1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

La découverte de l’Amérique du Nord en van par Estelle et Benjamin

Estelle et Benjamin, 29 printemps, explorent l’Amérique du Nord en van depuis le mois d’avril 2018. Leur joujou ? Un T3 VW. Les deux tourtereaux sont curieux par nature et amoureux de voyages et de vie sauvage. Inspirés par le film « Into The Wild », ils voulaient absolument découvrir le continent américain. Cela fait dix ans qu’ils sont attachés à ce projet. Ils ont réussi à concrétiser cette aventure. Ils racontent leurs aventures sur leur page facebook Let’s Be. #vanlife

Pourquoi avez-vous décidé de voyager en Amérique du Nord en van ?

Le continent américain nous a toujours fait rêver d’une part pour la diversité des cultures que nous pouvons y rencontrer mais surtout pour ses grands espaces ! Le Canada par exemple, deuxième plus grand pays au monde après la Russie, représente environ dix-huit fois la France en étant pourtant presque deux fois moins peuplé ! Résultat de cette équation, d’immenses étendues de nature sauvage qui ne demandent qu’à être explorées. Et quoi de mieux que d’avoir sa petite maison avec soi pour aller découvrir cette diversité ! Pour nous, voyager en van aménagé représente vraiment la liberté de prendre la route et de s’arrêter dès qu’un endroit nous plait, surtout si c’est au beau milieu de nulle part. Sans oublier qu’en ayant tout notre équipement avec nous avons la possibilité de pouvoir pratiquer nos activités préférées (kayak, escalade, slackline, sieste en hamac…) dès que nous le voulons.

Amérique du nord en van

Est-ce facile de voyager en van ?

Toutes les façons de voyager que se soit à pied, en transport ou en véhicule aménagé comporte ses avantages et ses inconvénients. En parcourant des kilomètres en van, on risque par exemple la panne mais il faut partir en sachant que cela fera partie de l’aventure. Et très souvent, les soucis techniques débouchent sur de très belles rencontres. Après six mois de voyage, on peut dire que voyager avec notre petite maison sur roue est réellement un atout pour nous. Nous avons tout sous la main et nous profitons à fond de cette autonomie. C’est d’ailleurs en partie pour cela que nous avons tenu à faire notre propre aménagement. Sans trop avoir d’expérience et sans trop savoir où nous mettions les pieds, nous avons fabriqué de nos mains notre petit cocon qui n’aurait pas pu être plus sur mesure. Etape par étape, en nous basant sur nos expériences de voyages précédentes, nous avons construit notre petit nid douillet en essayant de tout faire pour nous rendre le quotidien en voyage le plus simple possible dans ce petit espace.

itinéraire en van au canada

Quels sont les spots les plus mémorables où vous avez passé la nuit en van ?

Ce que nous aimons le plus c’est ouvrir la porte du van au petit matin et découvrir des étendues de nature à perte de vue. Un lac, une rivière, une plage, des montagnes ou encore la forêt, le tableau se dessine et prend vie sous nos yeux pour notre plus grand plaisir. Le meilleur spot que nous ayons trouvé se trouve en Alaska est au bord du lac Kenai. Nous avions prévu de ne rester qu’une seule journée entre deux étapes de notre road-trip et nous sommes en fait resté trois jours. L’occasion de sortir notre kayak gonflable et de partir à la découverte de cette étendue bleu turquoise au milieu des montagnes.

alaska en van

Le lac Kenai.

C’est quoi les bivouacs ou les repas les plus incroyables que vous avez préparé à bord ?

Notre vie à bord du van est plutôt simple et c’est ce qu’on aime. C’est l’aventure elle-même, de parcourir tous ces kilomètres, de découvrir un nouveau continent, qui est incroyable. Cela fait d’ailleurs partie des nombreux avantages de voyager en van, ne pas se ruiner en logement ni en restaurant pour pouvoir profiter à fond des lieux que nous visitons. Au quotidien, on se contente de repas plutôt classiques comme si nous étions encore dans notre appartement tout en essayant de varier les plaisirs et d’agrémenter le tout de spécialités et de produits locaux.

