1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration voyage
Le blog voyage by Chapka

Ces enclaves insolites à découvrir

Une enclave est un territoire situé à l’intérieur d’un autre. C’est par exemple une ville, une région ou un état complètement enfermé dans un autre, plus vaste. 3 états entrent dans cette catégorie : les micro-états de Saint-Marin et du Vatican, entièrement encerclés par l’Italie, mais aussi le Lesotho, un pays montagneux entouré par l’Afrique du Sud.

On remarque sur le plan ci-dessus que seul le Lesotho est entièrement enclavé. Eswatini (ex-Swaziland), plus au nord, a des frontières avec l’Afrique du Sud mais aussi avec le Mozambique.

En tout, c’est 44 pays qui peuvent se vanter (ou se plaindre) d’être encerclé et de ne pas avoir d’accès à la mer. Nos voisins Suisses et Luxembourgeois en font notamment partie. On trouve également dans cette catégorie l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie et la Serbie, quatre pays traversés par le Danube.

Avoir un accès à la mer, c’est évidemment stratégique et ça, la Bosnie-Herzégovine l’a bien compris. Le pays, indépendant depuis 1992, occupe 21 kilomètres sur la côte dalmate, coupant ainsi la Croatie en deux.

Problème, pour rallier la côte bosnienne, il faut emprunter la route côtière croate. Des contrôles à la frontière sont quotidiens car la Croatie fait partie de l’UE à l’inverse de la Bosnie-Herzégovine.

La Croatie a envisagé la construction d’un pont sur la mer pour contourner la frontière bosnienne. Projet inabouti pour le moment.

***

Voici une liste d’enclaves insolites à découvrir pour vos futures vacances :

Llívia, un village espagnol en France

Plus qu’une simple enclave espagnole en territoire français, Llívia se revendique surtout comme un village pyrénéen d’environ 1 500 habitants sur 12 kilomètres carré. Son identité est d’ailleurs plus catalane qu’espagnole.

Llívia, bordée par la rivière Sègre, se trouve à cent kilomètres de Perpignan, à moins de quarante kilomètres de la frontière andorrane (Pas de la Case), à seulement quinze bornes de la station de sports d’hiver de Font-Romeu et fait face au village français d’Estavar. L’altitude de Llívia oscille entre 1 200 et 1 500 mètres.

Mais alors, pourquoi Llívia est espagnole ? Cela date de 1660 et la signature du traité de Llívia entre les représentants du roi d’Espagne et du roi de France Louis XIV. C’est une annexe du traité des Pyrénées de 1659 fixant la frontière franco-espagnole. L’accord de Llívia portait sur la cession de 33 villages de Cerdagne à la France. A la dernière minute, Llívia resta espagnole grâce à son statut de « ville » à la seule condition de ne jamais se fortifier.

Paisible Llívia.

Baerle, entre Belgique et Pays-Bas

Baerle-Duc, commune néerlandophone de Belgique, se caractérise par le fait qu’une partie de son territoire est enclavé aux Pays-Bas. Ces parcelles de terrain discontinues se retrouvent enfermées dans la commune limitrophe néerlandaise de Baerle-Nassau. A l’inverse, on retrouve des morceaux terrains néerlandais en zone belge. En réunissant ces deux villes voisines, on obtient la grande ville de Baerle, un joli symbole pour l’Union Européenne !

Toute cette affaire résulte de l’interprétation de relevés cadastraux conclus au Moyen-Âge entre les ducs de Brabant et les seigneurs de Bréda. Un sacré bazar !

La frontière entre Belgique et les Pays-Bas. Les pavés sont différemment agencés.

Büsingen am Hochrhein, un bout d’Allemagne en Suisse

Le village allemand de Büsingen am Hochrhein, sur la rive droite de Rhin, est enclavé au nord de la Suisse et à moins de cinq kilomètres de la frontière. Les 1 500 habitants qui y vivent sont en grande partie des retraités suisses qui utilisent leurs francs plutôt que des euros.

Le village devrait logiquement être suisse mais il a été exclu des transactions au XVIIIème entre l’Empire germanique et la confédération helvétique. En 1918, un référendum est organisé à Büsingen. 96 % des habitants souhaitent être rattachés à la Suisse. Les négociations entreprises par la suite n’aboutirent jamais.

Campione d’Italia sur le lac de Lugano

Le lac alpin de Lugano se trouve à la frontière entre le Tessin au nord, canton suisse où plus de 80 % des habitants parlent italien, et la région italienne de Lombardie au sud. Le lac de Lugano doit son nom à la grande ville suisse de Lugano qui borde la rive nord du lac.

Campione d’Italia est une enclave italienne dans le territoire suisse. Peuplée par moins de deux-mille habitants, elle se trouve sur la rive sud du lac de Lugano, à flanc de montagne. Elle est à 14 kilomètres par la route de la ville italienne la plus proche, Lanzo d’Intelvi et à 28 kilomètres de Côme et de son lac iconique.

A l’origine, Campione est un fort romain entouré de vignes. En 1521, le Pape offre le canton de Tessin à la Suisse mais les moines lombards font reconnaître leur souveraineté sur Campione. Le Royaume italien conservera ses droits sur la commune à travers les siècles. Pour appuyer son autorité, le régime fasciste de Mussolini ajoutera la mention « d’Italia » en 1933.

En 2018, le casino de Campione fait faillite. C’était alors le plus grand casino d’Europe.

Campione d’Italia, au bord du lac Lugano, avec son grand casino (à droite sur la photo). En face se trouve la ville Suisse de Lugano.

Isla Martín García sur le rio de la Plata

Le rio de la Plata est un estuaire de 290 kilomètres, qui fait office de frontière naturelle entre l’Uruguay au nord et l’Argentine au sud. Quelques îles et îlots se trouvent sur le fleuve, dont Isla Martín García, une île ayant aujourd’hui le statut de réserve naturelle. Elle est située dans les eaux territoriales uruguayennes mais est finalement cédée à l’Argentine en 1973.

Isla Martín García n’est donc pas une enclave, mais une exclave. Ce n’est d’ailleurs plus vraiment une île à part entière. En effet, elle a été « rejoint » naturellement par l’île uruguayenne Timoteo Domínguez dans les années 80. Une frontière sèche a d’ailleurs été instaurée en 1988.

L’info en plus : Juan Díaz de Solís, explorateur espagnol, a accosté sur Isla Martín García en 1516 avant de « découvrir » le Rio de la Plata et de le nommer ainsi. Il se fera tuer, puis dévorer par des amérindiens en explorant les environs quelques jours plus tard.

L’imbroglio Oman-Emirats Arabes Unies

Nahwa est une enclave émirati située dans le territoire omanais de Madha, lui-même enclavé dans les Emirats Arabes Unies. Vous avez tout suivi ?

D’autres enclaves…

  • Münsterbildchen, Roetgener Wald, Rückschlag, Mützenich et Ruitzhof, cinq villages allemands enclavés en Belgique à cause du passage de l’ancien chemin de fer belge Vennbahn.
  • Dans la vallée de Ferghana, à la frontière entre l’Ouzbékistan, le Tadjikistan et le Kirghizistan, des villages reculés ont été enclavés dans un pays voisin, généralement en territoire kirghize.
  • Des territoires arméniens en Azerbaïdjan…des territoires azéris en Arménie…voilà un sujet géopolitique sensible tant on connaît la relation très tendue entre les deux pays, toujours officiellement en état de guerre.

0 commentaire

laisser un commentaire