1. Accueil
  2. Mon Volontariat
  3. Préparation de votre volontariat
Le blog voyage by Chapka

Quelle différence entre le voyage caritatif et le tourisme responsable ?

« Il voyage en « soliDaire » ! … Et nul ne l’oblige à se taire »

Gérard Manset

Les paroles de la chanson de Gérard Manset, où « soliTaire » devient « soliDaire », résonnent-elles dans le cœur des voyageurs ?

Quelle différence entre le voyage caritatif et le tourisme responsable ? L’un et l’autre sont certes porteurs d’impact. Le tourisme responsable s’adapte pour réduire ses impacts négatifs et privilégie de minimiser les retombées environnementales, sociales et économiques à destination, alignant les voyages de chacun sur ses propres valeurs. Il peut impliquer des conditions de voyage contraintes pour créer des expériences plus riches, une approche plus holistique et inclusive du développement, recherchant des formules et des destinations écologiquement et socialement responsables.

Depuis plus de 20 ans, les différents sondages affirment que 67 % des personnes interrogées souhaiteraient donner du sens à leur voyage, mais à peine 2% parviennent à concrétiser cette envie. Cette statistique n’a malheureusement pas évolué et cela reste un marché de niche.

Le voyage caritatif, sans pour autant négliger ces aspects, va bien au-delà de cette exigence. Il peut concerner un large choix de formules ou de destinations pour leur attrait récréatif, comme des séjours balnéaires ou des circuits ouverts au grand public. Il s’accompagne impérativement d’une contribution financière. Chacun est ainsi transformé en donateur par le simple fait d’apporter une dimension supplémentaire à son voyage.

C’est pourquoi Voyages So-Leader souhaite déployer ce concept et le rendre accessible à chacun, en tant qu’individu, lui rappelant sa capacité individuelle à porter un impact positif.

En effet, l’impact social fait référence à toute activité qui améliore le bien-être partout dans le monde, sans pour autant en limiter la portée aux activités pratiquées pendant le voyage et profitant spécifiquement à une zone géographique ou une catégorie de population pour contribuer au seul bien-être d’une communauté.

Les voyages philanthropiques du siècle dernier, proposant à des donateurs de continuer à soutenir la cause d’une organisation, se composaient de tournées visant à transformer radicalement ces mécènes pour susciter des investissements plus importants. Le philosophe Hubert Dreyfus jugeait « plus efficace d’apprendre de nouvelles choses par l’inconfort physique d’être dépaysé » donc une compréhension plus profonde et à une transformation radicale.

Voyages So-Leader, 1ère coopérative de voyages éthiques et caritatifs est également convaincue que cela contribue à changer le cours de nos vies et aider la planète. Le respect des traditions, la découverte de nouvelles formes d’art, le retour à une sage modération sont les seuls remèdes à cette frénésie consumériste qui génère ces crises sociales, financières et environnementales… C’est pourquoi elle est engagée auprès de ses associations et réforme le tourisme en proposant des voyages vers plus de 100 destinations avec une double exigence : profiter des meilleures conditions de voyage et reverser 10% du montant de son voyage à une association partenaire.

Une coopérative ? L’esprit collaboratif qui règne au sein de la coopérative permet de rationaliser et mutualiser les coûts, partager les savoir-faire et les services, se regrouper pour être plus forts… pour gagner en expérience et en efficacité en s’adaptant aux nouvelles technologies. Nos décisions opérationnelles sont guidées par nos principes coopératifs; ainsi, pour que les obligations de rentabilité n’aillent pas à l’encontre des intérêts de nos membres, les principes coopératifs guident nos décisions opérationnelles toutes fondées sur des objectifs à long terme. En effet, notre coopérative ne se préoccupe pas uniquement du bénéfice net, mais également des besoins de nos membres pour se démarquer des autres entreprises. Prendre des parts de marché, n’implique pas de renoncer à nos valeurs éthiques, principes d’honnêteté, transparence, responsabilité sociale et solidarité. Nos 22 partenaires du monde entier peuvent alors proposer une série de programmes classiques et hors des sentiers battus en toute liberté sans restriction et avec créativité !

Nous sollicitons l’avis des membres de notre coopérative sur la stratégie d’entreprise, nos orientations responsables et notre politique de dons. Outre l’implication de chacun pour des prestations de qualité et des tarifs compétitifs, la vocation première est de mettre le client au cœur de notre stratégie.

So-Leader et solidaire ?

Un Voyage Solidaire, c’est privilégier dans son projet l’impact social, humanitaire ou environnemental et voyager de façon “éthique”, en totale confiance avec des acteurs locaux parfaitement intégrés et impliqués. Mais ce voyage doit rester accessible à tous… les destinations, les conditions de voyage, les budgets à prévoir ne doivent en aucun cas représenter une contrainte.

Un voyagiste responsable doit s’adresser au plus grand nombre et se définir principalement par la prise en compte des impacts sociaux et environnementaux, sans pour autant négliger la viabilité économique. Il doit adapter ses offres à toute personne consciente de ses décisions d’achat, son alimentation, ses vêtements, dans sa vie quotidienne etc…et ne pas se restreindre aux options de transport et d’hébergement sur la simple analyse des faibles émissions de carbone.

Cette tendance, amplifiée suite à la pandémie de la COVID-19, propose aux voyageurs de choisir leur destination et d’adapter des programmes hors des sentiers battus, là où les communautés en ont le plus besoin. Choisir un pays dont l’économie repose essentiellement sur le tourisme, et dont l’absence de voyageurs depuis deux ans prive la majeure partie de la population de ressources élémentaires, n’est pas anodin. C’est une façon de s’engager, apprendre et agir pour un changement positif. C’est l’expression d’une volonté de s’impliquer dans une action sociale ou environnementale tout en voyageant de façon responsable. Ce sont des choix qui profitent à ceux qui en ont le plus besoin, pour que les dépenses touristiques améliorent le mode de vie des communautés locales et que le tourisme ne nuise plus à leur environnement ou bouscule leurs traditions.

Chacun peut être philanthrope à sa manière, par des gestes simples. Sortir de sa zone de confort, aller vers les autres, s’ouvrir à de nouvelles traditions, de nouvelles cultures. C’est pourquoi nous proposons des expériences de voyage authentiques, à travers des itinéraires qui soutiennent l’économie locale.

Ce mois-ci, nous vous parlerons de nos associations partenaires engagées en faveur de la solidarité, de l’entraide et de l’accompagnement sous tous les formes, sur tous les fronts… La solidarité, un domaine d’action qui nous tient à cœur

5/5 - (11 votes)

0 commentaire

laisser un commentaire