1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Idées de vacances
Le blog voyage by Chapka

Les îles Vesteralen en hiver pour observer les aurores boréales

Les conseils de Renardo et Puffinou, agence spécialisée dans l’organisation de voyages photos à travers le monde.

Au nord de la Norvège, il y a un archipel que peu de gens connaissent et qui mérite pourtant plus que le coup d’œil : les îles Vesteralen. Cela fait maintenant plusieurs années qu’on les visite en hiver et vous allez vite comprendre pourquoi !

Présentation des îles Vesteralen

Les Vesteralen sont des îles de la côte nord-ouest de la Norvège, au-dessus du cercle arctique. Elles sont notamment situées entre des archipels beaucoup plus connus et courus dans ce coin de Laponie norvégienne : les îles Lofoten au sud et les îles Senja au Nord dont la célèbre ville de Tromso en est la capitale.

L’archipel ne compte pas moins de 1330 îles répartis sur 5 communes : Andoy, Bo, Hadsel, Sortland et Oksnes.

Les Vesteralen sont réputées pour la randonnée (comme d’ailleurs Lofoten et Senja) mais aussi pour avoir le luxe de pouvoir y croiser des cétacés tout le long de l’année ! Ces îles font également partie du territoire du peuple autochtone Saami, ces célèbres éleveurs de rennes répartis sur toute la Laponie (au nord de la Norvège, Suède et Finlande principalement).

Enfin vu leur latitude très nordique, vous pourrez admirer le soleil de minuit en été alors que les aurores pourront danser le ciel nocturne durant l’hiver, nous en reparlerons plus en détail après !

Comment se rendre aux îles Vesteralen ?

La ville principale de l’archipel est Sortland, à l’extrémité Est des Vesteralen. Le plus simple pour vous y rendre et d’atterrir à l’aéroport de Harstad-Narvik (EVE) situé au nord des Lofoten puis d’y louer un véhicule. Vous accéderez ensuite à Sortland après 2h de route environ (comptez plus en hiver si les conditions sont mauvaises).

Sinon, si les îles ne sont qu’une étape dans un grand circuit regroupant les Lofoten et/ou les Senja, une autre façon d’y accéder est le bateau. De nombreuses lignent de ferry accostent aux Vesteralen, notamment à Melbu ou Stokmarknes côté sud ou sinon à Andenes côté nord. C’est une façon plus relaxante et originale de découvrir ces îles norvégiennes depuis la mer.

Les îles Vesteralen, un joyau caché de l’Arctique

Presque tous ceux qui sont allés dans ce coin de la Norvège ont soit visité les îles Lofoten au sud ou les îles Senja au Nord. C’est notamment grâce (ou à cause) des photographes que le tourisme s’est beaucoup développé sur ces deux archipels car ils ont dévoilé au grand public, via internet et les réseaux sociaux, la beauté rude et sauvage de ces îles.

Les Vesteralen quant à elles sont restées dans l’ombre, complètement épargnée par le tourisme de masse.

Pourtant, elles n’ont rien à envier aux deux autres et surtout vous pourrez profiter de ce joyau arctique sans personne !

De nombreuses plages paradisiaques au sable clair et eaux turquoise entourent les côtes et îlots donnant parfois un air de Caraïbes au fin fond de l’arctique. En hiver, avec les plages tout de blanc vêtues, le contraste est saisissant !

Les Vesteralen sont loin d’être des îles sans relief et rapidement vous pourrez prendre de la hauteur pour trouver des points de vue à couper le souffle ! En été, il vous sera très facile de grimper étant donné les journées sans fin ; en hiver il faudra faire avec des journées très courtes et certainement avec les raquettes au pied.

Vous aurez aussi l’occasion de contourner de nombreux fjords, aux eaux calmes à l’abri des vagues les jours de gros temps. Ce seront des endroits privilégiés pour avoir de beau miroir sur l’eau ou s’il fait très froid, d’y voir la glace recouvrir les eaux paisibles du fond des fjords.

Pour ceux qui auront la chance de survoler les Vesteralen en drone, sinon en avion de tourisme, depuis les airs, vous redécouvrirez ces paysages grandioses typiques de l’arctique norvégien. La présence humaine se limite à quelques villes et villages de pêcheurs, il y a plus de chance que vous y croisez un élan !

Comment observer les aurores boréales aux îles Vesteralen ?

Comme on l’a dit plus haut, les îles Vesteralen sont situées au-dessus du cercle polaire arctique donc à un endroit idéal pour observer les aurores boréales en Laponie, même par faible activité.

Pour rappel, vous aurez besoin de deux choses pour espérer voir des aurores :

  • Qu’il fasse nuit ! A cette latitude, il faut donc venir entre les mois de septembre et mars pour que la nuit soit présente, en dehors de cette période, les journées sont trop longues et la lumière du jour n’en baissent pas assez (ou pas du tout) pour espérer voir le ballet nocturne.
  • Qu’il fasse beau ! En effet, il peut apparaitre la plus belle et colorée des aurores, si le ciel est totalement nuageux, vous ne verrez absolument rien…

Par chance, la météo norvégienne est très changeante et quand il fait mauvais, le temps a souvent tendance à rapidement changer.

Pour les photographes puristes, vous serez très heureux de photographier les aurores aux Vesteralen car il n’y aura personne, pas de groupe de photographes pour vous gêner avec les frontales et aujourd’hui, c’est vraiment du luxe (surtout lorsque vous connaissez comment cela se passe aux Lofoten !)

Enfin, la beauté de ces îles de jours ne disparait pas la nuit, au contraire… Quel plaisir de se trouver au fond d’un fjord, seul par nuit claire et de regarder danser les aurores au-dessus de votre tête dans des paysages idylliques.

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire