1. Accueil
  2. Dossier Spécial USA
  3. Miles & Love
Le blog du voyage by Chapka

Pacific NorthWest : votre prochain voyage

Des Etats-Unis, tout le monde connait New York. Ou Los Angeles. Peut-être aussi les parcs nationaux de l’ouest, ou encore Miami. Les clichés.

Peu vous parleront du Nord Ouest. De Seattle, de l’état de Washingon ou encore du Montana.

Et pourtant. Après tout ces roadtrips qui nous ont mené aux quatre coins des États Unis, si il y a bien un endroit qui restera plus que les autres gravé dans notre coeur, c’est le nord ouest des USA. Ce coin un peu plus embrumé, un peu plus étonnant aussi… et surtout si loin des sites ultra touristiques.

Bien moins connu que le grand ouest américain plus au sud allant de la Californie à l’Utah, le nord ouest n’a pourtant pas à rougir en terme de paysage hallucinant, d’ambiance mystique et de rencontre chaleureuse.

Voyager sur les routes de l’état de Washington ou du Montana c’est se trouver confronté à une nature brute, qui ne nous attend pas. C’est avaler des kilomètres et des kilomètres sans personne à la ronde. C’est se faire envelopper par un brouillard bien caractéristique de la région qui donnera une ambiance si singulière à votre voyage.

Bienvenue dans le célèbre Pacific North West, le PNW.

Qu’est ce que le nord ouest, le fameux PNW ?

Le nord ouest, c’est avant tout un ensemble d’états qui bordent le littoral de ce coin des États-Unis. Juste en dessous de l’ouest Canadien, on retrouve ainsi l’état de Washington, plus bas celui de l’Oregon. Et plus à l’est, le Montana.

Tous ont leur particularité, leur identité propre.

Washington vous en fera voir de toutes les couleurs avec ses lacs célèbres du coté de North Cascades. L’eau y est d’un bleu si profond, et les rivages recouverts de pins si grands, dressés vers le ciel, que vous ne voudrez certainement rien d’autre qu’y planter votre tente pour la nuit. Et ne cesser de regarder la nature environnante.

Lake Diablo à North Cascades National park

Lake Diablo à North Cascades National park ©Miles And Love

Un peu plus au nord, ce sont les montagnes enneigées et des glaciers que vous retrouverez à Glacier National Park. D’ailleurs le climat fait de brouillard et de froid vivifiant renforce encore davantage cette ambiance caractéristique de la région.

Mais le Montana, n’est pas en reste non plus avec ses ranchs et ses collines verdoyantes.

Comment imaginer qu’en seulement quelques jours de roadtrip, on puisse se confronter à des lacs aux eaux bleues turquoise, à des volcans actifs, des déserts de lave ou encore des forêts humides (rainforests)…

Le trait commun qui lie tous ces états, c’est la beauté du littoral, l’impressionnante taille des montagnes et volcan que l’on y trouve et ces étendues de forêts humides. Peut être même encore plus que cela, c’est surtout une ambiance commune qui porte un nom. Ce que les américains aiment à appeler le Pacific NorthWest, ou PNW.

L’atmosphère est ici très particulière, surtout en basse saison où la brume commence à recouvrir les immenses forêts de pins, nombreuses dans la région.

Foret de pins de Glacier National Park

Foret de pins de Glacier National Park ©Miles And Love

On en vient même à apprécier le climat humide et froid tant il donne aux paysages cette fameuse atmosphère particulière. Comme cette fois à Glacier, où l’on s’est retrouvé enveloppé par une mer de nuage en quelques minutes seulement, à ne plus y voir à 3 mètres, l’humidité recouvrant nos visages de milliers de gouttelettes. Inoubliable.

Et pourtant, le PNW n’est pas qu’une question de nature sauvage. Quand on a envie de retrouver un peu de civilisation, les villes du coin sont tout aussi sympa que la nature environnante.

Seattle, Portland, des villes à la mode

Les villes du Nord ouest sont parmi les plus cools des États Unis. Si si.

Oubliez la trop fréquentée New York, passez votre chemin sur la trop connectée & bobo San Francisco et foncez à Seattle ou Portland, qui sont les villes les plus peuplées de cette région.

