1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog du voyage by Chapka

Découvrir les environs de Tokyo : 5 destinations incontournables

Vous souhaitez vous échapper le temps d’une journée de l’agitation tokyoïte et partir à la découverte de nouvelles merveilles ? Vous n’aurez que l’embarras du choix ! Les alentours de la capitale regorgent de sites fascinants à la beauté incontestable pour des escapades d’une journée à proximité de la capitale.


Yokohama


Voisine cosmopolite de la capitale

Autrefois modeste village de pêcheurs, Yokohama est aujourd’hui devenue la seconde ville de l’Archipel avec plus de 3,6 millions d’habitants. La réouverture des ports japonais en 1853, qui met alors un terme à la longue période de fermeture du pays aux influences étrangères, a permis à la ville une expansion fulgurante. Située à proximité de la capitale, bon nombre de commerçants étrangers s’établirent ici, faisant ainsi de Yokohama une citée internationale.

Yokohama - Chinatown

L’ambiance cosmopolite des lieux est toujours bien visible. A peine franchirez-vous l’une des portes délimitant Yokohama Chukagai, le plus grand Chinatown d’Asie, couleurs et odeurs vous transporteront vers l’Empire du Milieu !

Plus loin, dans le quartier Yamate, c’est l’empreinte des marchands occidentaux que l’on peut admirer. Sur cette colline, s’alignent plusieurs impressionnantes résidences de style colonial.

Mais Yokohama, c’est également la tradition japonaise, avec le superbe jardin Sankei-en et son étang de lotus, ou encore une architecture ultra moderne, avec le quartier d’affaire Minato Mirai 21, témoin d’une économie florissante.

Yokohama - jardin sankei-en

  • Accès : 30 minutes de Tokyo depuis la station de Shinjuku jusqu’à la station Yokohama (ligne JR Shonan-Shinjuku)
  • Prix : 550 yens

 


Kamakura


La ville du Grand Bouddha

Ici, les visiteurs en quête de traditions japonaises ne seront pas déçus ! De 1192 à 1333, Kamakura rayonne et devient la capitale du pays. Cette période marque également l’introduction du bouddhisme zen au Japon. Des temples fleurissent alors à travers la ville. Parmi eux, le Kôtoku-in abrite le véritable symbole de cette influence zen : un imposant Bouddha de bronze de 11,3 mètres de haut et de 121 tonnes, constitue l’attraction phare de la ville.

Kamakura - grand bouddha

En chemin, vous croiserez des sites superbes tels que le sanctuaire Zeniarai Benzaiten, où vous pouvez laver votre argent dans une cascade pour qu’il se multiplie, ou encore le temple Hase-Dera aux jardins enchanteurs et aux innombrables statues.

Autre vestige de sa gloire passée, le sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gû est le témoin de la grande puissance du clan Minamoto qui avait choisi d’établir le premier gouvernement samouraï du Japon à Kamakura.

Située le long des côtes de la préfecture de Kanagawa, Kamakura est également une station balnéaire appréciée des tokyoïtes. Quand vient le weekend, familles, amis et surfeurs se retrouvent sur ses jolies plages, depuis lesquelles on peut avoir la chance de contempler – lorsque le ciel est dégagé – la plus célèbre des montagnes du Japon, le Mont Fuji. 🙂

Kamakura - Hase Dera

Kamakura – Hase Dera

Lors de votre excursion à Kamakura, vous pouvez combiner votre visite avec la découverte de l’île d’Enoshima. L’endroit attire les visiteurs pour ses produits de la mer, son temple, sa vue imprenable sur la baie de Sagami et bien d’autres merveilles.

  • Accès : 1 heure de Tokyo depuis la station de Shinjuku jusqu’à la station Kamakura (ligne JR Shonan-Shinjuku)
  • Prix : 920 yens

 


Hakone


Sources chaudes et croisières

Un vaste lac, un torii rouge et un Fujisan jouant à cache-cache avec les montagnes environnantes : voici ce qu’évoque Hakone chez la plupart des Japonais. De par sa proximité avec le Mont Fuji et en raison de l’abondance de ses sources chaudes naturelles (onsen), Hakone attire de nombreux visiteurs, locaux et étrangers, et cela depuis des siècles.

Hakone - Sources chaudes d'Owakudani

Etape obligée de l’ancienne route féodale reliant Tokyo et Kyoto, vous pourrez aussi y découvrir les ryokan, des auberges traditionnelles japonaises au charme inégalable.

Pour profiter pleinement de ce cadre idyllique niché au cœur du Parc National Fuji-Hakone-Izu, une croisière sur le lac Ashi s’impose. Un bateau pirate vous mènera jusqu’au centre d’Ashinoko, offrant ainsi aux visiteurs l’opportunité d’immortaliser le portique vermillon du sanctuaire Hakone-jinja avec le Mont Fuji en toile de fond.

Hakone - Lac ashi

Non loin de là, la vallée d’Ôwakudani, d’où s’élèvent en continu des nuages de vapeur de soufre, donne un aperçu effrayant de la puissance destructrice de la nature. Les œufs noirs, cuits dans l’eau des sources chaudes, et les explosions phréatiques à répétition ont transformé l’endroit en destination touristique populaire. Autre point fort de la ville, Hakone abrite une honorable collection de musées pour les amateurs d’art.

  • Accès : 1 heure 30 de Tokyo depuis la station de Shinjuku jusqu’à la station Hakone Yumoto (ligne Odakyu), avec changement à la station Odawara (ligne Hakonetozan).
  • Prix : 1 190 yens

Nikkô


Nature & Architecture

Si Nikkô a su séduire tant de visiteurs, c’est tout d’abord grâce à son environnement naturel unique. Niché au pied de montagnes grandioses, ce lieu sacré est un véritable écrin de verdure que rivières, lacs, étangs et cascades viennent abreuver. En automne, le feuillage doré des forêts environnantes illumine les chutes Kegon – qui comptent parmi les trois plus hautes cascades du Japon – ainsi que les berges du lac Chûzenji.

Nikko - le sanctuaire Tosho-gu

L’architecture complexe et colorée de ses multiples temples et sanctuaires caractérise également la ville de Nikkô (la plupart sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco).

A ne pas manquer : le sanctuaire Tôshô-gû qui abrite entre autres le mausolée de Tokugawa Ieyasu, l’un des trois unificateurs du Japon, les trois singes de la sagesse et la célèbre porte finement ouvragée Yomeimon.

Sur le chemin, ne manquez pas le pont sacré Shinkyô, qui est également l’un des lieux emblématiques de la ville. Tout de rouge vêtu, sa perfection contraste avec la nature sauvage alentour.

Nikko - le pont Shinkyo

  • Accès : 2 heures de Tokyo depuis la station de Shinjuku jusqu’à la station Nikko (ligne Nikko Kinugawa), avec changement à la station Shimo Imaichi (ligne Tobu Nikko).
  • Prix : 4000 yens

La région des cinq lacs


Points de vue sur le Mont Fuji

Culminant à 3776 mètres d’altitude, le Mont Fuji est LE symbole du Japon. Pour beaucoup de touristes, la découverte de cette montagne inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco est un immanquable. Si son ascension demeure une expérience unique, elle est cependant réservée aux personnes ayant une bonne condition physique.

Heureusement, la région des cinq lacs, ou Fujigoko, permet d’apprécier sous tous les angles la beauté de ce cône volcanique parfait.

La région des 5 lacs - Kawaguchiko

Située dans la préfecture de Yamanashi, elle est constituée des lacs Sai, Kawaguchi, Motosu, Yamanaka et Shoji. Chacun d’entre eux offre un point de vue unique sur le Mont Fuji, de l’effet « miroir inversé » depuis Kawaguchiko, au célèbre paysage immortalisé sur le verso des billets de 1000¥ depuis Motosuko.

La région se parcourt en bus, en voiture, à pied – grâce aux nombreux chemins de randonnée – ou en vélo. Il est également possible d’effectuer des croisières sur certaines de ces grandes étendues naturelles.

La région des 5 lacs - Saiko

Cette destination est particulièrement appréciée en hiver, lorsque le sommet de la montagne est enneigé et que le ciel est totalement dégagé.

  • Accès : 2 heures de Tokyo en bus depuis la station de Shinjuku jusqu’à la station Kawaguchiko (lignes Keio ou Fujikyu)
  • Prix : 1750 yens

 

Merci à notre partenaire Japan Travel, spécialiste sur le Japon pour ces précieux conseils. Si vous partez en voyage au Japon, n’hésitez pas à consulter leur guide en ligne pour préparer votre voyage et vous inspirer !

Qui est Japan Travel ?

C’est un guide de voyage en ligne qui vous permet de découvrir le Japon de façon différente. Sa particularité c’est qu’il est réalisé sur le principe du crowdsourcing : ce sont les voyageurs eux-mêmes qui proposent le contenu. De quoi trouver de l’information de qualité, des activités testées, approuvées et insolites à faire.

P.S : Et si vous aussi vous connaissez le Japon, vous pouvez vous devenir contributeur !

0 commentaire

laisser un commentaire