1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration voyage
Le blog voyage by Chapka

Pérou : nos incontournables pour un voyage de rêve

Que faire au Pérou ? Que visiter dans le pays des Incas ? Voici les destinations incontournables à découvrir au Pérou !

Le lac Titicaca

Le lac Titicaca, qui culmine à 3 800 mètres, est le lac navigable plus haut du monde. Il a une superficie impressionnante de 8 135 km², pas loin de la taille d’un territoire comme la Corse. Pour vous donner un ordre de grandeur, le lac Léman c’est 580km². Le lac Titicaca est aussi une frontière naturelle entre le Pérou à l’ouest et la Bolivie à l’est.

Du côté péruvien, nous vous déconseillons de découvrir le lac au départ du port maritime de Puno, la grande ville (moche). Pourtant, plein d’agences touristiques vous proposent des virées sur les îles flottantes Uros. Le peuple Uros, qui vivait autrefois sur le lac Titicaca (sur des îlots créés à base de roseaux), s’est éteint dans les années cinquante. Les habitants de Puno se sont réappropriés ces îles afin de faire revivre les traditions. On ne va pas se mentir, c’est surtout une activité pour les touristes.

Le mieux est de s’installer dans une guest-house de la péninsule de Capachica. Vous y êtes seul au monde ! Si vous souhaitez découvrir une île du lac Titicaca, on vous recommande d’aller découvrir Amantani. On y trouve de superbes cultures de pommes de terres en terrasse.

Les baudets d’Amantani

Arequipa

La deuxième ville du pays est marqué fortement par l’époque coloniale espagnole avec notamment sa Plaza de Armas (photo ci-dessous), sa Basilique, sa Iglesia de la Compañía de Jesús et son couvent Santa Catalina. C’est aussi un endroit où il fait bon vivre avec des boutiques d’artisanat, des restaurants, des musées d’art, d’histoire et d’archéologie.

Arequipa, la ville blanche, et ses pigeons

Le canyon de Colca

C’est le deuxième canyon le plus profond du monde avec 3 400 mètres de profondeur. En règle générale, le trek s’effectue sur trois jours, sans guide. Le mieux est de démarrer depuis le joli vil de Cabanaconde. La première étape fait à peu près dix kilomètres, avec une grosse descente (environ 1200 mètres de dénivelé négatif). Si on aperçoit assez vite l’oasis Sangalle en contrebas, le chemin n’est pas tellement réconfortant. On mord la poussière pendant plusieurs heures avant de découvrir une petite plage de galet avec des petits geysers. On reprend avec une bonne montée. La première nuit s’effectue au Llahuar Lodge. La deuxième étape, un peu moins difficile, vous emmène en environ quatre heures à l’oasis Sangalle. Dernière étape, une remontée harassante vers Cabanaconde pendant trois heures. Les plus fébriles peuvent le faire à dos de mule.

L’oasis Sangalle en contrebas.

Cuzco, la route des incas et le Machu Picchu

La route des incas

Parmi les étapes incontournables avant de se rendre au Machu Picchu, il y a le pittoresque village Pisac et son incroyable site archéologique sur une haute colline organisée en terrasse et avec un beau dénivelé. Les autres sites inca à ne manquer sous aucun prétexte sont localisés à Ollantaytambo. La forteresse fut le théâtre de combats sans pitié entre les incas et les colons espagnols.

que faire au Pérou ?
Ollantaytambo.

A découvrir aussi sur la route des incas, les salinas Maras, des centaines de bassins suspendus en terrasses sur les flancs de la montagne. Pas forcément facile d’accès, on vous conseille (si vous être entraînés) de vous y rendre en trekking depuis le village d’Urubamba.

Salinas Maras.

Le Machu Picchu

On le présente plus ! Le Machu Picchu est une citadelle inca située à 2 430 mètres d’altitude. Construite au XVème siècle, elle aurait été la ville sacrée de l’empereur inca Pachacuti Yupanqui. Elle est réputée pour ses murs en pierres sèches dont la conception sophistiquée associe des blocs immenses sans mortier. Redécouvert en 1911 par l’explorateur américain Hiram Bingham, le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983.

La montagne aux sept couleurs Vinicunca

A quatre heures de route au sud-est de Cuzco, allez observer la montagne « arc-en-ciel ». Elle culmine à 5 200 mètres d’altitude et qui a surtout pour particularité sa coloration naturelle, dû au mélange d’oxyde de fer rouge, de la couleur verte du sulfate de cuivre et du soufre jaune.

La région d’Ica

Les bodegas et distilleries de pisco

Comme en Argentine et au Chili, on retrouve des bodegas ou domaines viticoles où sont produits des crus gorgés de soleil. Seul hic (ou hips si vous avez trop bu), les Péruviens ne sont pas aussi forts que leurs voisins en ce qui concerne la production de vin. On vous propose tout de même d’aller vous faire votre propre idée dans une des bodegas d’Ica (Vista Alegre, La Caravedo, Yanquiza), dans le sud du pays ou dans le petit village de Santa Cruz, non loin des villes côtières de Pisco et de Paracas où la spécialité est le pisco (bodega Pisco 1615).

Le pisco pur, eau-de-vie obtenu grâce à la distillation des raisins, n’a pas un intérêt fou. Par contre, essayez le cocktail pisco sour. Avec l’amertume apportée par le citron, c’est un délice ! (attention, un délice alcoolisé !)

Les vignobles d’Ica.

Les lignes de Nazca

Les géoglyphes de Nazca sont des dessins, représentant la plupart du temps des animaux sauvages, tracés sur une terre de cailloux. Pour les observer, il faut prendre un petit avion au départ de l’aérodrome Maria Reiche de Nazca. Découverts en 1927 et classés au patrimoine mondial de l’Unesco en 1994, ces géoglyphes sont le fait de la civilisation Nazca, une culture pré-inca qui se développa entre 300 avant JC et 800 après JC. Les lignes ont été tracées durant cette période.

Les lignes de Nazca, estampillées Unesco.

Les dunes de Huacachina

Aux abords d’Ica, l’oasis de Huacachina est une curiosité pour les touristes et une destination week-end pour les habitants d’Ica et du Pérou en règle générale. Si vous aimez gambader dans les dunes de sable et faire du buggy, c’est un endroit insolite à découvrir.

Lima, la capitale

D’un avis général, Lima est davantage une ville à vivre qu’à visiter. Si vous avez au Pérou avec un visa vacances-travail, vous pourrez donc profiter de cette métropole qui vit à cent à l’heure. Deux chouettes quartiers ont retenu notre attention. Il s’agit de Miraflores et de Barranco. Le premier est le quartier tranquille avec des parcs (Parque Kennedy et Parque del Amor) et des accès à la plage. Le second est le barrio bobo où on retrouve des bars et des restaurants.

L’Amazonie péruvienne

Si vous voulez découvrir l’Amazonie au Pérou, on vous conseille de vous rendre à Iquitos, une ville bordée par l’Amazone, le plus grand fleuve des Amériques. Au programme des réjouissances, des expéditions dans la jungle avec des guides à la découverte de la faune et de la flore (l’île aux singes, la réserve des papillons Pilpintuwasi). Côté gastronomie, on y déguste le juane, du riz mélangé avec du poulet et des olives pour rehausser le goût. Le tout est cuit dans une sorte de feuille à bananier.

L’assurance d’un voyage réussi !

0 commentaire

laisser un commentaire