1. Accueil
  2. Mon Volontariat
  3. Préparatifs Volontariat
Le blog du voyage by Chapka

Travel with a mission ou comment donner du sens à vos voyages

Ça ne nous arrive pas souvent mais on a eu un GROS GROS coup de cœur ! 1 vrai de vrai pour cette association ! Et on a même décidé de soutenir TWAM dans son développement en étant mécène de l’association :).

Tout d’abord, nous avons adoré le concept de TWAM mais nous avons aussi été touchés par le parcours de son fondateur Ludovic Hubler et par sa détermination à créer une plateforme qui aide les voyageurs à donner du sens à leur voyage.

On vous explique toute l’histoire de TWAM et le concept en espérant vous ouvrir vers de nouvelles opportunités de voyage !


L’histoire de TWAM


 Les débuts de l’aventure

Tout a commencé,  lors de son tour du monde en stop entre 2003 et 2008. Ludovic allait déjà régulièrement frapper aux portes des écoles pour voir s’il pouvait intervenir auprès d’une classe pour discuter et échanger avec les enfants sur l’écologie, la culture occidentale, l’envie de voyager … Il leur parlait de ses rêves et qu’il était possible de les accomplir.

Au fil de son parcours, il s’est aperçu qu’il avait une vraie mine d’or dans les mains : d’un côté, de nombreux voyageurs comme lui avaient ce désir de rencontrer des populations locales et de donner un sens à leur voyage et de l’autre, des écoles et association étaient intéressées par ce type d’intervention et d’échange.

Il y a une offre et une demande mais la seule difficulté est de les mettre en contact.

La mise en place du projet

A son retour, il écrit un livre sur son voyage et son idée mûrit petit à petit.

En 2011, il lance l’idée en publiant un post sur Facebook parlant de son idée de plateforme et propose une réunion sur Paris pour en parler avec les personnes intéressées. Quitte ou double ! Le post marche super bien et 30 personnes viennent à la réunion. La base de l’équipe TWAM est formée.

Le 15 mai 2013, c’est enfin le grand lancement de la première version de la plateforme TWAM au cours d’une soirée et un vrai succès. Près de 500 personnes présentes ! L’aventure commence !

Depuis, la plateforme se développe et le concept séduit de plus en plus de voyageurs et d’institutions (écoles, associations, hôpitaux, etc.) dans le monde entier.


Le concept TWAM


TWAM, c’est l’acronyme de Travel with a mission : c’est-à-dire voyager avec une mission. C’est une ONG dont le but est de promouvoir l’accès à l’éducation et le dialogue interculturel à travers le monde. La plateforme est gratuite et le restera, c’est un point d’honneur pour l’association car elle souhaite que la petite école indienne ou d’ailleurs puisse en profiter, tout comme le voyageur fauché souhaitant partager.

concept twam

Le TWAMING : un nouveau type de voyage engagé

« C’est un concept unique et différent, l’idée c’est de se rendre utile en voyageant. Et pour le moment nous sommes les seuls à le proposer. »

Au cœur de TWAM, on distingue 2 types d’acteurs :

  • Les Twamers : les voyageurs qui ont des connaissances, compétences ou expériences à partager. Ils représentent environ 70% des membres de la plateforme à ce jour.
  • Les Twamhosts : Ceux souhaitant offrir un public aux Twamers issus généralement d’écoles ou d’autres organisations. Ils représentent 30% de la plateforme mais sont présents dans 100 pays différents.

Qui sont les Twamers ?

Quelques exemples ci-dessous :

  • Deux cousins (pompiers de profession) qui font le tour du monde en vélo et décident de s’arrêter dans des écoles pour apprendre les gestes de 1er secours.
  • Un voyageur qui apprend le cirque et le jonglage aux enfants dans les écoles.
  • Un voyageur qui cherche à sensibiliser aux énergies alternatives et au recyclage dans les écoles du monde entier.
  • Un voyageur qui part deux semaines en vacances au Laos et qui souhaite passer 2 jours dans une école pour enseigner l’anglais ou parler de son pays.
  • Etc…

Qui sont les twamhosts ?

Idem, leur profil est extrêmement varié.

  • Un professeur issu d’une école au Pérou
  • Un directeur d’association au Cambodge
  • Un gardien de prison aux Phillipines
  • Une infirmière dans un hôpital au Népal souhaitant recevoir par exemple des guitaristes pour égayer la journée des patients
  • Un responsable d’orphelinat au Bénin
  • Etc…

Faut-il être membre de l’association pour être twamer ou twamhost ?

Non, aucune obligation ni contribution n’est demandée. L’utilisation de la plateforme est entièrement gratuite. Vous pouvez cependant devenir membre soutenant TWAM en payant une cotisation.

Quelles sont les missions ?

Il n’y a pas vraiment de mission type. Les missions peuvent être longues (3 mois) ou de quelques heures. Tant qu’il y a un échange interculturel positif et que chacun apprend de l’autre, l’échange ne peut être que positif.

Comment fonctionne la plateforme ?

Le concept ressemble à celui du « couchsurfing ». Concrètement, il suffit de créer un profil « Twamer » ou « Twamhost » (ou les deux) et ensuite de vous mettre en relation pour planifier une rencontre.

Voici les étapes :

1/ Créer un profil gratuit

2/ Parler un peu de soi

  • Twamer : les interventions que l’on souhaite faire (il peut y en avoir plusieurs selon ses compétences)
  • Twamhost : proposer un lieu d’accueil

4/ Rechercher par pays les Twamers ou Twamhosts disponibles

5 / Prendre contact

6/ Noter le Twamer ou le Twamhost : c’est une partie importante pour éviter les mauvaises surprises.

TWAM intervient si une intervention proposée ne respecte pas ses valeurs. Mais l’auto-modération est important, c’est pourquoi le système de note est très important.

« Notre rôle c’est de mettre en relation les Twamers avec les Twamhosts, nous ne pouvons être garants de tous les profils sur la plateforme. »


Quelles sont les nouveautés à venir pour TWAM ?


Ce qu’il faut savoir, c’est que cette plateforme a été créée uniquement par des bénévoles. L’un des futurs objectifs est vraiment de la professionnaliser un maximum. C’est dans ce cadre que Chapka s’est engagé pour leur permettre notamment de développer une V2 et d’aider à assurer son développement pour maximiser son impact sociétal.

« Nous sommes en train de travailler sur la V2 de la plateforme et de réfléchir à de nouvelles fonctionnalités comme par exemple celle de localiser les voyageurs en temps réel. »

TWAM développe aussi actuellement d’autres axes d’actions afin de moins dépendre du mécénat et d’augmenter sa part d’auto-financement.

 

Pour plus d’infos et suivre leur actu rendez-vous sur

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire