1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

Mariette et Quentin présentent leur road-trip en Asie sous forme de BD

Mariette et Quentin, c’est un sympathique couple qui voyage de case en case et qui communique à travers des bulles…vous l’aurez compris, on parle ici de bande dessinée. Le couple raconte son road-trip en Asie dans une superbe BD voyage, à découvrir de toute urgence. Mariette est au dessin, mais également au scénario avec Quentin. Ils n’ont pas eu à chercher bien loin pour puiser leur inspiration. Ils l’annoncent d’entrée de jeu, toutes les péripéties sont certifiées 100 % vécues ! Rencontre avec le duo.

Si vous étiez des personnages de BD, qui seriez-vous ?

Mariette à répondu la première qu’elle serait Tintin alors du coup Quentin est vachement jaloux ! Ouais, nous sommes des grands fans de Tintin et Milou ! Sinon Quentin pourrait être Rahan ? Et même qu’il aurait lui aussi un super couteau et un petit slip en fourrure…ou pas. Même si Rahan a bercé son enfance, Quentin il serait plutôt du genre Valérian.

quentin et mariette - voyage en bd en asie

Qui est ce canard qui vous suit pendant le voyage en Asie à travers la BD ?

Nous allons laisser le canard répondre lui même à cette question : « Coincoincoin coincoin coin coin coincoin. Coin coincoincoin coincoin, coincoincoin ! ».
Traduction pour ceux d’entre vous qui n’ont pas fait canard en seconde langue au collège : au départ lorsque Mariette a commencé à dessiner les BD, nous étions en Nouvelle-Zélande. Il se trouve qu’il y avait très souvent des canards à proximité des coins où nous campions. Elle les a donc naturellement dessinés. Mais comme Mariette adooooore les canards depuis sa plus tendre enfance, et que nos lecteurs semblent l’avoir adopté également, nous avons choisi d’en faire notre mascotte.

Combien de pays avez-vous traversé en suivant le Mékong ?

Précisément cinq le long des berges, mais six pays traversés par le Mékong. La Chine, le Laos, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam le long des berges, mais nous n’avons pas pu accéder aux rives côté Myanmar. Nous avons donc visité le pays mais hors des zones le long du fleuve. Nous avons marché par tronçons de plusieurs centaines de kilomètres en Chine, au Laos et en Thaïlande, puis à partir du nord du Cambodge, nous avons marché à 100% jusqu’à l’embouchure. Ce qui représente 2500 kilomètres environ et de nombreuses anecdotes racontées dans la BD.

bande dessinée sur le tourisme en asie

Avez-vous observé des similitudes ou des grosses différences dans les modes de vies ?

Oui, les deux ! Il y a certaines similitudes mais également de grosses différences culturelles qui impliquent forcément différents mode de vie entre les pays, mais également parfois entre certaines régions d’un même pays. Forcément, un nomade tibétain vivant dans les hautes steppes de l’Himalaya a un mode de vie drastiquement différent d’un cultivateur de riz au Cambodge ou d’un pêcheur au Vietnam. Mais il y a des similitudes par exemple entre les peuples du Laos, Cambodge et Vietnam, comme l’alimentation à base de riz essentiellement, l’accueil des peuples ou la culture bouddhiste (bien que légèrement différente d’une zone à une autre) ou encore les écoles qu’on retrouve partout au Laos et au Cambodge.

Est-ce facile de sortir de sa bulle et d’aller à la rencontre des locaux quand on ne parle pas la langue ?

C’est très simple. Plusieurs raisons à cela. Premièrement, car nous étions dans des zones non touristiques. Le contact est donc bien souvent plus naturel et facile. Deuxièmement, le fait d’être à pied interpelle énormément les locaux et la lenteur du mouvement laisse le temps de rencontrer l’autre. Il y a toujours la manière d’approcher, de communiquer, de se comporter qui favorise les rencontres, mais également le langage des signes ou du corps (notamment les sourires !) qui joue beaucoup. Cela dit, il y a toujours des moments où nous galérions pour comprendre notre interlocuteur mais cela a créé souvent des fous rires et donc une autre forme de communication et de supers souvenirs ! Il y a juste un bémol pour la Chine où nous avons dû apprendre les rudiments du mandarin car nous avons traversé des zones vraiment très reculées.

bande dessinée de voyage

Quelles sont les découvertes culinaires que vous avez faites et est-ce facile de les dessiner ?

Est-ce qu’une tarentule rôtie est facile à dessiner ? Ça va oui ! Il y a en effet eu la découverte des insectes (tarentule, scorpion, criquets, verts, fourmis…et c’est très bon !), mais également les produits des nomades à base de lait de yack, de viande ou d’estomac de yack ou de beurre de yack (rance s’il vous plait), mais on aura beau les dessiner cela ne vous dira jamais quel gout ça a ! Une seule solution, aller essayer !

Est-ce que vous prévoyez de faire voyager vos héros de BD ailleurs ?

Bien sûr ! Il y a d’ailleurs déjà de nouvelles planches sur notre site qui racontent les anecdotes de notre voyage en Iran. Chaque voyage a son lot d’histoires que Mariette se régale à coucher sur papier. Il y aura donc moult autres aventures à venir !!

Retrouvez leurs aventures sur le blog Shoes Your Path

Mariette et Quentin présentent leur road-trip en Asie sous forme de BD
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire