1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Histoires de confinement : Hélène et Thibaut en Nouvelle-Zélande

Thibaut, tout juste 33 ans, des bouclettes blondes dans les cheveux, et un sac à dos de 11kg sur le dos. Un smartphone et un Opinel dans la poche. Une gourde avec une eau citronnée sur le côté et des claquettes au pied. Ancien agent de voyage, chef de produit, responsable marketing mais aussi bénévole, traducteur, plongeur, serveur ou encore cueilleur, il nous raconte sa dernière expérience, le confinement en NZ et son prochain projet : une balade dans les mers de l’océan Pacifique

Qu’as-tu fait Thibaut entre ton PVT Hong Kong et ce périple vers les mers du sud Pacifique ?

A la suite de mon PVT à Hong-Kong, je n’étais pas encore près à rentrer en France. N’ayant pas encore étanché ma soif de voyage, ni atteint la limite d’âge pour ce type de visa, j’ai donc décidé de partir pour une nouvelle aventure en PVT, cette fois-ci, au Japon. Inutile de présenter ce pays aux multiples facettes, mais j’ai été énormément séduit par la culture et la population.

Ensuite, j’ai pris un vol simple pour Paris afin d’intégrer une agence de voyage premium à Paris en tant que conseiller spécialiste du monde sino-japonais. Cette belle expérience professionnelle a duré deux ans et j’ai pu capitalisé sur mes connaissances tout en découvrant un nouvel univers, celui de la vente de voyage sur-mesure.

Puis, l’appel de l’aventure dans une région qui nous était encore inconnue à tous les deux étant trop fort, nous avons choisi de refaire nos sacs à dos avec Hélène et de quitter nos emplois respectifs pour partir voyager dans les fameuses mers du Pacifique.

Vous avez atterri en Nouvelle-Zélande en mars en pleine pandémie de Covid-19…

Nous sommes partis très sereins. Nous n’imaginions pas, comme beaucoup de gens, l’ampleur que prendrait la pandémie. 

Lorsque le confinement a été annoncé en France, nous étions inquiets pour nos familles et proches. Nous sommes restés très en contact avec eux pendant toute cette période. Nous avons entre nous évoqué le retour en France mais très vite cette option à été écartée. Nous avons privilégié la débrouille sur place. 

Par contre notre voyage prend une autre dimension. Nous comprenons que nous ne pourrons finalement pas aller dans les îles du Pacifique comme nous l’avions imaginé à cause des fermetures de frontières…

Les îles du Pacifique, ce ne sera pas pour tout de suite.

Vous avez donc fait un confinement en NZ

Nous avons été confinés en Nouvelle Zélande pendant 5 semaines. 

Nous étions déjà en contact avec un couple local chez qui nous devions faire du volontariat plus tard dans le voyage.

Dès que nous avons su que nous allions être confinés, nous les avons contacté et ils nous ont tout de suite proposé d’aller chez eux plutôt que prévu. Nous sommes arrivés dans leur ferme le lendemain et avons reçu un accueil très chaleureux.

Vous avez quand même pu profiter de votre séjour en Nouvelle-Zélande ?

Nous avons tout de même profité à 100% de notre voyage en NZ. Celui-ci fut plus long que prévu et cela nous a permis d’avoir des expériences insolites, comme vivre en communauté sur un bateau pendant un mois. 

Nous avons voyagé en van, en stop, à pied. L’avantage d’avoir des sacs à dos ultra légers (9 et 11 kils), c’est qu’on peut se décider à marcher sur un coup de tête, pour un effort moindre. Par exemple nous ne prenons pas de transports en commun pour nous rendre aux aéroports. Nous faisons tout à pied et cela nous permet de découvrir des quartiers insoupçonnés.

Raconte-nous votre meilleure expérience en ferme.

Notre meilleure expérience en ferme : courir après les bovins pour les faire aller dans leur pâture !

Parfois il faut simplement leur ouvrir un portail et ils y vont spontanément. Parfois il faut leur courir après pendant une heure. Eh oui, ils ont du caractère ! On reconnaît d’ailleurs bien le leader, le paresseux, le curieux, l’outsider, le suiveur, celui qui fait copain-copain ou encore le peureux. Ils ont chacun leur personnalité et sont franchement attachants. 

Votre top 3 randonnées en NZ ?

  • Hooker valley, pour l’atmosphère
  • mont Ben Lomond, pour l’effort
  • Roys Peak, pour le panorama

S’il y a un Parc National que vous recommandez pour de futures vacances en NZ, ce serait lequel ?

S’il y a un Parc National que nous recommandons en NZ, ce serait celui du Mont Cook-Aoraki. Il regroupe la quasi-totalité des montagnes néo-zélandaises de plus de 3 000 mètres. Les vues depuis les lacs aux eaux turquoises sont à tomber par terre. Il y a de nombreux ponts suspendus, l’atmosphère y est vraiment magique. 

La route qui le traverse est appelée SH, qui veut dire « Star Highway » : aux alentours il n’y a que vastes plaines, sans habitations ni même faune. Le cadre est donc parfait pour admirer les étoiles. 

Vous allez prochainement en Polynésie Française pour continuer votre périple. Dans l’idéal, qu’est-ce que vous voulez expérimenter et découvrir ?

En Polynésie Française nous souhaitons découvrir la vie locale loin des hôtels de luxe et des clichés des voyages de noces habituels. Nous privilégons toujours les séjours chez l’habitant. 

Aussi nous espérons pouvoir passer du temps sur un voilier. Si tout va bien cela devrait avoir lieu au mois d’octobre où nous effectuerons une traversée de 15 jours vers l’archipel des Tuamotu !

Si vous voulez suivre la suite de nos aventures, c’est par ici !

1 commentaire

Laurent
Laurent

4 septembre 2020

Énorme et courageux !!!

Répondre

laisser un commentaire