1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Détente
Le blog voyage by Chapka

Pourquoi les Russes préfèrent le Nouvel an à Noël ?

Un article rédigé par les équipes de Russie Autrement, qui vous souhaitent de belles et heureuses fêtes de fin d’année.

Autrefois, dans l’ancienne Russie, on célébrait le Novoletie en septembre, autrement dit le Nouvel An. A l’occasion de cette fête, les Russes se rendaient à la messe, s’échangeaient leurs vœux et organisaient de joyeux festins.

Il faudra attendre le Xème siècle pour que les Russes célèbrent Noël le 25 décembre, au même titre que les Européens. Cette fête était consacrée à la célébration des Saints. Le jour J, les Russes étaient très joyeux et n’hésitaient pas à parcourir les rues. On trouvait des stands dans les rues afin de divertir leurs habitants : les Russes se réchauffaient grâce à une tasse de thé.

A la fin du XVIIème siècle, le Novoletie russe se trouva reporté au 1er janvier sous les ordres de Pierre le Grand, empereur attaché aux idéologies européennes et occidentales : il souhaita célébrer la nouvelle année à la façon européenne.

Petit à petit, sous l’influence des traditions européennes, le Noël russe paru lui aussi plus européen, on retrouva notamment des caractéristiques et des éléments emblématiques et incontournables de la culture européenne. Le sapin fit son apparition et on le décora à la manière des Européens, avant que le Père Noël Russe fasse, à son tour, son apparition : Ded Moroz, que l’on peut traduire par le Père Gel.

Tandis qu’on organisait un dîner de célébration pour le réveillon de Noël, on appréciait organiser des événements tels des bals masqués et des feux d’artifice pour le réveillon de la Saint-Sylvestre.

Mais un changement de calendrier fît basculer le cours des événements. En effet, en 1918, le gouvernement russe accepta la passage au calendrier grégorien, tandis que l’Eglise orthodoxe russe continuait de suivre le calendrier julien. Ainsi, selon ce dernier, le 7 janvier correspondait au 25 décembre du calendrier grégorien, c’est pour cette raison que les Russes fêtent Noël après le Nouvel An.

De nouveaux changements sont apparus au cours de la période soviétique : les fêtes furent interdites. On privilégiait la célébration du Nouvel An qui était une fête laïque et on laissa tomber la fête de Noël, à connotation religieuse.

Il faudra attendre 1935 pour que les Russes commencent à renouer avec les traditions de Noël mais seulement en les accompagnant à la fête du Nouvel An, grâce à un article publié dans le journal russe La Vérité.

Encore aujourd’hui, les Russes ont gardé cet héritage de la période soviétique et célèbrent plus le Nouvel An que Noël, c’est pour cette raison que l’on accorde plus d’importance à la célébration du Nouvel An. A la différence des Européens, les cadeaux sont offerts pour la Nouvelle année et non pas pour Noël qui reste fêté dans la nuit du 7 au 8 janvier.

7 mets d’exceptions de la cuisine russe pour les fêtes de fin d’année

0 commentaire

laisser un commentaire