1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Rencontre avec Marion, une digital nomade en tour du monde

C’est en janvier 2018 qu’elle a décidé de tout quitter. Marion, 27 printemps actuellement, effectue un tour du monde avec son copain. Tous les deux se définissent comme « digital nomade ». Elle raconte ses aventures sur le blog Voyage de Marion.

C’est comment la vie de digital nomade ?

C’est super cool ! Je bosse comme mentor en marketing pour un organisme de formation en France. J’assure entre cinq et dix cours par semaine en visioconférence avec mes élèves.

Niveau organisation, je travaille tous les mercredis et c’est plutôt simple. Il me faut seulement une connexion et une chambre d’hôtel. Pour chaque pays, je prends donc une carte SIM. Il y a certains pays où c’est plus compliqué d’être digital nomad, par exemple la Chine.

Travailler à distance lorsque l’on a un métier dans la branche du numérique ou de l’informatique est assez facile. Il faut s’en donner les moyens.

Vous ne vous êtes pas fixés de limite de temps pour le tour du monde. Était-ce facile de définir un itinéraire ?

Oui bien plus facile car nous avons simplement tracé un chemin de France pour arriver jusqu’en Asie du sud-est. Nous n’avons pas de contrainte de temps. Nous restons le temps voulu dans un pays en fonction du visa et ça nous arrive même de l’étendre si nous avons un coup de cœur.

Nous n’avons aucune liste de pays à visiter, nous faisons tout ceux qui sont accessibles et en situation correcte pour accueillir des touristes.

Pour nous aider dans l’ordre des pays on regarde tout de même le climat et la durée du visa.

Comment voyagez-vous en règle générale ?

Niveau hébergement, c’est plutôt simple. On favorise les auberges de jeunesse et les hôtels avec une chambre double à moins de 15 € la nuit. On fait en sorte qu’elle soit toujours bien placée dans la ville. Nous ne réservons jamais, nous sommes plutôt adeptes du repérage sur Booking. Ensuite, on négocie sur place.

Pour les transports nous utilisons énormément les bus et les taxis. Nous ne prenons l’avion qu’en cas de nécessité extrême. Nous privilégions au maximum les frontières terrestres.

Niveau budget, je tourne à 25 € par jour en moyenne. Cela ne prend pas en compte les grosses activités comme la plongée sous-marine par exemple.

On parle beaucoup de l’accueil chaleureux des Iraniens. C’est un pays où on se sent bien ?

Un grand OUI ! Les Iraniens ont le sens de l’accueil comme personne. Ils ont le cœur sur la main et aiment profondément les touristes. Nous n’avons jamais été autant invités chez des gens que là-bas. C’est un pays plein de richesses et je le conseille fortement !

Mes plus belles rencontres se sont faites dans ce pays (pour le moment).

Vous avez visité les pays en « stan ». C’est lequel votre préféré ?

Nous avons visité l’Ouzbékistan et le Kirghizistan, deux pays totalement différents.

D’une part il y a l’Ouzbékistan, qui nous offre une architecture incroyable et des monuments splendides à visiter dans plusieurs petites villes. D’un autre côté nous avons le Kirghizistan, qui propose de grandes étendues vertes, des treks à cheval, des nuits en yourte dans les montagnes…c’est si beau et dépaysant.

Je conseille donc l’Ouzbékistan pour les amoureux des beaux monuments et le Kirghizistan pour les amoureux de la nature.

Niveau culture vous découvrirez des habitants adorables très doués en poterie, en tissage mais également en sport nomades comme le Kok Bouru, ancêtre du horse ball où le ballon est une chèvre morte.. Peu ragoutant mais c’est un sport très impressionnant à regarder.

Niveau gastronomie, ce n’est pas diversifié mais cela reste bon. On vous conseille les samosas et le fameux plov traditionnel.

L’Asie centrale est un vrai coup de coeur pour moi !

Vous êtes désormais en Asie du Sud Est. Quel pays avez-vous vraiment adoré ?

J’ai adoré le Laos car je l’ai fait seule. J’avais cette envie pendant mon voyage de me challenger et me prouver que je pouvais faire un pays toute seule. J’ai adoré, cela m’a permis de faire de nombreuses rencontres et le pays et si facile à visiter.  Les villes sont agréables, la nature est magnifique et on y trouve de nombreuses activités !

Je tiens à rassurer toutes les personnes lisant cet article : tous les pays d’Asie du Sud-Est sont safe pour voyager seule. Les locaux sont gentils, le tourisme étant bien développé, c’est super simple de se faire comprendre et de voyager librement.

digital nomade en tour du monde
Là-haut au Laos

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

D’être heureuse comme je le suis aujourd’hui et de voyager le plus longtemps possible !

MARION_DIGITAL_NOMADE_1
MARION_DIGITAL_NOMADE_2

0 commentaire

laisser un commentaire