1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration voyage
Le blog voyage by Chapka

Et si on partait faire le tour du monde en Espagne cet été ?

A cause de la pandémie mondiale de Covid-19, il est pour le moment impossible de faire le tour du monde. Il faut donc être imaginatif pour préparer ses vacances, voyager près de chez soi ou dans les pays voisins, comme l’Italie ou l’Espagne.

Voyager en Espagne, ça ne signifie pas seulement faire la fête à Barcelone ! #cliché

L’Espagne regorge de paysages très dépaysants, qui n’ont rien à envier au reste du monde.

On vous a donc concoctés une liste de destinations exotiques en Espagne, des sites naturels ou des villages qui rappellent d’autres pays, d’autres continents.

Vous avez plein de temps libre cet été ? Partez faire le tour du monde en voyageant en Espagne.

On laisse le passeport à la maison, allez, c’est parti !

Le désert d’Atacama au Chili ou la Vallée de la Mort aux USA ?

non, Bardenas Reales !

Cette zone aride de 42 000 hectares en Navarre (au nord de l’Espagne), est située à deux heures de route seulement de Saint-Jean de Luz. Cette réserve naturelle présente une végétation particulière ainsi que des formations rocheuses impressionnantes dues à l’érosion, phénomène ici récurrent, dont le Castil de tierra est la manifestation la plus emblématique (voir ci-dessous). Les massifs du Rallon et de la Pisquerra donnent véritablement aux randonneurs qui les parcourent l’impression d’évoluer dans les paysages mythiques de l’Ouest américain (ex : Monument Valley, Vallée de la Mort) ou de l’Atacama au Chili.

Site de tournage de nombreux westerns spaghettis

Dans le même genre : les Aguarales de Valdemilaz près de Saragosse qui rappelle Bryce Canyon (Utah).

La laguna Quilotoa en Equateur ?

non, la mine de Riotinto !

Cette mine de cuivre à ciel ouvert est située près de Huelva en Andalousie. Le site, riche en métaux, a été exploité au fil des siècles, aussi bien par les Ibériques que par les « envahisseurs » Phéniciens, Grecs, Romains, Wisigoths, et Maures. Après une période d’abandon, ces mines ont été redécouvertes en 1556, puis appropriées par le roi d’Espagne en 1724. Elle deviendra propriété du grand groupe minier Rio Tinto au dix-neuvième siècle, puis fut le théâtre d’un drame sanglant en 1888. Plus de deux cent manifestants, mineurs et agriculteurs dénonçant les conditions de travail, furent tués. La mine n’est plus exploitée depuis 1994.

il ne faut pas tomber dans le trou !

L’Irlande, l’Ecosse ?

non, la plage de Sakoneta !

La plage de Sakoneta, au Pays Basque, rappelle les côtes escarpées d’Irlande, d’Ecosse, voire de Bretagne ou de Normandie. Il faut dire qu’elle donne sur le Golfe de Gascogne et l’océan Atlantique. Un joli sentier de randonnée commence depuis la minuscule bourgade voisine de Itxaspe.

Les falaises d’Etretat ?

Le désert de sel d’Uyuni en Bolivie et le Sud Lipez au Chili ?

non, la lagune salée de La Mata et de Torrevieja

Au sud d’Alicante, vous pourrez observer les lagunes salées de La Mata et de Torrevieja, cette dernière ayant la particularité d’être de couleur rose.

Ils sont là alors les flamants roses ?

Autres lagunes à découvrir : San Pedro del Pinatar (vers Murcie), Lagunas De Neila (vers Burgos), les lacs de Ruidera (vers Albacete)

Les Caraïbes ?

non, Charco Verde, sur l’île de Lanzarote (Canaries) !

Dans le Parc national de Timanfaya, il y a la plage de los Ciclos au bord de l’océan Atlantique et dont la particularité, outre son sable noir, est qu’elle est bordée par une lagune de couleur verte, Charco Verde. Un régal pour les yeux !

apparemment, le photographe n’a pas bien suivi le conseil…

Le Malecón de La Havane à Cuba ?

non, la Viña à Cadix !

La belle de Cadix fait automatiquement penser à La Havane, surtout le quartier de bord de mer de La Viña. Côté ambiance, c’est tout aussi chaleureux. A vous d’en juger !

Le bord de mer de Cadix

Sartène en Corse ?

non, Chulilla !

A moins d’une heure de route de Valence, dans les terres, 665 habitants vivent à 400m d’altitude dans le joli village de maison blanche de Chulilla, adossé au massif de Calderones.

La savane ?

non, le parc national de Cabañeros

Le Parc national de Cabañeros (409 kilomètres carrés) est un site naturel protégé se situant près de Tolède. C’est la plus représentative et plus vaste région encore préservée de la forêt méditerranéenne ibérique, avec une grande variété d’espèces végétales et animales. On peut y croiser notamment des daims.

Otago en Nouvelle-Zélande ?

non, le canyon du Sil

Entre les provinces de Lugo et Ourense (Galice), à un peu plus de deux cents mètres d’altitude, se trouve le tronçon final de la rivière Sil. Un enchantement pour les amateurs de randonnées et de kayak !

Sil Canyon Cañon del Sil, Ribeira Sacra. Galicia, Spain.

A voir également : Hoces del Duratón près de Ségovie.

Vous découvrez, on vous assure !

0 commentaire

laisser un commentaire