Racontez-nous les meilleurs wwoofing que vous avez fait jusqu’à présent ?

Le wwoofing était pour nous une première avec ce voyage et on peut dire que nous sommes à 100% séduit par le concept. Nous ne pouvons pas vraiment parler d’une ou plusieurs meilleures expériences. Nous avons vécu quatre aventures bien différentes au Canada qui nous auront chacune fait vivre des moments uniques auprès des locaux. Nous avons quitté notre quotidien de voyageur pour nous immerger au cœur de ces fermes. L’espace d’un instant nous avons fait partis de ces communautés, de ces familles et cela nous a fait vivre de superbes rencontres tout en nous révélant plus intimement leur quotidien et leur culture.

faire du wwoofing et helpx au Canada

Nous avons pu découvrir des lieux que nous n’aurions jamais soupçonné, goûter à toute sortes de spécialités (comme la viande d’orignal par exemple), découvrir des anecdotes, comparer nos cultures, faire notre propre fromage ou encore cultiver de délicieux légumes, mais c’est surtout humainement que nous avons été le plus touché. Faire du wwoofing nous aura permis d’entrevoir d’autres façons de vivre, nous avons pu rencontrer, échanger et apprendre auprès de personnes engagées qui nous ont inspirés et permis de nuancer notre vision de l’avenir.

faire du wwoofing et du helpx dans le Yukon

Quelles sont les régions reculées les plus accueillantes du Canada ?

Nous n’avons pas pu découvrir toutes les régions du Canada mais la région la plus reculée que nous avons visitée c’est le Yukon. Avec 0,1 habitant/km², juste aux portes de l’Alaska, cette région du nord-ouest nous a charmé par la richesse de sa vie sauvage mais aussi par l’accueil de ses habitants. C’est d’ailleurs là, au beau milieu de nulle part que nous sommes tombés en panne, entre la capitale de l’état, Whitehorse, et le sublime lac Atlin. On pourrait penser qu’une route sans réseau téléphonique serait le pire endroit pour tomber en panne mais finalement nous avons été agréablement surpris par l’entraide qui règne dans cette région. Et, c’est sûrement parce que les conditions de vie n’y sont pas les plus simples qu’il y règne une solidarité particulière. Encore une fois nous avons changé notre programme et ce qui devait être une courte étape de quelques jours s’est transformée en un mois riche en rencontres.

découvrir le Yukon en van

Que retiendrez-vous de votre voyage en Alaska ?

L’Alaska, cet état américain reculé qui brandi fièrement son slogan « The last frontier » nous a littéralement fait tomber sous son charme. Et comment pourrait-il en être autrement entre toutes ces sublimes montagnes, ces glaciers, ces forêts et ces lacs sans oublier son littoral à couper le souffle. Chaque kilomètre sur les routes d’Alaska est étonnant de beauté.

découvrir l'Alaska en campervan

Glacier Portage, Alaska.

Ses habitants sont hypers accueillants et la vie sauvage vous hypnotise en un instant. C’est sur les traces de Chris McCandless alias Alexander Supertramp qui a inspiré le film Into the Wild que nous y avons fait nos premiers pas. Un trek sur le Stampede Road à la recherche du bus magique qui nous aura surtout fait découvrir une vie sauvage tout aussi austère qu’envoûtante à l’image de cette région du bout du monde. Une nature grandiose qui subjugue et qui questionne sur la place que nous pouvons y occuper. Une destination qui marque à coup sûr et qui restera l’un de nos meilleurs souvenirs.

sur les traces d'into the wild en alaska

Into The Wild.

Quel est le programme pour la suite du voyage ?

Après le Canada et l’Alaska, nous avons longé la côte ouest des Etats-Unis pour rejoindre le Mexique. Ce pays haut en couleur marque une certaine rupture avec les deux grands du nord et nous laisse présager de superbes découvertes pour la suite de notre voyage qui nous fera sillonner l’Amérique centrale puis l’Amérique du Sud jusqu’à atteindre la terre de feu à Ushuaia.

La découverte de l’Amérique du Nord en van par Estelle et Benjamin
4.8 (95%) 4 votes

0 commentaire

laisser un commentaire