1. Accueil
  2. Mon PVT
  3. Generation Working Holiday Visa
Le blog du voyage by Chapka

Quel rythme de vie à Hong Kong avec un PVT ?

Hong Kong est une destination PVT de plus en plus demandée par les ressortissants français. Comme son quota de 400 places a été facilement atteint en 2015, le Gouvernement a proposé cent places supplémentaires pour l’exercice 2016. Ce qui attire les jeunes, c’est l’opportunité de commencer (ou de poursuivre) une carrière à l’international, d’améliorer son niveau d’anglais et de découvrir l’Asie.

Fabien, un Normand de 29 ans, est parti travailler à Hong Kong avec son pote Thibaut, rencontré sur les bancs de l’Université Amiénoise. Nous l’avons rencontré. Il nous livre tous ses bons plans !

Pourquoi avez-vous décidé de partir en Asie ?

L’idée nous est venue assez singulièrement, lors d’une conversation téléphonique. J’étais à l’époque en VIE à Milan en Italie, Thibaut lui était en CDD sur Paris. Nos contrats se terminaient sous peu et nous parlions voyage. Nous avions déjà pas mal bougés en Europe et en Amérique Latine, ensemble ou chacun de notre côté.

« Et pourquoi pas l’Asie ? La Chine ? On y a jamais mis les pieds. » C’est sur cette phrase assez anodine que nous avons commencé notre projet Cap Vers L’Est. Nous avions tous les deux envie de sortir de la routine, de découvrir quelque chose de nouveau, et de le faire à notre manière tant que nous étions encore jeunes et plein d’énergie.

Sur la muraille de Chine

Sur la muraille de Chine

L’Asie était un continent mystérieux, qui attirait notre curiosité, tant par ses différences culturelles avec la France que par son patrimoine immense. Le coût de la vie sur place était aussi un gros avantage pour nos futurs petits budgets. Et puis finalement, c’était l’occasion de nous forger notre propre expérience, au-delà des documentaires ou des brèves (souvent négatives) que l’on nous montrait à la télé à l’époque.

Nous avions donc commencé à recouper des informations concernant les pays qui nous intéressaient (visa, coût de la vie sur place, retour d’expérience sur internet, etc.). Cela nous a permis d’élaborer les grandes lignes de notre voyage en scrutant la Map monde.

Quand êtes-vous arrivés à Hong Kong ?

Nous sommes arrivés à Hong Kong fin mars 2016. Cela faisait déjà 1 an et 3 mois que nous voyagions. Avant de mettre le pied sur l’île, nous avions visité l’Inde du Sud, le Myanmar, la Chine, Taïwan, puis « re » la Chine avant de descendre en Asie du Sud-Est au Vietnam, au Cambodge, en Thaïlande puis enfin en Malaisie.

Voyage au Mynamar

Des moines bouddhistes dans un temple au Mynanmar

Quels ont été vos coups de cœur parmi toutes ces destinations ?

Nos coups de cœur sont nombreux mais les pays qui nous ont le plus marqués sont sans aucun doute l’Inde et la Chine. L’Inde tout d’abord car c’est le pays dans lequel nous avons débuté notre périple, sûrement le plus éloigné culturellement de la France. Le seul fait de se balader dans la rue était une aventure unique. Les indiens étaient très accueillants, d’une grande gentillesse, d’une extrême curiosité. Et que dire de la nourriture…

La Chine, pour son patrimoine historique hors du commun, ses traditions, sa (ses) gastronomie(s) mais aussi sa langue. Les premiers jours furent assez difficiles côté communication, mais sans défi, pas d’aventure !

Dans un autre registre, le Vietnam nous a aussi marqué, essentiellement par ses paysages et le fait que nous avons traversé le pays en moto du Nord au Sud : une expérience inoubliable !

Une virée au Vietnam à moto

A l’orphelinat avec les enfants vietnamiens

Revenons au PVT Hong Kong. Est-ce difficile d’obtenir le visa ?

Les démarches pour le PVT à Hong Kong sont très simples ! Pour preuve, nous avions envoyé notre demande par internet depuis la Malaisie ! Une dizaine de jours après, nous recevions la notification par mail que nos demandes étaient acceptées. Une fois arrivés à Hong Kong, nous sommes entrés avec un visa touriste. Le jour suivant, nous nous rendions au département de l’immigration, récupérions notre PVT, effectuions un aller-retour Hong Kong-Macao en bateau et rentrions avec notre PVT en poche !

Est-ce facile de s’intégrer à Hong Kong ?

L’intégration n’est pas difficile si vous êtes curieux et si vous avez envie de découvrir une autre culture. Pour les moins téméraires, sachez que la langue anglaise est parlée presque partout sur l’île. Un peu moins sur la partie continentale.

Randonnée à Hong Kong

Une randonnée à Hong Kong

Est-ce facile de se loger et de travailler à Hong Kong ?

Nous avons eu besoin d’une petite dizaine de jours pour trouver un logement correct, en effectuant des visites tous les jours. Les offres de logement ne manquent pas et pour ceux dont le budget est un peu serré, pas la peine de passer par des agences. Des sites mais aussi des groupes Facebook francophones et anglophones postent des annonces en continu.

C’est d’ailleurs de cette façon que nous avons trouvé un travail avant même de mettre le pied à Hong Kong. Nous avons eu la chance de travailler dans des bars à cocktails (Mahalo et Honi Honi pour ne pas les citer) en tant que superviseur de salle dans un premier temps, puis responsable Marketing (Thibaut) et Informatique (Fabien).

C’est quoi vos journées types à Hong Kong ?

Nos journées sont radicalement différentes. Pour preuve, Thibaut a déjà claqué la porte de l’appartement quand je dors encore profondément. Inversement, il dort profondément quand je rentre au beau milieu de la nuit.
Nous travaillons entre 54 et 60h par semaine avec deux journées de repos. Pour ma part, ma journée de travail commence à 15h. Je mets en place la salle avec mes collègues, gère les réservations de la journée et répond aux emails, effectue un briefing si besoin avant d’ouvrir les portes. Le service termine vers 2h du matin.

En cuisine

Le niveau de vie à Hong Kong est incomparable à celui des pays que nous avions visité précédemment. Les loyers font partie des plus chers au monde. Nous avions donc une petite appréhension avant d’arriver, sachant que nous nous étions habitués à vivre avec 15€ par jour tout inclus. Heureusement, on peut économiser sur les transports (le tram et la marche, il n’y a que ça de vrai !) ainsi que sur la nourriture en cuisinant chez soi ou en mangeant dans des petits restaurants locaux.

Avez-vous des bonnes adresses à nous faire partager ?

Niveau gastronomie, on trouve vraiment de tout, à tous les prix, presque à tous les coins de rue. Du petit resto indonésien au restaurant français gastronomique. Mais le PVT est aussi fait pour découvrir la gastronomie locale.
Pour ceux qui habitent sur l’île du côté de Causeway Bay et qui sont pressés par le temps, un petit local propose des burgers de viande pané ou hots dogs façon hongkongaise. Testez le burger au porc pané (prononcé « tchu pa bao »). Adresse : Danish Bakery, G/F, Leishun Court, 106 Leighton Road

Si vous êtes en balade dans les Nouveaux Territoires et voulez finir votre journée par un dîner à la sauce locale, vous devez absolument essayer le « Dai Pa Dong » dans le quartier de Sha Tin. C’est une sorte de grande cantine à ciel ouvert, où l’on mange autour de grandes tables rondes de nombreux et délicieux plats locaux (en général entre amis ou en famille). Autrefois assez nombreux à HK, on les compte sur les doigts de la main aujourd’hui.
Adresse : No.3-5, Wo Che Estate Market, Sha Tin

Enfin, vous ne pourrez pas vivre à Hong Kong sans déguster des Dim Sum, ces fameux petits mets à la vapeur. L’un des meilleurs restaurants est sans aucun doute Din Tai Fung à Tsim Sha Tsui (1 étoile au Guide Michelin quand même). On recommande vivement les raviolis chinoises fourrées au porc et à la truffe. Ce n’est pas donné (comptez environ 30-35€ par personne) mais vos papilles en auront pour leur argent.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin ! Notre prochaine destination devrait vraisemblablement être le pays du Soleil Levant, le Japon ! Et quoi de mieux qu’un autre PVT pour prendre le temps de découvrir ce pays ?


Retrouvez leurs aventures sur leur blog Cap Vers l’Est.

0 commentaire

laisser un commentaire