1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

Voyage en Namibie : les conseils de Cora du blog « The Path She Took »

Si vous êtes intéressé à l’idée d’effectuer un voyage en Namibie, suivez les conseils de Cora du blog The Path She Took. La jeune femme, spécialiste du voyage en solo éco-responsable, nous raconte comment faire un safari en Namibie.

Est-ce facile de voyager en Namibie ?

Malgré sa beauté incroyable, la Namibie est un pays qui échappe encore aux foules de touristes. En conséquence, il est plus difficile qu’ailleurs de trouver des infrastructures pratiques pour voyager dans le pays. Néanmoins, plusieurs options existent ! D’abord, la location de voiture avec tente qui permet de parcourir tout le pays et de s’arrêter dans les nombreux campings. Ensuite, on peut voyager comme un local en utilisant les bus et les hôtels locaux. C’est la meilleure solution selon moi. La difficulté de cette solution est que rien n’est listé sur internet (pas d’adresses, pas d’horaires de bus…). Pour s’organiser, il faut faire confiance aux bons conseils des habitants, c’est l’occasion d’apprendre à mieux les connaître ! Attention dans le sud du Pays (Sossusvlei, Dune 45…) les options sont encore plus rares pour se déplacer par ses propres moyens, il faut la plupart du temps passer par un tour organisé ou un guide à la journée.

Quels sont les meilleurs parcs nationaux à découvrir pour un safari en Namibie ?

Etosha National Park est LE parc à visiter pour ceux qui veulent voir des animaux évoluer dans leur milieu naturel. Ce qui rend le safari si facile à Etosha, c’est le sol complètement plat et sec. Il n’y a pas de grands arbres, seulement des buissons, et, surtout pendant la saison sèche, les animaux sont obligés de venir régulièrement aux points d’eau. Le parc est également dominé par un immense marais salant qui occupe tout le centre d’Etosha et que la plupart des animaux n’osent pas traverser. Au milieu du parc se situe l’Okaukuejo Camp. Au bord du camp, se trouve un point d’eau, avec tout autour des bancs pour pouvoir observer les animaux en silence. La nuit, des lampadaires rouges s’allument pour pouvoir continuer l’observation sans déranger les animaux. Les animaux approchent avec beaucoup de prudence, craignant toujours qu’un prédateur n’apparaisse. Les différentes familles d’éléphants s’y rencontrent et les mâles se battent parfois pour garantir l’accès à l’eau pour leur famille.

Etosha National Park

Une nuit, un groupe de girafe buvait précautionneusement, quand d’un coup des cris de hyènes raisonnèrent partout dans la nuit, tout autour du camp. Les girafes arrêtèrent de boire immédiatement et restèrent à l’affut pendant plusieurs minutes. Fascinant !

Cite-nous un spot incroyable sur la côte namibienne.

La ville de Swakopmund propose des visuels uniques. Située entre la mer et le désert, il suffit de marcher le long de l’eau pour voir animaux (pélicans, flamands roses, phoques…) et se retrouver sur des routes bordées par les étendues de sable d’un côté et la mer bleue de l’autre. La ville elle-même est une suite de palmiers et de petits maisons pastels qui semble sortie tout droit d’une campagne allemande (plusieurs constructions datent effectivement de l’époque où la Namibie était colonisée par l’Allemagne).

La ville coloniale de Swakopmund en Namibie.

Cite-nous un spot incroyable dans les terres de Namibie.

Dans les terres, une visite à Spitzkoppe s’impose. Arriver à Spitzkoppe c’est un peu comme atterrir sur Mars. De grosses formations rocheuses aux formes étranges surgissent rapidement de chaque côté de la route et deviennent de plus en plus imposantes au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans cet espace. Ça vaut vraiment la peine d’y passer une nuit ou plus !

Sur la route de Spitzkoppe.

La Namibie est malheureusement connue pour être le théâtre d’un tourisme de chasse d’animaux sauvages…

La règle pour ne pas s’engager dans des activités néfastes pour les animaux est simple : si l’activité permet de toucher un animal OU d’observer des animaux contenus dans des cages ou des aquariums, il faut l’éviter absolument. En Afrique, nombreux sont les lieux proposant de caresser des lions ou lionceaux par exemple, ce qu’il faut éviter à tout pris car les félins sont enfermés, drogués et gardés loin de leur environnement naturel pour être rendus assez « obéissants » pour être touchés par des humains !

Voir les animaux autour du point d’eau à Etosha National Park était un instant magique pour moi, qui ne les a pas perturbé dans leur vie quotidienne, et je peux garantir que c’est une façon de les observer qui permet de voir les animaux interagir entre eux beaucoup plus que lorsqu’ils sont manipulés par l’homme !


Voyager seule : le livre !

Comment partir malgré la peur ?
Comment voyager seule quand on est une femme ?
Où trouver des billets d’avion pas cher ?
Que mettre dans son sac ?
Comment faire les bons choix et avoir un impact positif sur sa destination ?
Comment changer sa vie en voyageant seule ?
Comment rencontrer du monde facilement sur la route ?
Comment réagir face à l’imprévu en voyage ?
Où ranger son passeport et son argent en voyage ?
Comment planifier sa vie quand on ne rêve que de voyage ?

« Voyager seule » répond à toutes les questions que vous pouvez avoir avant, pendant et après un premier voyage en solo. Plus qu’un guide pratique, c’est également une mine d’histoires inspirantes qui reflètent avec humour la réalité de la vie sur la route.

0 commentaire

laisser un commentaire