1. Accueil
  2. Mes études à l'étranger
  3. Inspiration destination études et stages
Le blog du voyage by Chapka

Etudier en Australie : le mode d’emploi

Etudier en Australie, c’est une bonne idée et une incroyable opportunité. Pour perfectionner votre anglais mais pas seulement, l’Australie possède de très bonnes universités renommées et étudier là-bas sera un plus sur votre CV c’est certain !

On a contacté Francaustralia, un expert en la matière qui a bien voulu nous éclairer sur les études en Australie. Voici ce qu’il faut savoir en quelques points clés si vous décidez de partir étudier à l’autre bout du monde !


university Les universités en Australie


Il y a 40 universités (c’est tout !) en Australie. 38 sont publiques et 2 sont privées.  Mais attention : « publique » en Australie ne veut pas dire gratuite. L’université est payante pour tout le monde en Australie, Australiens inclus. Les internationaux paient environ 30% de plus que les Australiens. Les universités australiennes proposent des diplômes en : Bachelor degree (3 ans), Master (2 ans) et Doctorat.

Liste des meilleures universités australiennes « Group of 8 » (qui correspond aux  8 meilleures universités d’Australie) :

Les plus des universités australiennes :

Le choix des programmes dans les facultés est très varié : business, science, lettre, communication … Quel que soit votre domaine d’étude, vous trouverez votre bonheur. Le seul domaine un peu limité car très cher est la médecine.

Les universités sont assez flexibles au niveau des équivalences : Concrètement ça veut dire que si vous avez une licence en lettre et que vous souhaitez faire un master dans un autre domaine c’est possible. Ainsi vous pourrez obtenir une double compétence.

Bon à savoir pour les équivalences : Francaustralia a lancé le programme PIFA (Programme International France Australie) avec 12 universités en Australie pour les étudiants en BTS ou en DUT qui souhaitent faire leur 3eme année de bachelor en Australie. Grâce à ce programme l’université australienne reconnait vos 2 années de DUT et vous permet de reprendre directement en 3eme année.


medical-notes-symbol-of-a-list-paper-on-a-clipboardLes conditions d’admissions des universités australiennes 


Les critères de sélection sont assez flexibles et se font sur deux points :

  • Votre dossier scolaire : cela dépend des universités mais à partir de 12-13 de moyenne c’est largement bon
  • Votre niveau d’anglais : le niveau minimum requis par les universités :
Bachelor Master
TOEFL 79 88-92
IELTS 6 6,5

Si vous n’obtenez pas le résultat requis, il y a toujours une solution. Les universités proposent en général des cours de remise à niveau avant de commencer votre bachelor.


passport-symbolLes visas pour étudier en Australie    


Il existe différents visas pour les Français qui souhaitent étudier en Australie. Allez faire un tour sur le site de l’immigration Australienne sur « Visa Finder » pour déterminer votre éligibilité. C’est très simple et en quelques clics vous avez la liste des visas disponibles.

Pour un séjour linguistique :

Pour étudier : 

Il existe 4 différents types de visas mais le plus demandé est le subclass 573. 

Les plus du visa étudiant :

  • Il permet de travailler : vous pouvez travailler 20h/ semaine pendant la période scolaire et à temps plein pendant les vacances : c’est idéal pour financer votre vie quotidienne sur place. Pour travailler, il suffit de demander votre numéro de TFN « Tax file number » et c’est tout.
  • Il permet d’obtenir du temps supplémentaire pour visiter l’Australie : à la fin de votre visa étudiant, l’immigration vous offre 1 à 2 mois supplémentaires pour voyager en Australie.
  • Il permet d’obtenir un visa de travail : c’est un bon plan pour ceux qui veulent rester plus longtemps. Si vous étudiez 2 ans dans une université australienne, vous êtes éligibles auprès de l’immigration pour obtenir un permis de travail de 2 ans minimum.

Bon à savoir : Le niveau Bachelor (Bac+3) est le plus répandu en Australie. Il est donc possible de trouver un emploi avec un bachelor.


piggy-bank-with-coinLe budget à prévoir pour étudier en Australie 


Le budget à prévoir est assez élevé. L’Australie est un pays riche dans lequel  le coût de la vie est assez cher. Un peu moins cher qu’en Europe mais il reste relativement élevé.

Comme en France, le coût de la vie varie selon l’endroit où vous êtes. Par exemple : le coût de la vie à Sydney est plus élevé qu’à Cairns.

Voici un exemple de budget :

Vie quotidienne  Entre 900 et 1200 € par mois pour votre logement, nourriture, sortie, transport et les extras
Frais de scolarité  Entre 13 000€ et 17 000€ pour une année selon les universités

Si vous postulez dans une université membre du « Group of 8 » : les frais de scolarité pour une année sont plus dans les 20 000€.


bank-buildingLe financement de vos études en Australie


Même s’il n’existe pas de bourses à proprement parler, voici quelques pistes pour vous aider à financer vos études en Australie :

  • En France : n’hésitez pas à faire des demandes de bourses auprès du conseil général, conseil régional, de votre mairie et du rotary club. Ils proposent souvent des bourses de mobilité. Plus d’infos sur les bourses de mobilité disponibles. 
  • En Australie : Il existe des bourses de mérite mais seulement pour le niveau Master et Doctorat et surtout n’oubliez pas que vous pouvez travailler pendant vos études et que ceci peut déjà vous aider à financer votre vie sur place.

Vous pouvez aussi faire un prêt étudiant, demander un coup de pouce à vos parents. C’est un investissement mais c’est une belle expérience qui vous ouvrira de nombreuses portes et opportunités ensuite. Dites-vous bien que vous n’investissez pas pour rien car les diplômes australiens sont reconnus dans le monde entier et vous pourrez continuer votre cursus normalement à votre retour.

Bon à savoir : En France, l’organisme à contacter pour faire valider vos diplômes à l’étranger est le NARIC. 


medical-kitLa santé en Australie


Le système de santé est bon en Australie mais il est aussi très cher. Les étudiants étrangers en Australie sont obligés de souscrire à l’OSHC. C’est une sorte de sécurité sociale minimale imposée à chaque étudiant. Vous ne pouvez souscrire cette assurance qu’auprès de compagnies d’assurances australiennes. Généralement votre université vous en proposera une.

Elle vous garantie une prise en charge minimum de vos frais médicaux. Mais attention, l’OSHC possède des plafonds de remboursement peu élevés, de nombreuses exclusions et ne vous couvre pas en responsabilité civile, ni en cas de rapatriement … Elle n’est donc pas suffisante.

>>Plus d’infos sur l’OSHC <<

N’hésitez pas non plus à consulter notre comparatif assurance étudiant à l’étranger pour vous faire votre propre idée.

 

Voilà vous savez tout sur les études en Australie. Maintenant, il ne reste plus qu’à trouver votre université, faire votre dossier et vous envoler à l’autre bout du monde !

Bonne chance !


Qui est Francaustralia ?

Francaustralia est une agence spécialisée depuis plus de 14 ans dans les études en Australie. Ils proposent de nombreux programmes universitaires et séjours linguistiques en Australie. Ils sont experts de la destination et ont une réponse pour tous les étudiants.

Les plus de Francaustralia :

  • Ils vous aident à constituer votre dossier.
  • Ils vous conseillent sur les universités dans lesquelles postuler en fonction de votre dossier scolaire.
  • Ils sont experts de la destination et connaissent les prérequis des universités. Toute l’équipe a vécu, étudié ou travaillé en Australie donc ils savent de quoi ils parlent 🙂 .
  • Ils s’occupent aussi de la traduction de vos bulletins et de tous les documents.
  • Ils vous proposent une véritable aide et un accompagnement personnalisé (visa, logement, banque etc )pour partir plus serein à l’autre bout du monde.
  • Vous réglez directement l’université donc pas de majoration sur les tarifs et vous ne réglez Francaustralia que des frais de dossiers (€110 à €130) et s’il y a des traductions à faire.
  • Il y a même un bureau à Brisbane pour vous conseiller sur place.

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire