1. Accueil
  2. Mon Volontariat
  3. Les missions de volontariat
Le blog voyage by Chapka

Voyages So-Leader présente 4 associations partenaires : Eau & Vie, Gaia First, ASI et Aline lutte contre la leucémie

Ils sont les fondateurs de leurs associations. Mus par un désir irrésistible de construire quelque chose de positif à partir d’une analyse, un désastre, un laxisme  ou une tragédie familiale, ils éprouvent de la colère, la frustration devant l’injustice ou l’impuissance et ils ont le sentiment qu’ils pourront apporter des changements ; c’est pourquoi ils y contribuent chaque jour apportant leur passion, leur énergie et leur vision. Identifier les besoins, les urgences, les trous dans la raquette, et lancer l’idée puis créer une organisation à but non lucratif pour accomplir une mission particulière est une entreprise louable et admirable.

Voyages So-Leader veut rendre hommage à ces personnalités qui choisissent d’entreprendre cette tâche souvent ingrate, difficile, de la gestion des opérations quotidiennes pour s’assurer que les tâches administratives nécessaires se déroulent sans heurts, à l’incarnation de leur organisation lors des collectes de fonds

De la réflexion stratégique à l’esprit d’entreprise, ils doivent faire preuve d’un large éventail de compétences, adopter leur comportement aux situations afin ne pas perdre de vue leur mission, créant ce modèle hybride d’une incroyable fusion entre le capitaine d’industrie du secteur privé et la gestion désintéressée qui détermine les activités non lucratives.

Au four et au moulin, ils doivent convaincre un important donateur d’apporter son financement, s’assurer que les œuvres et les projets correspondent au quotidien aux objectifs initialement fixés. Tour à tour petites mains et Présidents de Conseils d’Administration, ces passionnés multitâches, souvent très entreprenants, doivent rapidement s’entourer de personnes dévouées et compétentes pour mettre en œuvre les règles d’organisation, approuver, superviser et faire respecter les budgets de fonctionnement annuels, proposer ou approuver des contrats de partenariat, représenter leur association auprès du public, des donateurs, des institutions, des entreprises.

Ces leaders inspirants maintiennent une culture positive et une attitude édifiante pour gagner la confiance et le respect des autres. Ils encouragent les idées originales ou audacieuses, repoussant sans cesse les limites perçues au sein et au dehors de l’organisation. Leur sens de la communication s’avère efficace lors des prises de parole, rencontres, en présentiel comme sur les réseaux sociaux.

Honnêtes, intègres mais aussi discrets, ils planifient les priorités stratégiques tout en s’adaptant aux circonstances changeantes, privilégiant l’efficacité du fait de ressources limitées qu’ils compensent par une capacité à négocier de la communication, de l’événementiel, à saisir les opportunités qui se présentent.

Tout autant que les causes qu’ils défendent, nous avons été séduits par les personnalités de Gianni VALENTI qui lutte contre la pollution des océans, Ludovic BROSSET qui combat la leucémie des tout-petits, Jean Luc CONDAMINE qui accompagne des mineures vulnérables en Afrique et Philippe DE ROUX qui apporte des conditions de vie durablement décentes dans les bidonvilles du Sud est asiatique. Leurs motivations se sont avérées déterminantes dans la volonté de Voyages So-Leader de les aider à mener leur tâche à bien, pour faire en sorte que les membres de la Coopérative de Producteurs de Voyages Éthiques et Caritatifs acceptent de financer la mise en place des partenariats, afin que ces preux chevaliers du 21ème siècle puissent mener à bien les tâches qu’ils se sont fixées, et que nous sommes fiers de soutenir.

Les intervenants du jour :

  • Ludovic Brosset, père d’Aline, petite fille atteinte d’une leucémie et fondateur de l’association “Aline en lutte contre la leucémie”.
  • Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie, association ayant pour objectif d’améliorer les conditions de vie des populations des bidonvilles en promouvant l’inclusion de ces quartiers.
  • Jean-Luc Condamine, président d’Actions de Solidarité Internationale, une association d’intérêt général, apolitique et non confessionnelle qui pilote actuellement un programme de prise en charge des jeunes filles des rues en République du Congo.
  • Gianni Valenti, président de GAIA First, ONG présente à l’échelle internationale, dont le but est de restaurer les terres et les océans de la pollution et des abus humains.

Quelles sont vos actions principales dans le cadre de votre activité caritative ?

Ludovic Brosset, père d’Aline, fondateur de l’association “Aline en lutte contre la leucémie” : La lutte contre les cancers pédiatriques, la sensibilisation au don de sang et moelle osseuse, l’amélioration du quotidien des enfants et de leur famille, et participer à faire avancer la recherche.

Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie : Notre cœur de métier est l’accès à l’eau dans les bidonvilles. L’accès à l’eau est un droit humain majeur. Or 1 personne sur 3 vivra dans un bidonville d’ici 2050, l’accès aux services essentiels et notamment à l’eau est un défi majeur des années à venir.

Pour permettre cet accès à l’eau, adapté et sécurisé, nous construisons dans les quartiers un mini réseau d’eau qui répond à l’enjeu « une maison = un robinet ».

Nous développons également des activités de renforcement communautaire, formation et de sensibilisation, pour tous les habitants.

Jean-Luc Condamine, président d’Actions de Solidarité Internationale :

Actions de Solidarité Internationale (ASI) a été créée en 1983 et se veut une association à taille humaine, privilégiant les partenariats avec les sociétés civiles des pays en voie de développement.

La devise de l’association est « Devenir inutile ». Cette devise traduit l’intention fondamentale qui anime ASI et synthétise plusieurs principes :

Offrir aux populations des programmes adaptés au contexte local (ce qui suppose une série préalable d’analyses sociales et culturelles)

Développer des programmes innovants, efficaces, pérennes et reproductibles

Solliciter une forte implication des responsables locaux, le but étant que ces derniers puissent, à terme, conduire les programmes de manière autonome.

Gianni Valenti, président de GAIA First :

Quelle part est dédiée aux actions solidaires en France, et quelle part à l’étranger ?

Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie : Nos actions sont déployées aux Philippines et au Bangladesh dans des pays où l’urbanisation est massive et le phénomène des bidonvilles très présent. En France les équipes sont en soutien des deux programmes pour leur permettre de se développer au mieux.

Jean-Luc Condamine, président d’Actions de Solidarité Internationale : Depuis 1990, ASI est intervenu en République Démocratique du Congo, au Burkina Faso,  au Mali, en Côte d’Ivoire et intervient aujourd’hui en République du Congo depuis 2007, à Brazzaville et Pointe-Noire.

Quelles valeurs vous ont motivé à signer un partenariat avec la Coopérative Voyages So-Leader ?

Ludovic Brosset, père d’Aline, fondateur de l’association “Aline en lutte contre la leucémie” : La volonté de parler du cancer d’une autre façon, de créer un collectif d’associations sur différents thèmes pour rassembler.

Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie : Nous avons beaucoup de valeurs communes avec la Coopérative Voyages So-Leader bien entendu la solidarité mais surtout deux valeurs qui nous rassemblent : l’engagement pour améliorer le monde chacun à notre façon (et à notre échelle) et la proximité, Eau et Vie au plus proche des populations que nous accompagnons et Voyages So-leader qui s’appuie sur des acteurs du tourisme de proximité et engagés.

Jean-Luc Condamine, président d’Actions de Solidarité Internationale : Nous œuvrons tous les deux à promouvoir la solidarité internationale. De plus, So-Leader propose des voyages à travers le monde, dont en Afrique où nous tâchons d’apporter un soutien humain, sanitaire et médical.

Quelle destination parmi les offres de voyage So-Leader a particulièrement marqué votre engagement humanitaire ?

Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie : Lors d’une mission pour une ONG française sur un projet de microcrédits, j’ai personnellement vécu dans les bidonvilles des Philippines au plus près des populations. Je me suis ainsi rendu compte que les habitants de ces quartiers précaires vivent une double peine : un accès à l’eau difficile pour une eau de qualité douteuse, et tout ça pour un prix exorbitant par rapport à leurs revenus.

De retour en France, je me suis beaucoup investi dans la réinsertion sociale par les métiers du bâtiment et de la plomberie notamment.

L’idée m’est venue de mélanger ces deux expériences : construire un réseau d’eau qui apporterait une eau de qualité directement au domicile des familles des bidonvilles, pour un prix juste.

Grâce à un simple robinet à la maison, vous améliorez considérablement les conditions de vie de toute une famille : permettre les bons gestes d’hygiène, éviter de devoir aller chercher loin de lourds seaux d’eau etc. et vous apportez aussi un sentiment simple mais vital, celui d’être un citoyen comme un autre.

Nouvel an à Cébu aux Phillipines
Un bidonville de Cebu aux Philippines

Si vous pouviez recommander une destination parmi les offres de voyage So-Leader qui illustre votre action, quelle serait-elle ?

Philippe De Roux, co-fondateur d’Eau et Vie : Les Philippines car c’est là que tout est né, l’idée de l’association et la mise en œuvre du projet. Un pays passionnant, une population accueillante et dynamique, et des paysages à couper le souffle. Ne cherchez plus, il y a tout aux Philippines !

Ludovic Brosset, père d’Aline, fondateur de l’association “Aline en lutte contre la leucémie” : Toutes les destinations peuvent convenir, à découvrir sur www.so-leader.com

5/5 - (2 votes)

0 commentaire

laisser un commentaire