1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Culture Travel
Le blog voyage by Chapka

Comment est cuisinée la pomme de terre dans le monde ?

Connaissez-vous quelqu’un qui n’aime pas la pomme de terre ? Frite, cuite au four, à la vapeur, en écrasé, en purée, en soufflé, il existe tellement de méthodes pour cuisiner ce tubercule. La patate, comme on l’appelle familièrement, est originaire de la cordillère des Andes. Elle a été introduite sur le vieux continent avec l’arrivée des conquistadors au début du seizième siècle mais sera popularisée en France à la veille de la Révolution Française grâce notamment au travaux d’Antoine Parmentier, pharmacien-nutritionniste-agronome français, précurseur de l’agrobiologie. Alors que la pomme de terre est utilisée pour nourrir le bétail et les pauvres, Parmentier publie des expériences qui prouvent que la pomme de terre possède de très grandes qualitatives nutritives. #TopChef. Il présentera au Roi Louis XVI un hachis qui porte aujourd’hui son nom, le Parmentier. Dans un monde idéal, la patate aurait dû permettre de combattre la disette et de sauver la Monarchie, mais la pénurie de pain aura finalement raison du Roi et de sa tête. Sacré français, le pain avant tout !

Aujourd’hui, la pomme de terre est le légume préféré des Français. Il n’y a qu’à voir la joie et les sourires à la cantine lorsque c’est le jour des frites. Et il n’y a pas qu’en France qu’elle est consommée. On estime que 200 millions de tonnes de patates sont engloutis chaque année dans le monde, soit environ 30 kilos par an et par habitants. Mais alors, comment est-elle consommée cette pomme de terre et surtout quels sont les plats à base de pommes de terre qu’il faut absolument découvrir pendant votre tour du monde ? Éléments de réponse ici !

La pomme de terre, vénérée dans la cordillère des Andes

Au Pérou, la pomme de terre est le légume roi, celui qui est consommé à n’importe quel moment de la journée, en salé et en sucré. On estime qu’il existe plus de deux-mille variétés connus de pommes de terre au Pérou mais « seulement » 500 sont commercialisés. Dans ce pays d’Amérique du sud, on l’appelle la papa, ce qui prouve là encore son extrême importance. Dans la culture inca, les habitants font des offrandes à la Pachamama, déesse-terre (ou mère nature comme on dirait en français), pour qu’elle donne de bonnes récoltes, notamment de pommes de terre.

Au Pérou, deux plats sont aussi incontournables que surprenants, Papa a la huancaína et Papa rellena. Le premier est une salade de pommes de terre, nappées d’une sauce de couleur jaune appelée huancaína, préparée à l’aide de piment jaune, de lait, d’huile et de fromage blanc. Le second est une pomme de terre farcie de viandes hachées avec des oignons, de l’œuf dur et des olives.

La pomme de terre est préparée sous toutes ses formes au Pérou et dans le reste de l’Amérique andine. Au Pérou, la carapulca est un potage de pommes de terre séchées et la chupe est une soupe à base de viande et de pommes de terre. En Equateur, Llapingachos sont des galettes de pommes de terre écrasées avec du fromage fondu. En Colombie, ajiaco est une soupe à base de pommes de terre, de morceaux de poulet, des gros épis de maïs, d’herbe aromatique guasca. Des câpres, de l’avocat et de la crème épaisse sont également ajoutés sur le dessus. Sur l’île de Chiloé au Chili, les chapaleles sont des boulettes à base de pommes de terre et de farine de blé, salées ou sucrées et qui se consomment au goûter.

Ajiaco colombien.

La pomme de terre, emblème du fast food en Amérique du nord ?

Au nord du continent, les Américains (gringos) et les Canadiens raffolent des pommes de terre coupées en allumette et cuites à l’huile de friture. On appelle ça chez eux la french fries…la frite française…finalement plus belge que française, mais enfin passons. Les frites accompagnent généralement les hamburgers et les autres plats emblématiques de la restauration rapide.

Au Québec, la frite de pomme de terre est servie molle, car recouverte de fromage cheddar et de sauce brune. Ce plat s’appelle la poutine. Aux USA, la pomme de terre est très populaire en chips, mais aussi au petit-déjeuner avec les Hash browns, des pommes de terre finement coupées qui ont été frites jusqu’à ce qu’elles soient rissolées. La patate est parfois utilisée dans la préparation de donuts. On les appelle alors des Spudnuts.

La poutine de Montréal.

