1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Culture Travel
Le blog voyage by Chapka

A la découverte du pain dans le monde

Selon les historiens, le pain est présent dans nos vies depuis plus de six mille ans. La technique de panification et les variétés de pain ont évolué au fil du temps, mais, malgré cela, il a toujours été et reste un aliment de base indispensable dans le régime alimentaire des civilisations du monde entier. Pour vous mettre en appétit, voici une sélection de différents pains du monde entier. Et oui, il n’y a pas que la baguette dans la vie !

L’arepa

Zone géographique : Colombie, Venezuela et Bolivie.

Fabriquée à base de maïs, de forme circulaire et aplatie, l’arepa faisait déjà partie de la gastronomie des aborigènes depuis l’époque précolombienne dans les territoires actuels de la Colombie et du Venezuela. Aujourd’hui, il est encore un aliment fondamental dans certains pays d’Amérique latine. L’arepa est la reine des petits déjeuners, mais elle accompagne aussi parfaitement les déjeuners et les dîners. Il existe des variantes des arepas classiques, comme les gorditas au Mexique ou les pupusas au Salvador.

La pita ou pain pita

Zone géographique : Moyen-Orient/Méditerranée orientale.

C’est un pain de blé plat sans mie et creux à l’intérieur. Certaines théories disent qu’il a été inventé par les Grecs anciens et que son nom vient de πίτα (pain) ; d’autres disent que ce sont les Égyptiens. Dans les deux cas, il s’agirait de l’un des plus vieux pains du monde. Aujourd’hui, le pain pita est l’un des aliments essentiels des tables de la Méditerranée orientale et constitue l’accompagnement parfait des mezze (entrées) comme le houmous, ou pour envelopper la viande de kebab ou les boulettes de falafel.

Canjeero

Zone géographique : Somalie.

Le canjeero ou laxoox est un pain plat de blé consommé en Afrique du Nord-Est, surtout en Somalie. Il est cuit en formant des cercles sur une sorte d’assiette circulaire appelée daawo. Il se mange avec du beurre ou du sucre caramélisé, mais aussi avec des œufs brouillés, de la viande hachée, des haricots, du houmous, de la soupe, du lait de chamelle ou avec un bon thé.

Rugbrød

Zone géographique : Danemark, Allemagne, Pays-Bas, Finlande et Pologne.

Rugbrød, roggenbrot, rúgbrauð… Le nom varie d’un pays à l’autre, mais ils désignent tous la même chose : le pain de seigle. Ce pain est un classique en Europe du Nord et dans diverses régions d’Allemagne. Il est fabriqué à partir de farines complètes et de levain, il est donc considéré comme le pain des vrais mangeurs. C’est un pain plutôt sec, à la mie dure et au goût acide, ce qui explique qu’il ne soit pas très populaire dans les pays du Sud…

la tortilla

Zone géographique : Mexique.

Un pain rond, complètement aplati et flexible. Il est fabriqué avec de la farine de blé ou de maïs. La tortilla mexicaine joue un rôle indispensable à la table mexicaine, puisqu’elle peut servir de cuillère, d’assiette et même de serviette. Que seraient les tacos, burritos, quesadillas ou fajitas sans elle ? En plus des classiques, il existe des tortillas bleues, à base de maïs bleu, plus riches en antioxydants et moins caloriques.

Le Knäckebröd ou « pain Wasa »

Zone géographique : Suède.

Voici le pain le plus consommé en Suède. On l’appelle souvent « pain Wasa » en France du nom de l’entreprise qui l’a introduit dans l’Hexagone. Encore un autre pain de seigle, mais contrairement au rugbrød danois, celui-ci est plat et croustillant. Ce pain est parfait pour le fika (goûter) suédois avec du fromage, du beurre ou de la confiture. Il s’agissait d’un aliment de base du régime alimentaire des Vikings, en raison de sa longue durée de conservation et de son poids léger. La recette traditionnelle comporte un trou central qui servait à percer les pains avec un bâton et à les laisser sécher.

Balep

Zone géographique : Tibet.

De forme ronde et aplatie. Ce pain est très similaire au pain pita, mais sa principale caractéristique est qu’il est fabriqué avec de la tsampa, au lieu de la farine ordinaire. La tsampa est un aliment de base au Tibet. Il s’agit d’un mélange de farine, généralement de la farine d’orge, grillée sur un feu et de thé au beurre tibétain. Il existe une variante appelée numtrak Balep qui est frite et cuite avec des ouvertures au centre.

Koulouri

Zone géographique : Grèce.

C’est un pain de blé en forme de beignet torsadé. Sa texture est croquante à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Il est très similaire au simit turc. Si vous allez en Grèce, notamment à Athènes, vous verrez des Grecs acheter des koulouris pour le petit-déjeuner ou le goûter aux nombreux stands de rue. La méthode la plus traditionnelle consiste à tartiner du kefalotiri ou du fromage de type kasseri, bien qu’il existe maintenant des variantes avec du jambon, du miel, du chocolat…

La foccacia

Zone géographique : Italie.

Un pain dont la recette originale remonte à l’époque de la Rome antique. Aujourd’hui, c’est un ingrédient essentiel de la cuisine italienne, notamment dans la région de Gênes. Il s’agit d’un pain plat et spongieux, très similaire à la pâte à pizza. Le pain est enduit d’herbes et assaisonné d’huile d’olive. En dehors de l’Italie, la foccacia est également consommée en Argentine, où elle est arrivée avec les immigrants génois.

Lavash

Zone géographique : Arménie.

De consistance similaire à celle d’une tortilla mexicaine, mais de forme rectangulaire, ce pain est très courant en Arménie et dans les autres pays du Caucase. Il peut être consommé de deux manières : frais, parfait pour les wraps, ou séché avec une texture croustillante semblable à celle des craquelins. Le lavash est préparé dans un four en argile ancré sous le sol appelé tonir. Cette préparation a été classée au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2014. Il sert également de rituel lors des mariages : il est placé sur les épaules des jeunes mariés pour leur porter chance.

Pão de queijo

Zone géographique : Brésil.

Le Pão de queijo est l’un des représentants les plus emblématiques de la culture brésilienne. Il est fabriqué avec de l’amidon de manioc, du beurre et du fromage. Il a la forme d’un rouleau et est parfait pour être combiné avec d’autres ingrédients, sucrés ou salés. Son origine se situe dans l’état de Minas, où il semble qu’il était difficile de trouver du blé. Dans certains pays voisins, il existe des variantes comme le pandebono de Colombie ou le chipá d’Argentine.

Rúgbrauð

Zone géographique : Islande

Comme tout bon peuple nordique, les Islandais aiment aussi le pain de seigle. C’est un pain légèrement sucré et moelleux. La particularité du rúgbrauð est qu’il est cuit pendant 24 heures sous le sol thermal, en utilisant la chaleur dégagée par les volcans. L’Islande est l’un des pays qui compte le plus de volcans au monde. Alors pourquoi ne pas utiliser les ressources fournies par la nature pour cuisiner ? Cependant, tout ce qui brille n’est pas or : on dit que si vous consommez du rúgbrauð en grande quantité, il produit des flatulences ! D’où le surnom de þrumari (« pain du tonnerre »).

Le naan

Zone géographique : Asie centrale et Asie du Sud.

D’après son apparence, on peut dire qu’il est très similaire au pain pita, cependant, sa préparation est différente. C’est un pain de blé plat qui est fermenté avec de la levure et préparé dans un tandoor, un four cylindrique en argile et en briques avec un couvercle en forme de dôme. La température dans ce type de four peut atteindre jusqu’à 400°C. La pâte adhère directement aux parois du four et le pain gonfle en quelques secondes seulement.

Ceci n’est qu’une sélection de pains du monde entier, mais la liste est infinie. Connaissez-vous d’autres pains du monde entier ? Dites-le nous dans les commentaires !

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire