1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

Culture et détente au Cambodge par Graine de Voyageuse

Par Pauline du blog Graine de Voyageuse

Partir visiter le Cambodge vous emmène là où vous ne vous attendez pas. Loin de se limiter au temple d’Angkor Wat, vous y découvrirez une histoire, un patrimoine et un coin de paradis pour qui rêve de farniente.

La traversée difficile de la frontière Thaïlande – Cambodge

C’est depuis la Thaïlande que je passerai la frontière jusqu’au Cambodge, à Poipet pour être précise. J’apprendrai à mes dépends que ce poste frontière a une bien mauvaise réputation. Des arnaques en tous genres y ont lieu. Avec beaucoup de négociation, de temps et d’énergie perdus à refuser les propositions douteuses, je passerai finalement la frontière dans les règles de l’art. Petite victoire !

Siem Reap et les temples d’Angkor

Malgré toutes ces péripéties, me voilà à Siem Reap, bien décidée à passer un bon séjour au Cambodge. Et quoi de mieux pour bien démarrer un voyage dans ce pays que de visiter les incontournables temples d’Angkor.

découvrir le cambodge en solo

Lever de soleil sur Angkor wat

Pour en profiter à fond, j’ai pris un pass 3 jours. C’est à vélo que j’ai parcouru quasiment 100 km les 2 premiers jours et j’ai pris un tuktuk le 3e jour pour me reposer un peu les jambes et pour me rendre dans un temple plus lointain : le Bakong Temple. 3 jours pour un seul site, cela me paraissait énorme… Et pourtant il faut au moins ça pour prendre le temps de s’aventurer parmi tous ces temples en ruine et de s’imaginer dans la peau de Lara Croft ou d’Indiana Jones. Il y a même un pass d’une semaine alors imaginez tout ce que vous pouvez explorer sur ces 40 hectares ! Les temples que j’ai préférés sont ceux où la nature a doucement repris ses droits. On voit des murs entiers se tordre sous le poids des racines. La force de la nature est impressionnante.

quel temple visiter au cambodge ?

Un temple-arbre

A Siem Reap, tout le monde se rend dans la fameuse Pub Street. Ca sonne très occidental tout ça, et la ville semble avoir été construite de toute pièce pour accueillir les nombreux touristes venus visiter les temples à 8 km de là. Bon tant pis pour l’authenticité… Quitte à être là, autant s’amuser. Et en bonne compagnie, c’est encore mieux.

sortir à siem reap

la Pub Street de Siem Reap

Phnom Penh et les khmers rouges

Je me rends ensuite directement dans la capitale, Phnom-Penh, pour rejoindre des amis expats rencontrés quelques mois plus tôt dans la baie d’Halong. Le hasard fait bien les choses. Phnom Penh, c’est aussi pour moi l’occasion de me plonger dans l’histoire plus récente du Cambodge. Celle liée aux khmers rouges et à leur terrible dictature qui a causé la mort de plus d’un cambodgien sur 5. Un véritable génocide ! Des lieux de mémoire permettent aujourd’hui de se remémorer l’horreur pour que jamais cela ne se reproduise pas. C’est le cas de cet ancien lycée transformé en prison, le S-21, ou ce champ transformé en lieu d’exécution et fosse commune géante. Instructif et émouvant, cette partie de l’histoire, que je ne connaissais pas avant de voyager au Cambodge, est désormais ancrée en moi.

Que faire à phnom penh ?

L’ancien lycée transformé en prison.

Kep et Kampot

Il est temps de ralentir et de prendre un peu de bon temps. D’abord à Kep et à Kampot, deux petites villes sur la côte sud. Kep, connue pour son crabe, Kampot, pour son poivre vert. Les deux forment le combo idéal pour un repas divin. Vélo, spécialités culinaires et resorts luxueux au programme. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps. Et l’endroit est clairement propice au repos.

que manger au Cambodge ? quelles spécialités culinaires ?

Le crabe poivre vert

Les îles du sud Cambodge

Alors là, on monte d’un cran niveau détente. Moi qui pensais que ce n’était pas au Cambodge que je trouverai des îles et plages paradisiaques, je dois avouer que je me suis bien trompée. La prochaine fois, je penserai à tourner 7 fois ma langue avant de parler ! Koh Rong a été une magnifique découverte. L’eau transparente et la plage de sable blanc quasi désertique de la 4K beach me manquent terriblement rien qu’en y repensant. C’est aussi là que j’ai nagé pour la première fois avec le plancton phosphorescent. Une expérience magique.

découvrir les plages du Cambodge

La 4K Beach

L’île de Koh Tonsay, aussi appelée l’île aux lapins, est plus sauvage et hippie mais a aussi son charme, surtout avec ses beaux couchers de soleil rosés. Un bon bouquin, un hamac. Il n’en faut pas plus pour profiter de cette île comme il se doit. Ne rien faire est ici l’activité principale.

Coucher de soleil sur Koh Tonsay

Un pays aux multiples facettes

Malgré un démarrage compliqué et une histoire qui marque terriblement la société actuelle, visiter le Cambodge m’a laissé de beaux souvenirs. Autant par son histoire ancienne fascinante, ses temples majestueux, que par la beauté de ses paysages. Le Cambodge n’est pas autant touristique que d’autres pays comme la Thaïlande. Il y a donc de fortes chances pour que vous puissiez profiter d’un petit coin de paradis pour vous tout seul. Et ça… ça n’a pas de prix.


Retrouvez ses aventures sur :  

Un voyage du Vietnam au Laos par Graine de Voyageuse

Culture et détente au Cambodge par Graine de Voyageuse
5 (100%) 1 vote

0 commentaire

laisser un commentaire