1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Conseils tour du monde
Le blog voyage by Chapka

5 raisons de partir en tour du monde malgré la pandémie de Covid

Sauf revirement de situation, le 9 juin 2021, les Français pourront de nouveau voyager à l’étranger sans avoir à justifier un motif impérieux. On se rappelle que l’été dernier, nous étions « invité » à voyager le plus possible en France afin d’éviter de propager le virus. La donne a changé désormais grâce notamment à l’accès au vaccin contre la Covid. C’est donc le moment de repartir en vacances à l’étranger…et pourquoi pas en tour du monde ?

Vous hésitez encore à partir en tour du monde à cause de la pandémie de Covid ? Vous repoussez votre projet par peur d’une nouvelle vague ou faute de pouvoir vous rendre dans certains pays ? Chez Chapka, on a trouvé 5 raisons de partir en tour du monde malgré la crise liée au coronavirus. Allez, on ne fait pas durer le suspens plus longtemps.

Vous voyagerez quasiment seul au monde

La crise du Covid a fait chuter de 73 % le nombre de touristes dans le monde entre 2019 et 2020. En ce moment, les voyageurs profitent de leur passion et des paysages presque seuls au monde. On ne va pas se mentir, c’est quand même plus agréable, surtout dans des sites habituellement très fréquentés. Cela peut d’ailleurs donner des situations très cocasses. Par exemple, le 11 octobre dernier, Jesse Katayama, un touriste japonais, s’est retrouvé seul à visiter la célèbre cité inca du Machu Picchu au Pérou. Il a eu le droit à une visite privée dans ce site où il faut d’habitude réserver son ticket des semaines à l’avance.

L’incertitude rajoute du piment à votre voyage

Préparer un tour du monde, au début c’est excitant, puis ça devient rapidement le casse-tête. On commence par lister tous les pays qu’on veut visiter, on se rend compte qu’on ne pourra pas tous les découvrir vu le temps imparti, on essaie de trouver le meilleur itinéraire, en respectant les saisons, le budget…bref, ça demande du travail !

Avec la crise Covid, le nombre de pays accessibles est restreint. Impossible par exemple actuellement de voyager en Australie, en Chine, au Canada ou en Argentine (information datant de mai 2021). Finalement, on tient compte des conditions d’accès aux différents pays, on se laisse convaincre à aller vers d’autres destinations, bref, cette incertitude fait vivre au jour le jour. N’est-ce pas ça la définition du voyage ?

En voyageant, vous sauvez des emplois

Le tourisme est une industrie qui fait vivre de nombreuses personnes partout dans le monde. Or, certains pays sont en grande difficultés économiques faute de touristes. On estime que 100 à 150 millions d’emplois sont menacés dans le monde avec la pandémie. On ne parle pas ici que des hôtesses de l’air et des hôteliers, mais aussi des petites mains qui dépendent indirectement du secteur : les cuisiniers et serveurs dans les petits troquets, les créateurs d’artisanat, les conducteurs de tuk-tuk, etc. Si on peut les aider en voyageant, alors il ne faut pas s’en priver !

Vous n’êtes pas obligé de quitter votre emploi pour voyager

Grâce à la démocratisation du télétravail, rien ne vous empêche de faire le tour du monde tout en maintenant votre activité professionnel. Si vous êtes freelance, c’est idéal, vous pouvez devenir un véritable digital nomade ! Si vous êtes employé et en télétravail total, il faudra évidemment une bonne organisation pour allier travail et plaisir. Il s’agit aussi de se poser les bonnes questions : est-ce que je peux travailler à un fuseau horaire différent des collaborateurs restés en France ? Où travailler ? Avec quels outils ? Où trouver de bonnes connexions internet ?

D’ailleurs, si vous avez envie de vous poser plusieurs mois dans une destination, notez que de nombreux pays ont créé des visas spéciaux pour les télétravailleurs.

Vous voyagerez bien assuré avec Chapka

Le contexte sanitaire international peut être un frein pour de nombreuses personnes envisageant de partir en tour du monde. Chez Chapka, on a créé un contrat d’assurance idéal pour vos séjours de plus de trois mois à l’étranger. Il s’agit du Cap Aventure, en partenariat avec AXA. Avec ce contrat, vous pouvez effectuer vos RDV médiaux en téléconsultation avec des médecins francophones et on rembourse jusqu’à 200 000 € vos dépenses médicales même si vous n’êtes pas vacciné et que vous contractez la Covid à l’étranger (plafond de 1 million € aux USA/Canada). En cas d’accident grave, on organise votre rapatriement.

Vous découvrez, on vous assure !
5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire