1. Accueil
  2. Mon PVT
  3. Generation Working Holiday Visa
Le blog voyage by Chapka

Chapka fait le bilan de son opération de soutien à la faune australienne avec l’association WIRES

Il y a un an, l’Australie connaissait l’une des pires catastrophes naturelles de son histoire moderne. Oh non, on ne parle pas de la pandémie de coronavirus mais bien des gigantesques feux de brousse qui ont détruit 18 millions d’hectares de végétation et tué environ un milliard de mammifères, oiseaux et reptiles.

L’Australie est une île-continent qui a la particularité d’avoir une flore et une faune particulièrement dense avec un très grand nombre de plantes et d’espèces endémiques. Quand on pense à l’Australie, on pense souvent au kangourou et au koala, mais il y a aussi le wombat, le quokka, le bandicoot, le diable de Tasmanie, la chauve-souris fantôme, le talégalle de Latham ou encore la grenouille corroborée.

Ces animaux, il faut les protéger coûte que coûte.

association Wires en Australie
Un marsupial qui a de l’allure ©Uumajuq

Réhabiliter les animaux dans leur milieu naturel, la difficile mission de WIRES

Si les pompiers ont été en première ligne pour éteindre les feux de brousse et secourir les habitants en danger, de nombreux bénévoles se sont également engagés afin de permettre de sauver un maximum d’animaux pris au piège. C’est le cas des membres de l’association WIRES.

WIRES est une association australienne créée en 1985 dont le but est de préserver la faune, de sauver les animaux sauvages et de les réhabiliter dans leur environnement naturel. Il s’agit d’une organisation à but non lucratif, qui fonctionne grâce aux dons.

Vaste terrain de jeu ©Mélissa Pollet-Villard – Les Cahiers Vagabonds

7 700 €, c’est le montant récolté par Chapka et ses assurés voyageurs en faveur de WIRES

Chez Chapka, nous avons été très touchés par les incendies en Australie, et encore plus par la démarche de WIRES. Nous avons donc décidé dès janvier de les soutenir via une campagne de communication à destination des futurs backpackers européens en Australie. Nous nous sommes engagés à reverser 1 € à l’association WIRES pour toute souscription au contrat Cap Working Holiday à destination de l’Australie, et ce jusqu’à la fin de l’année.

C’est donc l’heure du bilan. Nous avons récolté 7 700 € pour WIRES, ce qui équivaut à 12 120 dollars australiens. Avec cette somme, l’association a pu entreprendre des projets en faveur des animaux sinistrés.

Avec 12 120 dollars australiens, vous pouvez :

  • Construire une grande volière, qui est utilisée pour permettre aux nombreux animaux sauvés de se réacclimater à la nature avant d’être enfin libérés (coût pour WIRES = AU$ 7839).
  • Acheter un incubateur vétérinaire ICU dédiés aux soins intensifs pour les jeunes kangourous orphelins (AU$ 3135)
  • Mettre sur la route une camionnette de secours et son chauffeur pendant une semaine afin de sauver environ 40 animaux (coût pour WIRES = AU$ 1017).
La belle vie ! ©Kilometers Lovers

Les actions de WIRES en 2020

WIRES a également fait le bilan de cette terrible année 2020. Malgré les difficultés, il y a des motifs d’espoir dans les informations annoncées ci-dessous. En 2020, WIRES a accompli :

  • Création de 64 projets pour soutenir la réhabilitation de la faune dans son habitat naturel.
  • Plantation de 92 000 plantes pour revégétaliser les régions durement touchées.
  • Installation de 1 554 nichoirs.
  • Construction de stations d’eau à destination de la faune pour une valeur d’1 million de dollars.
  • Augmentation des allocations de financement afin d’accélérer la vaccination des chauves-souris.
  • Extension de l’hôpital destiné aux des animaux à Currumbin et embauche d’un vétérinaire urgentiste à plein temps.
  • Création de programmes de protection de 17 espèces menacées d’extinction comme le Bettong du Nord et le Dunnart de Kangaroo Island.
  • Développement des programmes de formation, gratuit pour les volontaires, afin qu’ils puissent mettre en œuvre les meilleures pratiques d’intervention et de soins de la faune.
Les mignons quokkas ! ©Bestjobers

Le travail de WIRES n’est jamais terminé car l’Australie est une terre aride, où les incendies se créent facilement et s’intensifient rapidement.

Actuellement, c’est la région de Perth qui est durement touchée par des feux de brousse.

Si vous souhaitez faire un don, c’est possible. En donnant 50 € à WIRES, vous nourrissez un jeune wombat sauvé des flammes pendant cinq semaines.

5/5 - (5 votes)

0 commentaire

laisser un commentaire