1. Accueil
  2. Mon PVT
  3. Actu WHV/ PVT / EICFRANCE
Le blog du voyage by Chapka

PVT Uruguay : Comment obtenir le visa ?

Fin août, nous vous annoncions l’entrée en vigueur du PVT Uruguay. Le visa sera valable pour une durée d’un an et vous permettra de voyager et de travailler légalement dans le pays. Pour pouvoir obtenir le visa facilement et rapidement, vous trouverez les conditions d’admission et les démarches à suivre. Ces informations nous ont été communiquées par le Consulat d’Uruguay à Paris. Par contre, rien n’a filtré quant aux nombres de places disponibles dans le cadre de cet accord.

Conditions d’obtention du PVT Uruguay

  • Avoir entre 18 et 30 ans au moment de la demande de résidence temporaire.
  • Être titulaire d’un passeport en cours de validité.
  • Ne pas être accompagné d’une personne dépendante.
  • Disposer des ressources financières suffisantes pour assurer votre séjour en Uruguay (le montant n’a pas été communiqué. Pour vous donner un ordre d’idée, il faut minimum 2500 € pour l’Argentine et le Mexique).
  • Être en bonne santé pour assurer la durabilité de votre séjour en Uruguay.
  • Avoir souscrit une assurance couvrant la maladie, l’hospitalisation, le rapatriement, l’invalidité et la maternité, valable pour toute la durée du séjour en Uruguay. N’hésitez pas à consulter le contrat de Chapka Assurances, le Cap Working Holiday.
  • Avoir un casier judiciaire vierge.
  • Ne pas avoir été bénéficiaire de ce programme antérieurement.

Les démarches à réaliser

Comme Chapka Assurances, le Consulat d’Uruguay est 100% web (enfin presque). Pour votre demande de PVT, faites parvenir vos documents en format PDF à l’adresse suivante : cdparis@mrree.gub.uy

Attention : Les photos des documents ne sont pas acceptés. Scannez vos documents. Chacune des pièces jointes doit porter un titre identifiable.

Vous devrez fournir :

  • Une lettre de motivation expliquant les motifs de votre demande de résidence temporaire.
  • 1 photo au format passeport.
  • Une copie de votre passeport en cours de validité (il ne devra pas périmer au cours de votre année en Uruguay).
  • Un certificat médical établi par votre médecin traitant où il est expliqué clairement que vous ne disposez pas de pathologies empêchant votre séjour sur le sol uruguayen.
  • Un acte de naissance de moins de 3 mois délivré par la mairie de votre ville de naissance et apostillé auprès de la Cour d’appel correspondant à votre lieu de naissance. Si vous êtes marié, un acte de mariage suffira (et sans apostille !).
  • Un justificatif de domicile du dernier mois avec une adresse française (une facture de téléphone suffira 🙂 )
  • Justificatif de ressources financières (ex : fiche de paie des trois derniers mois, relevé bancaire, bourses, etc.)
  • Extrait de casier judiciaire français (et vierge de préférence !) de moins de six mois de validité au moment du rendez-vous. Si vous avez vécu à l’étranger pendant les cinq dernières années, fournissez un extrait de casier judiciaire apostillé par les autorités du pays qui l’a délivré. Les casiers judiciaires rédigés en espagnol, français, italien, anglais et portugais sont dispensés de traduction.

Une fois que le dossier sera complet, un rendez-vous sera fixé au Consulat d’Uruguay à Paris. Vous devrez signer une déclaration sur l’honneur attestant les dates exactes de votre séjour en Uruguay. Vous devez informer préalablement ces dates par email. Votre séjour en Uruguay dans le cadre de cet accord ne peut pas dépasser un an. Votre dossier sera envoyé en Uruguay par voie électronique et vous serez contacté par email dans les 10 jours pour vous informer si votre demande à été acceptée ou refusée (on espère qu’elle sera acceptée ! 🙂 ).

Dès que vous arrivez en Uruguay, vous devez faire traduire votre acte de naissance par un traducteur assermenté uruguayen et ensuite vous rendre à la Direction Nationale de Migration (rue Misiones n° 1513, Montevideo) afin de finaliser votre demande.  Il vous sera demandé de payer environs 60 euros, en pesos uruguayens.
Ensuite,vous serez dirigé auprès de la Direction Nationale de l’Identification Civile (rue Rincón n° 669, Montevideo) avec un certificat qui vous permettra de demander une carte d’identité uruguayen (cédula) en tant que résident temporaire, qui vous permettra de travailler et faire toutes type de démarche en Uruguay.

Bon courage donc dans vos démarches. On espère que vous profiterez à fond du dynamisme de Montevideo, du charme de Colonia del Sacramento et des plages de Punta del Este 🙂

NB : Les Belges ne peuvent pas postuler au permis vacances travail Uruguay

Le Palais Salvo de Montevideo

Le Palais Salvo de Montevideo

PVT Uruguay : Comment obtenir le visa ?
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire