1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration voyage
Le blog voyage by Chapka

Partez à la découverte de l’Axarquia en Andalousie grâce à Andaluciamia

Cap sur l’Andalousie aujourd’hui. Nous rencontrons Christophe Dez, 46 ans, 3 enfants, et vingt années passées comme responsable de plateforme téléphonique et responsable de projet en organisation. Il y a deux ans, il a démarré un nouveau projet afin de concilier son activité professionnelle avec ses projets de vie. Il a choisi un projet en lien avec ses valeurs et sa volonté de tenter une aventure entrepreneuriale. Il est le fondateur du site Andaluciamia. Il vous invite à découvrir cette fabuleuse région de l’Espagne méridionale, l’Andalousie.

Comment êtes-vous tombé amoureux de l’Andalousie ?

Je suis tombé amoureux très jeune de l’Andalousie. Dès 1986, lors de mon premier voyage, à 11 ans. C’était à Torre del Mar, en Axarquia, dans la province de Malaga. J’étais fasciné par le climat et le sentiment de liberté et de joie des habitants. Nous étions en pleine période de la « movida », seulement dix ans s’était écoulé depuis la fin des 40 années de franquisme. Un vent de légèreté flottait.

Ensuite, chaque voyage a été l’occasion de retomber amoureux de l’Andalousie, à chaque découverte, à chaque nouveau site d’Andalousie, que ce soit à Cordoue, Séville, Grenade ou Malaga.

Je me suis enfin « marié » avec l’Andalousie il y a 2 ans, en achetant avec ma femme une petite maison dans le village blanc de Torrox… à 10km de mes premiers pas en Andalousie !

Qu’est-ce que l’Andalousie a de plus que les autres régions espagnoles ?

Je suis de manière générale un aficionado de l’Espagne. Mais je n’ai pas retrouvé autant de bonheur à vivre qu’en Andalousie. Je crois que c’est grâce au climat, aux richesses du passé et aux habitants d’Andalousie. Avec eux, j’ai découvert la profondeur du mot « compartir » (partager). C’est aussi ma meilleure expérience humaine.

Ce qui me plaît, c’est que chaque jour est un voyage ici, grâce aux rencontres, aux traditions et aux lieux visités.

Alfarnatejo.

Quelle saison est la meilleure pour découvrir l’Andalousie ?

Il n’est pas évident de répondre de façon formelle à cette question. Tout dépend ce que chacun recherche et quelles sont les raisons du voyage (doigts de pieds en éventail sur la plage, visites culturelles, trekking,…). Je vais vous répondre à travers la géographie de  l’Andalousie : elle compte 850km de littoral (550km de méditerranée et 300km d’océan Atlantique), avec à certains endroits des baigneurs presque toute l’année. Et, à 1h30 de la mer on peut skier de novembre à fin avril dans la Sierra Nevada (province de Grenade), notamment sur le plus haut sommet de la péninsule ibérique, le Mulhacen qui culmine à environ 3500 mètres d’altitude.

En revanche, je peux vous dire où aller quelque soit la période de l’année en Andalousie : En Axarquia, dans la province de Malaga.

Quelle est la particularité de l’Axarquia ?

L’Axarquia est un concentré d’Andalousie, où l’on retrouve dans ses villages blancs de nombreux vestiges de la période Al-Andalus (domination musulmane entre 711 et 1492). Elle a conservé ses traditions et ses cultures, elle a des plages sauvages magnifiques, elle a su resté à l’écart du tourisme de masse, et on découvre de nombreux plats et vins de la gastronomie andalouses. J’évoque le terme de concentré d’Andalousie car c’est une toute petite région (comarca) qui a 45km de côte et qui s’enfonce de 30 km seulement dans les terres. Tout ce qui est présenté dans le site est dans un rayon de 50km maximum, ce qui peut être intéressant pour en profiter tranquillement pendant un séjour. En Axarquia on peut retrouver toute l’Andalousie et sa position presque centrale est un lieu idéal pour partir à Almeria, Grenade, Malaga, Seville, Cadix, Jaen. Toutes ces villes sont situées entre 30 minutes et 3 heures de route maximum.

Mais pour finir de répondre à votre question : pourquoi l’Axarquia toute l’année ? Je vais tenter de vous le montrer en 3 phrases :

  • Cette petite région juste à côté de Malaga a un climat subtropical.
  • Le village de Torrox est connu comme le village avec le meilleur climat d’Europe.
  • Vous pouvez y déguster des fruits tropicaux toute l’année : mangues, avocats, litchi à l’automne, papaye et kumquat en début d’année, chirimoya (anone) au printemps, pitaya (fruit du dragon) et fruit de la passion l’été.
Le village blanc de Torrox.

Si vous devez conseiller un circuit de randonnée en Andalousie, lequel ce serait ?

Je conseillerais deux randonnées magnifiques et uniques. L’une au pied de la Maroma (plus haut sommet de la province de Malaga, 2069 mètres). Pendant cette randonnée on traverse le 3ème plus long pont suspendu d’Espagne. Le lendemain, je proposerais de faire la randonnée du rio Chillar. Cette randonnée se fait les pieds dans l’eau, dans des gorges, elle est unique !

C’est un petit paradis pour les amoureux de la nature et de la randonnée.

Suivre le Rio Chillar à pied.

Si vous devez conseiller une plage pour être tranquille, ce serait laquelle ?

Selon le National Geographic (version espagnole) : 4 des 18 plus belles plages d’Andalousie sont sur ces 45 km de côtes. Mes 2 préférées sont la Cala del Pino (la crique du pin) et la plage d’Almayate. Sur cette dernière, même en août on peut se retrouver seul ! 

Quelle est selon vous la meilleure destination pour un week-end culture ?

Je vous donnerais 2 villes pour répondre : Nerja en amoureux et Velez-Malaga pour la culture et ses 3000 ans d’histoire. Cependant, ces 2 villes ne sont éloignées que de 20km….

Nerja.

Et pour faire la fête entre amis ?

La meilleure ville pour un week-end festif serait Torre del Mar. C’est la station balnéaire de l’Axarquia, et donc moins typique dans sa structure.

Quelles sont les spécialités culinaires qu’il faut découvrir de toute urgence en Andalousie ?

Les spécialités culinaires locales à découvrir absolument sont :

  • L’ajoblanco : soupe froide comme le gazpacho, faite de mie de pain, d’ail et d’amande
  • Le chivo al horno : le chevreau grillé
  • El espeto de sardinas : brochette de sardine (on en trouve dans tous les chiringuitos)
  • Le gazpacho (soupe froide à base de tomate)
  • Le miel de canne à sucre : l’unique fabrique de miel de canne à sucre d’Europe est à Frigiliana
  • Le vin de Malaga (DO Malaga): vin doux à partir des vignes de muscat cultivés en Axarquia
  • Les raisins secs (DO pasa de Malaga) : appellation d’origine contrôlée pour ses raisins secs qui sont une merveille
  • L’huile d’olive verdial : cette variété d’olive est cultivée en Axarquia uniquement (climat)
  • Pescaito frito : poissons frits
  • Les mangues et les avocats : les meilleures que j’ai mangés.

Que retrouve-t-on sur votre site Andaluciamia ?

Sur mon site je propose de partir à la découverte :

  • des villages blancs de l’Axarquia (dont l’un, Frigiliana, est reconnu comme l’un des plus beaux d’Andalousie et d’Espagne – Photo de couverture).
  • des coutumes et des traditions locales comme les chants et danses de verdiales (une version ancestrale du flamenco), ou la culture de la vigne si particulière.
  • Je propose des visites guidées en petits groupe dans les villages de l’Axarquia, mais aussi dans le reste de l’Andalousie (Grenade, Cordoue,..) ou dans la province de Malaga (Marbella, Ronda, Antequera,…). Il y a aussi la possibilité avec un guide de faire la route des fruits tropicaux, la route de l’huile, la route du vin, la route du raisin sec, la route des villages mudéjars,…..
  • Des expériences (atelier cuisine, une journée dans la peau d’un berger)
  • Des découvertes de musées, comme celui du banditisme andalou.
  • Des lieux pour s’initier à l’astrotourisme.

J’ai aussi consacré une page pour chacun puisse organiser et préparer son voyage (trouver un avion, un hébergement, un taxi, une voiture de location, réserver à l’avance des visites)

J’ai conçu ce site pour découvrir ce coin magnifique et pour autant un peu oublié de l’Andalousie, en proposant pendant le voyage des activités et expériences authentiques et locales. Je l’ai imaginé un peu comme une invitation au voyage, comme un office de tourisme en ligne mais avec seulement des activités authentiques et dans le cadre d’un tourisme responsable et en mode slowtravel.

0 commentaire

laisser un commentaire