On a trouvé à Seattle un petit coté new yorkais mais à taille humaine. La ville est plus détendue et il est plaisant de s’y balader entre architecture typiquement américaine (le downtown est très chouette) et front de mer avec son célèbre marché Pikes Place Market.

Panorama sur Seattle

Panorama sur Seattle ©Miles And Love

A Portland, on a découvert la plus grande concentration de hipsters et de gens bizarres, comme si toute la ville était artiste. Cette culture arty est si présente que la ville s’est dotée d’un slogan, le fameux “Keep it weird”. Les choses sont bizarres à Portland, et elles doivent le rester.

On y a donc visiter les boutiques arty les plus cools des États-Unis, des magasins de comics à l’ancienne, et même des boutiques qui te vendent des cornes de licorne pour habiller ton chat.

Et puis ici, on ne plaisante pas avec la musique. Le nord ouest, c’est aussi un univers musical, entre rock et musique folk. C’est ici qu’est né le grunge avec Kurt Cobain dans sa petite ville d’Aberdeen (à visiter pour tout fan inconditionnel et aussi pour comprendre pourquoi il a tant eu envie d’en partir). Mais aussi énormément d’autre groupes rock comme les Foo Fighters, Pearl Jam pour les connaisseurs ou plus récemment The Head and the Heart (qu’on a vu en concert !) et Fleet Foxes.

Le Pacific NorthWest, un état d’esprit

On a coutume de dire que les américains sont des gens cools, hyper friendly, et d’un naturel très ouvert. Ce qui est plus que vrai.

Alors les habitants de cette région le sont évidemment, mais ils ont aussi ce petit truc en plus qu’on a adoré : ils sont habités par un état d’esprit plutôt cool, tourné vers le loisir, la découverte et la nature.

Ici on sort, on va faire de la randonnée, on profite de la nature environnante et des petits plaisirs de la chère. Que ce soit le Sea Food, la bière ou le café, on ne rigole pas ici. Ça en devient presque un art.

Tiens, rien que pour le café. Si on vous dit café, les gens pensent au bon vieux café américain jus de chaussette, bouilli et rebouilli (qui existe bien). Mais ce coin des Etats Unis est passé maitre dans l’art du café avec des petits établissements qui torréfient eux même sur place les grains. Alors forcément, chacun a sa recette. Et pour la petite anecdote, le premier Starbucks a vu le jour a Seattle justement.

On découvre alors autant de goût de café que de bars.

 Doughnut Shop à Portland

Doughnut Shop à Portland ©Miles And Love

Et cette région des États Unis possède la plus grande concentration de micro brasseries, de quoi se réchauffer le soir venu autour d’une bière locale. Autant vous dire qu’en amateurs de bières, on a bien fait le tour de ce qu’ils peuvent proposer. Et on n’a pas eu froid 🙂

Alors au final ce PNW, on y va quand ?

Et bien s’il y a bien un moment de l’année où il faut visiter le PNW, ce serait en premier l’automne, là où le temps est plus clément qu’en hiver, mais qui permet de retrouver cet esprit si typique de la région.

Car nous y avons découvert de la brume, du soleil, de la neige, des montages et des plaines, des forêts humides et des prairies sans fin.

Mais la vraie question, ce n’est pas de savoir quand vous irez découvrir ce fabuleux coin des États-Unis, non non. C’est de savoir pourquoi vous n’avez pas encore pris votre billet pour découvrir ce petit coin des États-Unis que vous risquez d’adorer…

 Lake Mac Donald

Lake Mac Donald ©Miles And Love

 

Un article pas de nous comme vous vous en doutez ! Mais magnifiquement rédigé par Manuelle et Sebastien – aka Miles and Love – des passionnés des USA dont nous vous invitons à consulter les nombreux articles sur le blog www.milesandlove.com

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser : 

Voyager aux Etats-Unis : mode d’emploi
Idée Road Trip en Alaska : The Last Frontier !
Les 10 comptes instagram pour inspirer votre voyage aux Etats-Unis
Road Trip aux Etats-Unis : 5 vidéos pour vous faire rêver
À chacun son road trip aux Etats-Unis avec Lost In The USA

Pacific NorthWest : votre prochain voyage
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire