1. Accueil
  2. Mes études à l'étranger
  3. Conseils études et stages à l'étranger
Le blog du voyage by Chapka

Comment financer ses études ou un stage à l’étranger ?

Et vous, vous partez où faire votre semestre à l’étranger ? A Hong Kong, à Cochabamba, en Angleterre, à Barcelone, à Vancouver ?  Partir étudier ou faire un stage à l’étranger, c’est devenu presque incontournable dans le cursus universitaire des étudiants !  Le petit hic c’est le prix … Si vous pensez que partir étudier ailleurs n’est pas à la portée de tout le monde et coûte très cher, vous vous trompez !

La plupart du temps, le coût du logement et de la vie est beaucoup moins cher qu’en France et en plus, si vous cherchez un peu, vous verrez qu’il existe de nombreuses bourses et programmes de mobilité pour vous aider à financer et réaliser votre rêve ! Le souci, c’est que les bourses sont bien cachées généralement ! Voici pour vous aider notre sélection des bourses disponibles.


Les bourses régionales 

piggy-bank-with-coin


Ce qu’il savoir, c’est que chaque région possède un programme de mobilité internationale pour les étudiants. Après c’est à vous de piocher dans celles qui vous intéressent.

  • Ile-de-France : 

La région propose de nombreuses aides à la mobilité. Si vous êtes étudiant dans un établissement supérieur, il faudra faire une demande d’aide auprès du dispositif AMIE.  Si vous voulez améliorer votre niveau d’anglais et d’espagnol, vous pouvez aussi vous renseigner auprès du dispositif « Passport langues vivantes » pour participer à un séjour linguistique de deux semaines en Espagne ou en Angleterre.

  • Bretagne :

Bourse jeunes à l’international : Que ce soit dans le cadre d’étude à l’étranger ou d’un stage, la région propose aux étudiants des établissements supérieurs bretons une bourse de mobilité pouvant aller de 460€ à 2000 € selon le projet.

  • Poitou Charente :

La région propose différentes bourses aux lycéens et étudiants dans l’un des établissements de sa région désirant faire un stage à l’étranger, ou pour un séjour d’étude en Europe dans le cadre du dispositif Erasmus. Plus d’info sur toutes les bourses dispo sur le site de la région.

  • Alsace :

La région soutient les étudiants inscrits en L3, M1, M2 dans un établissement alsacien avec le « Programme Boussole » pour étudier ou faire un stage à l’étranger. Le montant est de 500 € à 1000 €

  • Nord – Pas de Calais :

Cette région possède un panel assez complet d’aides à la mobilité pour les étudiants. Rendez-vous sur la page de la région pour retrouver toutes les aides disponibles.

  • Bourgogne :

Il existe aussi des bourses de mobilité internationale pour les étudiants de l’enseignement supérieur bourguignon. Le montant de la bourse varie entre 45 € et 60 € par semaine et dépend de critères sociaux.

Le CRIJ de Bourgogne propose aussi pas mal de programmes d’échange et de mobilité.

  • Picardie :

C’est une région dynamique qui propose de nombreux programmes de mobilité pour les étudiants des établissements picards. Renseignez-vous au sujet des programmes Philéas Séjour et Stage pour des études ou un stage à l’étranger.

  • Paca :

Le conseil général offre des bourses aux étudiants de la région qui souhaitent se former à l’étranger. Il y différents volets « Enseignement supérieur », « Sanitaire et social » et BTS. Retrouvez toutes les bourses ici.  La région propose aussi un PASS Volontariat  pour une mission en  Service Volontaire Européen (SVE) ou de Service Civique à l’International (SCI).

  • Rhône Alpes :

La bourse de mobilité Explo’Ra sup  offre entre 380 et 530 € par mois pour faire un stage ou étudier à l’étranger. Seul condition : être inscrit dans une université Rhône alpine  !

  • Lorraine :

Pour découvrir toutes les bourses de mobilité pour les étudiants lorrains rendez-vous sur la plateforme Ouvertud . Vous pouvez faire une simulation directement en ligne pour voir si vous êtes éligibles et le montant de la bourse.

  • Auvergne :

Cette région essaie de séduire les étudiants en offrant une bourse de mobilité internationale de 500 € aux étudiants des établissements supérieurs Auvergnats qui souhaite faire un stage ou étudier à l’étranger  !

  • Aquitaine :

La région a créé le programme et le portail d’information Aquimob : entièrement dédié à la mobilité. Pour les étudiants, les demandeurs d’emploi et projet de volontariat humanitaire : il y a une liste de bourses disponibles sur le site de la région. Le montant de la bourse peut aller jusqu’à 400 € /mois.

  • Normandie :

Pour un projet d’études en Europe ou dans le monde entier, la région propose des bourses à la mobilité. Plus d’infos.

  • Centre :

La région centre a crée le programme « Mobi-Centre » : parcours Europe qui attribue  un « crédit- temps » à tous les étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur de la région pour effectuer un stage à l’étranger durant leur cursus scolaire avec une aide pour le financer à la clé.

  • Champagne-Ardenne : 

« Coup de pouce » aux étudiants souhaitant étudier à l’étranger. Plus d’info sur les modalités sur le site de la région. 

  • Franche Comté :

La région propose deux types de bourses : une bourse pour les étudiants qui souhaitent étudier à l’étranger +  une bourse pour les jeunes diplômés qui souhaitent faire un stage à l’étranger.

  • Haute Normandie :

Elle propose une aide financière pour les stages avec le programme  « région stage mobilité ». Des bourses sont aussi dispo via le CRIJ de Haute Normandie dans la catégorie : Europe et ailleurs.

  • Languedoc-Roussillon :

Vous pouvez consulter la liste des bourses disponibles sur le site de la région. Consultez aussi la partie « mobilité internationale » du site du CIRJ qui liste toutes les bourses disponibles pour une mobilité en Europe.

  • Limousin :

Il existe un programme d’aide à la mobilité internationale pour les étudiants de la région.

  •  Midi-Pyrénées :

Une bourse à la mobilité est disponible pour les étudiants des établissements agrées par la région.

  • Pays de la Loire : 

Regardez le projet Envoleo. Ce projet est intéressant car eu lieu de donner un montant par mois aux étudiants des établissement de la région, le principe est de verser directement une prime de départ de 1000 € pour aider les étudiants à s’installer.


Les fondations & institutions

dollar-bills


Certaines fondations offrent aussi des bourses de mobilité pour les étudiants. Encore une fois, il faut fouiller pour trouver son bonheur mais il y a de nombreuses bourses dont on n’a même pas connaissance.

  • Fondation Kenza : pour des étudiants en beaux arts ou histoire de l’art, effectuant un stage ou un séjour d’études à l’étranger.
  • Fondation Pierre Ledoux – Jeunesse internationale : pour les étudiants en médecine et pour favoriser les stages à l’étranger d’étudiants, et de chercheurs.
  • Fond d’amitier France – Nouvelle Zélande : une bourse d’excellence est octroyée chaque année à un étudiants français en NZ et à un étudiant néo-zélandais en France. Le montant de la bourse est de 16 000 € ! Les candidatures sont jusqu’au 15/11 chaque année.
  • Commission franco- américaine Fulbright : offre des bourses chaque année à des étudiants désirant étudier aux Etats-Unis et vis versa.
  • British Council : offre aussi une bourse d’entente cordiale entre les étudiants français et britanniques.

Les autres…

dollar-coin-stack (1)


N’oubliez pas de vous renseigner aussi auprès de votre université, du Crous, mais aussi de la mairie de votre ville (beaucoup disposent de budget mobilité sans que personne ne le sache … en tout cas ça ne coûte rien de demander.)

Vous pouvez consulter cet article très bien fait sur le site du Service Public : « Quelles aides peut percevoir un étudiant ? »

Le maître mot : PATIENCE ! Une demande de mobilité prend en moyenne un an. Renseignez-vous et ne vous découragez pas ! On vous demandera peut être pas mal de justificatifs mais si ça peut vous aider à financer votre voyage le jeu en vaut la chandelle !

 

P.S : Et pour l’assurance santé, notre contrat Cap Student vous offre une couverture idéale pour vos études et stages à l’étranger. Il vous couvre en cas d’accident, de maladies soudaines et imprévisibles au 1er euro et sans franchise. C’est pratique, simple et en quelques clics vous recevez votre contrat par email et pouvez partir à l’autre bout du monde l’esprit léger (et rassurer vos parents aussi !) En plus, vous restez couvert pour vos voyages dans un autre pays et si jamais vous revenez en vacances en France 😉 !

Cette liste est non exhaustive, n’hésitez pas à partager vos bons plans pour des bourses de mobilité en commentant cet article.

Si vous n’êtes pas étudiant : lisez notre article les aides pour financer votre projet de voyage.

Comment financer ses études ou un stage à l’étranger ?
Notez cet article

1 commentaire

Master Informatique
Master Informatique

28 juillet 2015

ça fait longtemps que je cherche des informations pareils merci pour votre article il m'a vraiment aider

Répondre

laisser un commentaire