1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Conseils Vacances
Le blog voyage by Chapka

Quels sont les pays les plus visités en Afrique ?

Sans surprise, le Maroc est une nouvelle fois la première destination touristique d’Afrique. Après une belle année 2016 où le pays avait accueilli 10,33 millions de visiteurs, le Royaume a accueilli 11,35 millions de touristes en 2017. Nouveau record pour le Maroc.

En règle générale, il y a une progression du tourisme en Afrique. Selon l’OMT, le continent africain a accueilli 57,8 millions de touristes en 2016, soit 4,4 millions de plus qu’en 2015. La barre des 60 millions sera atteinte en 2017. Et les scores de 2018 devraient confirmer l’embellie !

Top 5 des destinations touristiques d’Afrique en 2017

  1. Maroc : 11,35 millions de visiteurs (+9,8 %)
  2. Afrique du Sud : 10,29 millions (+2,5 %)
  3. Egypte : 8,3 millions (+58 %)
  4. Tunisie : 7,05 millions (+23,2 %)
  5. Algérie : 2,4 millions (+17,6 %)

Les chiffres au Maghreb et en Afrique du Nord

Pour la cinquième année consécutive, le Maroc est la première destination touristique d’Afrique. La Tunisie, quant à elle, commence à revenir au niveau d’avant le Printemps arabe (plus de sept millions de touristes). Idem pour l’Algérie qui ambitionne d’accueillir entre quatre et cinq millions de touristes d’ici dix ans.

Bonne nouvelle pour l’Egypte avec la reprise du tourisme en 2017. Le nombre de visiteurs internationaux a bondi de près de 60 % en un an et la barre des huit millions de touristes a été dépassée. De bonne augure pour ce pays qui fut la première destination touristique d’Afrique entre 2004 et 2012. Avant les révolutions populaires, le pays avait même accueilli près de quinze millions de personnes. Du côté des autorités, l’objectif est ambitieux. Un fonds commun de 10 milliards de dollars a été créé par l’Egypte et l’Arabie Saoudite afin de construire un centre touristique de 1 000 km² dans le Sud-Sinaï. Un tourisme haut de gamme donc mais que le Sphinx de Gizeh se rassure, il n’a pas fini d’être photographié.

À noter également : la progression du nombre de touristes au Soudan (environ 800 000 en 2016, soit trois cent mille visiteurs de plus par rapport à l’année 2010)

Les chiffres en Afrique australe

Dans cette région, sans surprise, c’est l’Afrique du Sud qui est le pays le plus visité. En 2017, on recensait 10,29 millions de visiteurs, soit une augmentation de 2,5 % par rapport à l’exercice précédent. Loin derrière, quatre pays s’affrontent : le Botswana, la Namibie, le Lesotho et le Swaziland.

En 2016, le Botswana a annoncé 2 millions de visiteurs (source : ministère de la faune, de l’environnement et du tourisme). Un chiffre qui n’a pas été confirmé par l’Organisation Mondiale du Tourisme. Le pays a déjà dépassé ce seuil symbolique en 2008, mais a fait le yo-yo par la suite. S’en suit la Namibie qui continue à voir des touristes affluer (1,47 million de visiteurs en 2016, +5,8 %). Vient ensuite le Lesotho, pays enclavé en Afrique du Sud (1,2 million de visiteurs en 2016, +10,5 %) et enfin le Swaziland (947 000 touristes en 2016, +8,5 %).

Les chiffres en Afrique de l’est

Les voyants sont au vert dans cette région où le tourisme progresse. Comme à son habitude, le Zimbabwe prend la tête des destinations touristiques avec 2,17 millions de touristes accueillis en 2016. Les autorités ambitionnent d’accueillir 2,5 millions de visiteurs en 2018. Ce ne serait pas une première. En effet le pays avait déjà atteint ce score il y a tout juste dix ans. Le Mozambique, quant à elle, se refait une santé. Après avoir dépassé le seuil des 2 millions en 2012, les arrivées touristiques déclinaient. Cette augmentation en 2016 est une bonne nouvelle. À confirmer sur les périodes 2017 et 2018. L’Ouganda complète le podium et s’offre un record de fréquentation.

Classement des destinations les plus visités d’Afrique de l’Est en 2016

  1. Zimbabwe : 2,17 millions de touristes (+5,4 %)
  2. Mozambique : 1,64 million (+5,6 %)
  3. Ouganda : 1,32 million (+1,5 %)
  4. Maurice (île) : 1,27 million (+10,8 %). Le score 2017 est de 1,34 million selon le ministère du tourisme.
  5. Kenya : 1,27 million (+13,8 %).
  6. Tanzanie : 1,23 million (+10,8 %)
  7. Zambie : 956 000 (+2,6 %)
  8. Rwanda : 932 000 (-5,6 %)
  9. Ethiopie : 871 000 (+0.8 %)
  10. Malawi 849 000 (+5,5 %)
  11. Seychelles : 303 000 (+9,8 %). Le score 2017 est de 350 000 visiteurs selon le ministère du tourisme.
  12. Madagascar : 293 000 (+20 %)
  13. Burundi : 187 000 (+42,7 %)

À titre de comparaison, l’île de la Réunion (qui se situe dans la zone) a accueilli environ 120 000 touristes non-français en 2017.

Sont formellement déconseillés aux voyageurs : la Somalie, le Soudan du Sud, l’Érythrée.

Les chiffres en Afrique centrale

C’est la région la moins touristique d’Afrique. Aucun pays ne dépasse le million de visiteurs. Le Cameroun en approcherait. L’agence de voyage en ligne Jumia Travel a annoncé que le seuil a même été dépassé (1.09 million en 2016). On attend les chiffres de l’OMT pour confirmer (ou non) cette tendance. En Angola, le tourisme dégringole. La Banque Mondiale a annoncé 397 000 visiteurs en 2016, deux-cent mille de moins qu’en 2013. Après une année record en 2015 (363 000 unités), le Congo rentre dans le rang. Brazaville a accueilli 225 000 touristes en 2016. Pendant ce temps-là, le Gabon n’est pas en mesure d’annoncer de chiffres.

Rappelons que le Quai d’Orsay déconseille vivement de se rendre en Centrafrique, au Tchad et en République Démocratique du Congo (224 000 voyageurs en 2016 malgré l’instabilité politique).

Les chiffres en Afrique de l’ouest

C’est une région politiquement instable, ce qui n’arrange en rien les affaires du tourisme.

La Côte d’Ivoire, qui sort doucement d’une longue crise politico-militaire, voit les touristes revenir. On a recensé 1,58 million de voyageurs en 2016, soit une hausse de 236 % par rapport à 2014. Le Sénégal et le Ghana se jouent la seconde place mais les chiffres annoncés par les instances dirigeantes semblent exagérés par rapport à ce qu’annonce la Banque Mondiale. En attendant les chiffres de l’OMT, on peut émettre l’hypothèse que les deux pays ont chacun accueilli environ un million de touristes.

Le pays qui a certainement le moins à craindre des tensions politiques et économiques, c’est le Cap Vert ! Située en plein cœur de l’Atlantique, ce petit pays insulaire est l’étape incontournable des marins effectuant une Transatlantique. Cerise sur le gâteau, les liaisons aériennes se développent de plus en plus. Résultat, le Cap Vert a accueilli près de 600 000 voyageurs en 2016, le double par rapport à 2009.

À noter, le score honorable des petits pays comme le Togo (338 000 visiteurs en 2016) et le Bénin (267 000 en 2016).

Le Ministère des Affaires Etrangères déconseille les destinations touristiques suivantes : Liberia, Mali, Niger et le Nigéria. Le pays le plus peuplé d’Afrique aurait attiré tout de même 600 à 700 000 voyageurs l’année dernière selon le rapport de WTTC (World Travel & Tourism Council).

Quels sont les pays les plus visités en Afrique ?
5 (100%) 2 votes

0 commentaire

laisser un commentaire