Mais alors, est-ce que finalement la pomme de terre est consommée à même l’assiette en Amérique du Nord ? ça arrive. Au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et dans la Province de l’Île-du-Prince-Édouard (Canada), la rappie pie, tarte de pommes de terre râpées, est très populaire. A Boston et New York, on aime aussi le Potatoes O’Brien, un plat composé de pommes de terre sautées à la poêle avec des poivrons verts et rouges. Plus surprenant, certains américains aiment une soupe à base de purée de pomme de terre, de blanc de poireau, de crème fraîche et de ciboulette. Elle est servie chaude ou froide et s’appelle la Vichyssoise, d’inspiration française.

En Asie, la pomme de terre n’est pas aussi populaire que le riz

La Chine et l’Inde sont respectivement premier et troisième dans le classement mondial des producteurs et des consommateurs de pommes de terre, ce qui n’a rien d’étonnant vu la superficie des pays et le nombre d’habitants. Vous êtes curieux ? Le pays qui se classe deuxième est la Russie, encore un autre grand pays. En revanche, en ce qui concerne la consommation de pommes de terre en kilo par habitant, Chinois et Indiens sortent du top 10. Il faut dire qu’en Asie, la pomme de terre n’a pas détrôné le riz, élément de base des plats du quotidien, surtout dans les pays d’Asie du sud-est !

S’il y a un pays qui aime pourtant la pomme de terre, c’est certainement l’Inde, qui possède d’innombrables recettes populaires à déguster dans la rue. Aloo Chaat est un plat de pommes de terre sautées et épicées. Aloo Gobi est un curry de pommes de terre et de chou fleur. Aloo Gosht est un curry de viande et de pommes de terre. Aloo matar est un curry de pommes de terre et de petits pois. Aloo Paratha est un pain non levé, farci à la purée de pommes de terre épicée. Vous l’aurez compris, la pomme de terre se dit Aloo en indien. Batata vada, d’inspiration portugaise (du temps des comptoirs) est un beignet de pomme de terre et de farine de pois chiche.

Aloo Chana Chaat

Au Japon et en Corée du Sud, quelques plats à base de pommes de terre sont à signaler. Le nikujaga nippon (littéralement « viande-patate ») est composé de viandes, pommes de terre et oignons cuits dans un bouillon sucré au soja. Le Gamja ongsimi coréen est une soupe de boulettes de pommes de terre.

Entre le nord et le sud de l’Europe, différentes manières de cuisiner la pomme de terre

Dans le Nord de l’Europe, la pomme de terre prend une place importante dans la cuisine de réconfort.

La mash potatoe, purée de pommes de terre, est un classique des pubs britanniques, généralement accompagnée de saucisses. Populaire aussi, le Fish & Chips et le Cottage Pie, une tourte à la viande recouverte d’une croûte de purée de pommes de terre. En Irlande, la pomme de terre est servie avec du chou et de la crème (colcannon) ou en ragoût avec des saucisses et du bacon (coddle)

Les Allemands font très forts en mélangeant compote de pommes et purée de pommes de terre aux côté d’une saucisse (Himmel und Erde). En Suisse et en Autriche, la pomme de terre est souvent cuisinée en potée. Les Norvégiens sont quant à eux friands de leur pain de pomme de terre Lefse.

Dans les pays de l’est, la pomme de terre comme fierté nationale

Le bryndzové halušky, plat national slovaque est une quenelle de pommes de terre au fromage de brebis et au bacon. En Lituanie, le plat national se nomme Cepelinai et se compose de boulettes de pommes de terre râpées farcies de viande, de fromage blanc et/ou de champignons. En Pologne, les Pierogi sont des ravioles farcies à la pomme de terre, au fromage blanc, à la viande, au chou et au champignon. En Bulgarie, la patatnik est une tourte à la pomme de terre et au fromage. Les Hongrois sont eux friands de leur goulache de pommes de terre.

bryndzové halušky

Autour de la Méditerranée, la pomme de terre est généralement cuite dans un bain d’huile d’olive.

En Espagne, la pomme de terre est utilisée dans la recette de la tortilla mais également mise en tapas. Bomba Toledana est une boule à base de chapelure, de purée de pommes de terre et de viande hachée.

Les Italiens, qui préfèrent les pâtes, ont réussi à intégrer la pomme de terre dans la préparation des pâtes appelées gnocchis.

Au Liban (Proche Orient), les pommes de terre sautées sont épicées et accompagnées de poivrons (Batata harra). Elles ont toutes leurs places dans les mezzés autour du houmous et du taboulé. En Turquie, la pomme de terre au four Kumpir est très populaire. Elle est agrémentée de nombreux légumes et de sauces mayonnaise, tatziki, pepper, voire ketchup.

Vous l’aurez compris, la pomme de terre est populaire partout dans le monde et se cuisine très différemment. Et bon appétit bien sûr !

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire