1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

Et si les Philippins étaient le peuple le plus gentil du monde ?

Qui n’a jamais rêvé d’effectuer un voyage aux Philippines ? Après trois ans de road trips sur le continent américain, Manue et Seb du blog Miles & Love ont sauté le pas. Ils nous racontent ce qui restera comme leur tout premier voyage en Asie.


Pour recontextualiser un peu les choses, Seb et moi aimons voyager. Pas forcément loin des sentiers battus, mais on recherche perpétuellement le dépaysement. Par les décors évidemment, mais pas seulement. Par l’ambiance, les odeurs, les bruits ou encore les échanges avec les gens. Refaire de chaque voyage une nouvelle expérience, un nouveau “premier voyage”.

En ce début d’année 2016 donc, après quelques trois années à parcourir le monde, on avait donc envie de nouveau. On voulait remettre nos gros sacs à dos que l’on portait quelques années auparavant, lorsque nous crapahutions au milieu des montagnes de l’Argentine.

On voulait donc retrouver ce sentiment.

Alors on a décidé qu’on partirait, pour la première fois en Asie, après avoir déjà pas mal parcouru l’Amérique centrale et du Sud.

Et après enquête auprès de nos proches et même lecteurs, le pays qui est souvenu revenu fut les Philippines. Pour tout un tas de raisons qu’on voulait bien croire : ses rizières, ses plages paradisiaques, ses paysages et surtout… la gentillesse légendaire de ses habitants !
Quelques semaines plus tard, nous partions.

Un voyage de découverte aux Philippines

Jeunes Philippines souriantes

Changement de décors, changement de mentalité

Il est vrai que lors de nos balades en Amérique du sud, ou en Amérique centrale, on a toujours eu plutôt tendance à planquer appareils photo et objets de valeur en se promenant.

Simple règle de base du voyageur (quoique je revois Seb, là, il y a quelques années avec un iPad tout neuf en train de chercher son chemin dans les ruelles glauques d’une des villes les plus pauvres du Pérou…).

Et puis il y a ces moments un peu délicats où, dans ces pays, tu te dis que tu aimerais faire une photo de rue, ou un portrait d’un habitant du coin. Et où tu finis par te faire envoyer balader, pour différentes raisons souvent légitimes.

Bref, depuis quelques années, on avait appris à voyager en respectant le local, et en faisant un peu attention à ce que nous faisions.

un marché philippin

Une virée au marché

Et à vrai dire, jusqu’ici notre “coup de cœur gentillesse”, c’était les américains. D’où notre envie perpétuelle d’y retourner et de nous mêler à ces gens si sympas qui nous font aimer leur pays. Quiconque a déjà été aux Etats-Unis pourra le dire, les Américains sont simplement sympas. Friendly. Toujours à vouloir t’aider, à te montrer le chemin, à te dire bonjour, comment ça va…

Mais en fait, on doit bien avouer que ce séjour aux Philippines a été bien au-delà de nos attentes et notre imagination concernant l’hospitalité de ses habitants.

Vieille dame dans un village philippin

Un village traditionnel philippin

Car oui, quelque soit l’endroit que l’on a visité du pays, du plus jeune à la plus vieille personne que nous ayons croisé, tous nous ont réservé leur meilleur accueil…

L’heureux quotidien du voyageur aux Philippines

Comme souvent en Asie, voyager est un savant mélange de bus, de train, de marche, de scooter ou de tricycle.

Et à chaque fois, ce fut la même histoire. Nous prenions un scooter, pour visiter un peu les environs, découvrir les petits bleds dans la jungle. Et à chaque fois, on croisait des locaux sur le rebord des routes.

On entendait des gamins nous crier “Hey”, “Hello” ou encore “How are you?” (l’anglais est la deuxième langue nationale du pays).

Et à chaque fois que l’on se retournait, on découvrait des visages aux grands sourires.

Finalement, tu comprends à ce moment-là que ce sont aussi ces petites choses qui font de ton voyage cette expérience que tu recherchais, ce dépaysement tant attendu.

Les philippins s'amusent dans la mer

Ce jeune philippin s’apprête à faire un plat

Comment s’attendre à voir ces gamins des villages qui te courent après pour te checker la main en rigolant. Comment imaginer qu’au milieu d’une rizière lointaine, dans un village complètement paumé sans eau courante ni électricité, des ados te rendent si facilement service. Car ce jour-là, mal préparés comme d’habitude, on était parti crapahuter dans les rizières avec trop peu d’eau… C’est assoiffés que nous sommes arrivés dans ce hameau de quelques maisons à la recherche d’une bouteille d’eau. On espérait que ces ados en vendent contre quelques pesos… Mais malheureusement non. C’est alors qu’ils ont gentiment été dans leur maison pour nettoyer un de leurs verres et nous proposer de l’eau venant de leur robinet. Nous avons incroyablement été touchés par ce geste, par la peine qu’a prise ce philippin pour nous donner de l’eau.

Alors évidemment, comme souvent, dans les grandes villes comme Manille, le contact est moins chaleureux. Et pourtant, on retrouve toujours ces sourires. Ces gens qui te regardent avec un air amusé et les yeux qui pétillent.

On a vécu énormément de choses aux Philippines, ressentis beaucoup de choses. Mais cette gentillesse, ce contact naturel fut pour nous une première. Dont l’on gardera longtemps le souvenir.

Cascade aux Philippines

Se laver dans la rivière

Le souvenir d’une nouvelle première fois, d’un nouveau voyage, alors que l’on pensait déjà avoir tant vu, tant vécu.


Retrouvez les aventures de Manue et Seb sur leur blog Miles & Love. Vous y découvrirez des récits passionnants et des découvertes pour le moins surprenantes sur le continent américain, en Egypte ou en Europe. Et n’hésitez pas à relire l’interview que nous avions faites avant leur départ sur les routes folk de l’ouest américain.

Et si les Philippins étaient le peuple le plus gentil du monde ?
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire