1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Idées de vacances
Le blog voyage by Chapka

10 raisons de voyager en Uruguay

Texte et images de Myriam du blog Adonde quiera que vaya. Article original sur le blog espagnol

Je suis de ceux qui pensent que tous les pays du monde méritent d’être visité. Il n’y a donc pas à trouver dix raisons. Cependant, je me suis rendu compte en voyageant en Amérique du Sud et en échangeant avec les voyageurs que l’Uruguay est toujours visité de la même manière (deux jours grand max, en traversant le Rio de la Plata en ferry depuis Buenos Aires), comme un petit extra ou un bonus dans le road-trip. Je vais donc vous montrer que le plus petit pays hispanophone d’Amérique du Sud mérite à lui seul un voyage en bonne et due forme. Pourquoi visiter l’Uruguay ? Voici 10 raisons !

Le trésor de l’Uruguay, ses centaines de kilomètres de plage

La côte uruguayenne est l’une des destinations estivales les plus populaires. Elle est surtout fréquentée par les Argentins et les Brésiliens qui veulent passer un bel été. Les plages de Punta del Este sont les plus célèbres. C’est là que vous pouvez vous détendre pendant la journée, puis faire la fête la nuit. Soyez cependant préparé car des vacances dans le département de Maldonado peuvent être assez coûteuses.

Mais le littoral uruguayen répond à tous les goûts et à tous les budgets. Il existe une série de plages intactes, parfaites pour se déconnecter et respirer la paix. Pour cela, vous devez vous rendre dans le département de Rocha (le plus proche de la frontière avec le Brésil). Les stations balnéaires de La Paloma, La Pedrera, Punta del Diablo, entre autres, seront ravies de vous accueillir.

Plage de la Rocha

Se régaler avec sa gastronomie savoureuse

La gastronomie uruguayenne n’a rien à envier à la cuisine argentine, même s’il existe des similitudes. En Uruguay, on adore aussi l’asado (barbecue) le dimanche et/ou n’importe quel autre jour de la semaine. Il y a toujours une excuse pour discuter autour d’un bon barbecue et boire du maté.

Les plats typiquement uruguayens sont : le chivito, une sorte de sandwich dans lequel il est possible de placer n’importe quel aliment calorique, et les empanadas. Il en existe de toutes sortes et de tous les goûts, mais les plus convoités sont les empanadas à la viande, au jambon, au fromage et aux épinards, un vrai délice !

Donc si vous envisagez de faire l’opération Bikini en Uruguay, remettez ça à plus tard. Je vous conseille de vous laisser aller et d’essayer tout ce que vos yeux et votre nez vous « commandent ».

Danser le tango !

Il existe une saine rivalité entre les Uruguayens et les Argentins, qui remonte à plusieurs années. Les deux pays sont des fans absolus de football, ainsi que de tango. L’éternelle question : le tango est-il argentin ou uruguayen ?

La vérité, c’est qu’entrer dans cette discussion ne vous mènera nulle part, chacun prêchant sa paroisse. Restons-en là et supposons que le tango se danse dans le Río de la Plata. C’est-à-dire sur les rives de Buenos Aires et de Montevideo.

L’une des dix raisons de voyager en Uruguay est donc décidée : allez dans une milonga et faites vos premiers pas de tango. C’est le lieu de rencontre des « milongueros », amateurs ou danseurs de tango, pour apprécier et vivre cette danse.

Il y a plusieurs milongas à Montevideo, et les habitants comme les touristes y affluent. Ensemble, vous apprendrez que le tango est plus qu’une simple danse.

C’est en Uruguay que le maté est le plus populaire !

Les Argentins (et les Paraguayens) vont certainement me lapider mais ce sont les Uruguayens qui sont historiquement les rois de cette plante. Lors de mon voyage en Uruguay, il m’est apparu clairement que c’est dans ce « petit pays » que l’on enregistre la plus forte consommation de yerba maté.

C’est le compagnon inséparable de tout Uruguayen : il boit du maté en déplacement, avec un thermos et une calebasse sous le bras. Cela signifie qu’ils parviennent à conduire, changer les couches et cuisiner avec un seul bras… Une compétence étonnante !

Cependant, la meilleure chose à propos du maté, c’est qu’il signifie la camaraderie. Elle est partagée dans les familles, à l’université ou au travail. Il s’agit d’un symbole de communion et d’accueil pour ceux qui se rendent en Uruguay.

C’est en Uruguay qu’on trouve le carnaval le plus long du monde

Vous ne le saviez sûrement pas ! Il n’y a aucune excuse pour ne pas voyager en Uruguay de fin janvier à mi-mars. La fête est garantie, car le carnaval dure plus de 50 jours. Les parades de rue et les fêtes de quartier présentent des spectacles pleins de couleurs et de joie.

Le défilé qui suscite le plus d’intérêt chez les étrangers, en raison de son caractère unique, est le défilé de Llamadas, car il évoque les réunions d’esclaves noirs qui se rassemblaient à l’extérieur de la ville aux XVIIIe et XIXe siècles.

Mais le roi du carnaval est le candombe, d’origine afro-uruguayenne, qui est joué sur des tambours particuliers. Nulle part ailleurs dans le monde vous ne pouvez entendre plus de 2 000 tambours à l’unisson. Cet instrument de percussion a d’ailleurs été déclaré patrimoine immatériel de l’humanité. Ils répètent toute l’année pour s’assurer que tout est parfait. Ainsi, si vous voyagez en Uruguay à un autre moment que pendant le carnaval, il est facile d’assister à une répétition de candombe dans les rues. Le vacarme vous fera savoir que le carnaval approche.

Cabo Polonio, un autre bout du monde

Voyager en Uruguay et ne pas voir Cabo Polonio, c’est comme aller à Paris et ne pas voir la Tour Eiffel. C’est l’icône du pays et une zone naturelle d’une beauté scénique suggestive.

C’est un village de pêcheurs caractéristique de la côte atlantique uruguayenne, situé entre des dunes de sable et couronné par un phare solitaire, où se trouve la deuxième plus grande colonie d’otaries d’Uruguay.

Cabo Polonio est désormais classé parc national et reste intact. Il n’a guère été modifié d’un point de vue urbanistique. Une fois entré, vous ne trouverez pas beaucoup de services. Il n’y a ni électricité ni eau courante. Il n’y a pas de rues, seulement des chemins piétonniers irréguliers. Pour parler franchement, à Cabo Polonio, il y a quatre maisons rudimentaires, une poignée de restaurants et d’échoppes d’artisanat.

Ici, la magie commence dès l’entrée de Cabo Polonio, car on y accède en camion tout-terrain pour ne pas endommager l’écosystème. Tout se termine au crépuscule, lorsque l’endroit est désert et que vous pouvez admirer chaque étoile dans le ciel.

Colonia del Sacramento, la plus belle ville coloniale d’Amérique du sud

Voilà la ville la plus historique du pays. Elle a été fondée par les Portugais en 1680 et a pris de l’importance en tant que point d’entrée des routes de contrebande.

Elle abrite un quartier historique qui conserve toute la structure de l’époque coloniale, avec ses étroites rues pavées et ses vieilles maisons, mais le plus intéressant se trouve à environ 5 km de Colonia del Sacramento, ses plages. Jusqu’à récemment, personne n’avait mis en valeur le littoral de Colonia del Sacramento. Alors, profitons-en, maintenant qu’elle ne reçoit presque plus de visiteurs, pour profiter de plages totalement isolées. Envie d’une balade à vélo pour vérifier tout cela ? Ce n’est pas tous les jours que l’on se baigne dans le Río de la Plata.

Colonia del Sacramento

En voiture, le meilleur moyen de découvrir l’Uruguay

L’Uruguay est un petit pays facile à gérer. Les distances sont courtes et peuvent être parcourues dans leur intégralité, car il n’y a pas un seul point du territoire qui soit inaccessible. Un road-trip est donc le meilleur moyen de connaître l’Uruguay.

À Montevideo comme à Punta del Este, vous pouvez louer une voiture et faire un roadtrip. Les routes sont bien pavées et signalisées. Vous ne trouverez pas de grandes routes ou autoroutes et il n’y a pratiquement pas de péages. Un point positif pour économiser quelques pesos uruguayens et les amortir en essence.

Avec un véhicule utilitaire normal, vous vous rendrez là où vous voulez aller. Il n’est pas nécessaire de louer un véhicule tout-terrain, quelle que soit la nature et le gravier que vous trouverez dans la partie la plus rurale du pays.

Une société ouverte et moderne

Une autre raison de voyager en Uruguay est de faire connaissance avec une société ouverte et moderne. Par exemple, saviez-vous que la marijuana est légale en Uruguay ? Rappelez-vous simplement qu’en tant que touriste, il est illégal d’en acheter. Cependant, ce n’est pas seulement avec la marijuana qu’ils ont pris les devants, ils ont également été parmi les premiers à adopter des lois telles que le divorce, le travail de huit heures, le vote des femmes, etc.

Montevideo

Salta, ville thermale

Et après avoir fait tout ce qui précède et avant de rentrer chez vous, nous vous suggérons de vous détendre dans des sources d’eau chaude. Elles constituent sans aucun doute une autre attraction touristique de l’Uruguay, tant pour leurs paysages que pour leurs propriétés curatives et médicinales.

Le « petit pays » compte 6 complexes thermaux à visiter si vous voyagez en Uruguay. Ils sont tous situés dans la région nord-ouest de l’Uruguay, entre les départements de Salto et de Paysandú. Une autre excuse pour découvrir le pays dans son intégralité. Êtes-vous prêt à faire trempette ?

Vous découvrez, on vous assure !
Rate this post

0 commentaire

laisser un commentaire