1. Accueil
  2. Mon PVT
  3. Conseils PVT
Le blog voyage by Chapka

Pérou ou Equateur : dans quel pays partir en PVT ?

Deux nouvelles destinations PVT sont accessibles aux jeunes Français âgés de 18 à 30 ans : le Pérou et l’Equateur.

Cela porte à 16 le nombre de destinations disponibles pour les jeunes Français en visa vacances travail. Et à 7 le nombre de pays hispanophones, avec l’Argentine, le Chili, la Colombie, le Mexique et l’Uruguay.

Alors que les demandes de visa vacances travail sont ouvertes pour partir au Pérou et en Equateur, nous avons enquêté sur ces deux pays andins. Faut-il partir en PVT Pérou ou en PVT Equateur ? Voici la réponse de la Rédaction, en toute objectivité !

Le PVT, qu’est-ce que c’est ?

Le PVT ou programme vacances travail (visa vacaciones y trabajo en espagnol) est un visa qui permet aux jeunes âgés de 18 à 30 ans* de partir vivre dans un pays étranger pendant un an, pour travailler légalement et voyager librement.

Comme annoncé en introduction, 16 destinations sont disponibles pour les jeunes français.

*35 ans pour l’Argentine, l’Australie et le Canada

Est-il plus facile d’obtenir le PVT Pérou ou le PVT Equateur ?

Il est aussi facile d’obtenir le PVT Pérou que le PVT Equateur. Et inversement. Tant que vous respectez les conditions de participation et que vous apportez les documents demandés au consulat, il n’y aucune raison qu’on vous refuse le visa vacances travail. Bon allez, puisque vous nous demandez de nous mouiller, la procédure du PVT Equateur semble un peu moins contraignante !!

Un quota de 300 places par an a été fixé pour les Français en PVT Pérou et en PVT Equateur. Premier arrivé, premier servi.

Il ne faut pas s’inquiéter avec les quotas, il y aura forcément de la place pour vous, même si vous effectuez des démarches pendant le dernier trimestre de l’année civile. Pourquoi en sommes-nous si certains ? Tout simplement parce qu’historiquement, les nouvelles destinations vacances-travail ont un démarrage lent et le nombre de participants n’atteint jamais le quota.

Exemple : en 2016, les nouvelles destinations d’Amérique latine que sont le Mexique et l’Uruguay avait accueilli respectivement 72 et 5 Français en PVT…avec un quota fixé à 300 places chacun.

Emploi : Est-il plus facile de trouver un job au Pérou ou en Equateur ?

Difficile à dire, tout dépend des opportunités, de vos compétences, de votre maîtrise de la langue espagnole, de votre motivation, de vos expériences passées, de vos diplômes, etc.

Votre maîtrise parfaite de la langue française, conjuguée à vos connaissances (ou à votre maîtrise) en anglais et en espagnol est une porte d’entrée idéale pour obtenir un job dans le secteur touristique : hôtellerie, restauration, tour-opérateurs, agences réceptives, etc.

Si vous êtes bilingue français-espagnol, vous avez des opportunités pour trouver des jobs de professeur (privé ou dans des écoles !) ou de traducteur.

Si vous avez suivi une formation dans le vin en France, on vous recommande de vous rendre dans la région d’Ica au Pérou où il y a de nombreuses bodegas. Certaines sont même tenues par des propriétaires français. Si vous n’avez pas de qualification dans ce domaine mais que vous êtes motivés et présents à la bonne période de l’année, vous pouvez participer aux vendanges.

Que ce soit au Pérou ou en Equateur, n’hésitez pas à faire du Wwoofing ou du Helpx. Le principe : des hôtes se proposent d’accueillir des jeunes pour les faire travailler en échange du gîte et du couvert. La plupart du temps, il s’agit de travail à la campagne, dans les fermes.

N’hésitez pas à non plus à regarder les offres de jobs sur les sites internet dédiés. Exemple : Indeed Peru, Indeed Ecuador, des bases de données sérieuses à l’international même si on imagine qu’il y a également des sites internet locaux avec encore plus d’offres.

Enfin, et c’est certainement l’option la plus simple, vous pouvez travailler en freelance pour des entreprises françaises (en utilisant votre réseau professionnel). Vous pouvez même être salarié pour une entreprise française et travailler en full-remote (télétravail complet)…mais attention tout de même, il y a sept heures de décalage entre Lima/Quito et Paris. En revanche, seulement 1h de décalage avec la Guadeloupe, la Martinique et le Québec !

Les vignes d’Ica.

Sécurité : Pérou ou Equateur, quel pays est le plus sûr ?

Une agression, c’est avant toute chose être au mauvais endroit au mauvais moment. Ca peut aussi bien vous arriver au Pérou, en Equateur ou chez vous en France.

Quand on part en PVT en Amérique du sud, on doit parfois rassurer ses parents et ses grands-parents qui sont restés bloqués avec l’idée que le continent sud-américain est instable économiquement et politiquement. L’Amérique du sud est-il un continent dangereux pour les voyageurs ? Non si on respecte quelques règles de bon sens :

  • Ne pas se promener seul(e) en pleine nuit dans les grandes villes. Si vous devez le faire, téléphonez à une compagnie de taxi officiel. Verrouillez les portes et les fenêtres à l’intérieur du taxi.
  • Ne pas se promener avec des objets de valeur tels que des bijoux, des vêtements de luxe.
  • Garder en permanence vos papiers d’identité (ou au moins une photocopie) et votre argent sur vous.
  • Ne pas se mêler aux manifestants en cas de mouvement social.
  • Eviter le camping sauvage.

Le Ministère des Affaires Etrangères, qui classe les pays d’un point de vue sécuritaire, n’est pas du genre à faire des cadeaux. Au Pérou et en Equateur, on recommande aux voyageurs « une vigilance renforcée ».

Au Pérou, il est fortement déconseillé de voyager à la frontière avec la Colombie, d’éviter la vallée des rivières Apurímac, Ene y Mantaro, sous contrôle militaire, d’éviter la ville d’Abancay à proximité. La région du Huanaco est déconseillée aussi.

En Equateur, il est également fortement déconseillé de voyager à la frontière avec la Colombie.

Coût de la vie : quel pays est le moins cher entre le Pérou et l’Equateur ?

La monnaie du Pérou est le Sol. 1 € = 4 Soles grosso-modo. Facile à convertir. Encore plus facile en Equateur, qui utilise le dollar américain comme monnaie officielle. 1 € = 1 dollars US grosso-modo.

Grosso-modo, les prix sont assez équivalents entre le Pérou et l’Equateur.

Comme il y a davantage de vols, le billet d’avion pour le Pérou est moins cher en comparaison à l’Equateur. Comptez environ 800 € aller-retour pour un Paris-Lima et 1 000 € pour un Paris-Quito.

Le salaire moyen est d’environ 450 € par mois en Equateur et d’environ 400 € au Pérou. On vous recommande de vous mettre en colocation car le prix des locations de studio peut atteindre jusqu’à 350 € par mois dans le centre de Lima et de Quito.

Comptez environ 3 € pour un almuerzo (menu du midi) dans les deux pays, environ 2 € le café en terrasse, 1,50 € pour une bière local, 60 centimes d’euros pour un coca-cola au bar et 40 centimes pour une bouteille d’eau d’un litre au supermarché.

Les prix du supermarchés sont à peu près équivalent entre les deux pays. Le prix du pain, du lait et du vin est assez similaire par rapport France. En revanche, les fruits, les légumes et la viande sont environ 50 % moins cher qu’en France.

Les vêtements sont moins cher au Pérou. En Equateur, ce sont des prix français. Quoiqu’il en soit, ce sera toujours moins cher de choisir les vêtements confectionnés à la main. L’artisanat local n’est pas nécessairement bon marché, surtout si ce sont des vêtements en laine d’alpage. La qualité, ça se paie !

Le coût de l’essence est moins cher en Equateur. Comptez entre 0.80 et 1 € le litre au Pérou contre 0,50 à 0,60 € en Equateur. Sinon, le coût des transports commun est à peu près équivalent, peut-être un peu moins cher au Pérou (abonnement de bus : 15 à 20 € par mois environ)

Les loisirs sont un peu moins cher au Pérou. Comptez 10 € de l’heure pour jouer au tennis à Lima contre 15 € à Quito.

ATTENTION : les Galapagos sont plus chers par rapport à l’Equateur continental.

Il s’agirait de payer maintenant !

Voyage : Pérou ou Equateur, quel est le pays le plus beau ?

Les deux mon capitaine !

Le Pérou est plus grand que l’Equateur et dispose de deux fois plus de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco (11 contre 5). Ce sont généralement des sites culturels comme le sanctuaire du Machu Picchu, accessible depuis la ville de Cuzco par le chemin des Incas. Il y a aussi la ville blanche d’Arequipa, d’influence coloniale, ou encore les géoglyphes de Nazca, tracés à la main par l’Homme en plein désert.

que faire au Pérou ?
Le site inca d’Ollantaytambo

Bien sûr, des sites naturels valent le détour au Pérou, notamment le Titicaca, plus haut lac navigable du monde.

La grande force de l’Equateur, ce sont les sites naturels préservés comme les îles Galapagos (au large du pays) avec cette faune endémique unique ou encore le parc national de Sangray, la laguna Quilotoa, etc.

La laguna Quilota.

Le Pérou et l’Equateur disposent aussi d’un bout de la forêt amazonienne.

On dit souvent que les grandes villes d’Amérique du Sud sont « moches ». Au Pérou comme en Equateur, on prend beaucoup de plaisir à déambuler dans les grandes villes que sont Lima, Arequipa, Quito et Guayaquil.

Arequipa

De toute façon, comme le PVT est un visa à entrées multiples, cela n’empêchera pas les jeunes en PVT Pérou de visiter l’Equateur, ni les jeunes en PVT Equateur de visiter le Pérou.

Voyage à l’étranger : Est-il plus facile depuis le Pérou ou l’Equateur ?

L’aéroport international de Lima (Pérou) dessert davantage de destinations que l’aéroport international de Quito (Equateur) et il y a davantage de compagnies aériennes, donc plus de trajets et des tarifs certainement plus avantageux.

Prenons l’exemple de l’Argentine, une destination prisée des voyageurs. Depuis Lima, les 2 aéroports de Buenos Aires sont desservis, via la compagnie LATAM Peru et via la compagnie argentine Aerolíneas Argentinas (Skyteam). Depuis Quito, il n’y a qu’un seul aéroport de Buenos Aires desservi, et uniquement via la compagnie LATAM Ecuador.

Bien évidemment, comme vous êtes en PVT et que vous avez du temps pour voyager, vous pouvez opter pour une solution plus économique et écologique , le voyage en autocar. Seul inconvénient : les trajets sont souvent longs.

Gastronomie : La cuisine péruvienne ou équatorienne, laquelle est la meilleure ?

Les deux pays ont un plat en commun, le ceviche. Cependant, la recette est différente selon si vous le dégustez au Pérou ou en Equateur. Alors, quel est le meilleur ceviche ? Retrouvez notre enquête façon Top Chef sur les ceviches péruviens et équatoriens.

Outre les produits de la mer que l’on trouve en ceviche, les deux pays sont aussi amateurs de viande avec des spécialités quelque peu curieuses. J’espère que vous avez l’estomac bien accroché. Au Pérou, on aime les antichuchos, des brochettes de cœur de bœuf. En Equateur, on mange du cochon d’Inde au barbecue, le cuy.

Côté légumes, les Péruviens raffolent de la papa, la pomme de terre. Il en existe plus de mille sortes. Les plats les plus courus sont la Palta rellena (croquette de patate), Papa a la huancaina (pomme de terres en salade avec une sauce crémeuse). En Equateur, la cuisine trouve son inspiration dans les recettes amérindiennes comme le Patacón, banane grillée en rondelle, ou le Pan de yuca, un pain de manioc. Il est également possible de trouver de succulents empanadas dans les deux pays !

Le Pérou a développé la viticulture dans la région d’Ica et propose des vins rouges agréables. Le pisco, eau-de-vie de vin, est la spécialité du Pérou et elle est succulente en cocktail Pisco Sour.

PVT Pérou, PVT Equateur, lequel va le plus attirer les jeunes français ?

Selon nous, le PVT Pérou va connaître davantage de succès que le PVT Equateur. Tout simplement parce que le Pérou attire davantage les voyageurs que l’Equateur qui est une destination touristique encore méconnue.

Avant le Covid, le Pérou avait accueilli près de 4,4 millions de voyageurs internationaux contre 2,1 millions pour l’Equateur.

L’Equateur est un petit pays (la moitié de la France en taille), coincé entre deux grands pays très attirants pour les voyageurs, la Colombie au nord, et donc le Pérou au sud, deux destinations PVT.

Le PVT Equateur va donc certainement connaître le même destin que le PVT Uruguay, un pays qui souffre de la concurrence de ses grands voisins, l’Argentine et le Brésil. Pour vous donner un ordre d’idée, en 2019 (avant Covid), l’Argentine et le Brésil avaient accueilli respectivement 424 et 271 Français en PVT. L’Uruguay en avait accueilli seulement 27…

Verdict : où partir en PVT ?

Qui sommes-nous pour décider à votre place ? Vous pouvez vous rendre dans les deux pays les yeux fermés ! 🙂

Et surtout, n’oubliez pas de vous assurer. Sinon les autorités ne pourront pas vous délivrer le visa vacances travail !

Allez, bon PVT à toutes et à tous !

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire