1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Culture Travel
Le blog voyage by Chapka

Les meilleurs plats sur le pouce à déguster dans le monde

N’en déplaise au Guide Michelin, la grandeur d’une gastronomie ne se mesure pas à la qualité de ses restaurants étoilés. Découvrir la cuisine du quotidien, la cuisine du marché, manger sur le pouce, bien manger sans se ruiner, voilà ce que viennent chercher les voyageurs.

Paradoxalement, on pourrait mesurer la grandeur d’une gastronomie à sa nourriture de rue et à ses cafétérias de bord de route. Sur ces sujets-là, la France semble avoir pris un train de retard. Car si notre pays est réputé pour sa gastronomie riche et variée, ses plats en sauce, ses bons fromages et ses vins divins, la cuisine française manque clairement de produits phares dégustés sur le pouce, à même la rue (à l’exception de la galette saucisse bretonne !). Oui, historiquement, le Français aime se mettre à table.

Question : vous préférez acheter un sandwich jambon-beurre ou rosette-cornichon à la station-service de Menton ou passer la frontière et déguster une bruschetta ou foccacia dans la station essence de Vintimille ?

Et si la nouvelle mode du « à emporter », mise en lumière par la pandémie de Covid, popularisait la french street-food autour du monde ? En attendant, découvrons les supers recettes partout dans le monde. 

Les empanadas argentins 🇦🇷 ou chiliens 🇨🇱

L’empanada est un petit chausson en pâte feuilletée farci de viande ou de légumes, originaire d’Amérique latine. Les Argentins et les Chiliens en raffolent et se disputent d’ailleurs la paternité de l’empanada. Notez que vous pouvez également en trouver dans d’autres pays comme en Uruguay, en Colombie, au Pérou, en Bolivie…

Le conseil de Romain : commandez vos empanadas de poulet cuits au four et vos empanadas de viande hachée préparée avec des épices puis cuits dans un bain d’huile de friture. Ce qui donne à peu près ça en espagnol : « Un empanada de pollo al horno et un empanada carne picante fritada ».

Il existe bien évidemment d’autres saveurs : empanada jambon-fromage (jamon y queso), empanada aux légumes, empanada à la pâte de maïs cuite et assaisonnée d’huile (humita), etc. Toujours un régal !

recettes cuisine du monde

Gros coup de cœur aussi pour le sandwich milanesa de pollo (une milanaise de poulet en sandwich) et le choripán (saucisse dans un pain assaisonnée de la sauce pimentée chimichurri). Chez le voisin uruguayen, on aime aussi le sandwich Chivito, à base de viande et de mayonnaise.

La croquette néerlandaise 🇳🇱

Si comme moi, vous vous rendez régulièrement aux Pays-Bas, alors vous n’hésitez pas à manger des kroketten dans les machines en libre-service FEBO. C’est parfait quand on a un petit creux en rentrant de soirée. Pour 1 ou 2 €, vous pouvez manger une croquette fourrée à la sauce béchamel et qu’on prend plaisir à tremper dans la moutarde. Un plaisir à petits prix !

nos meilleures adresses ou manger a Amsterdam

Le dürüm de Belgique et ses frites 🇧🇪

En s’installant en Allemagne, les immigrés Turcs ont développé le business du kebab à emporter, de la viande d’agneau émincée placée dans un pain. Curieux clin d’œil à l’histoire quand on sait que les immigrés allemands partis de Hambourg vers les USA ont popularisé quelques siècles auparavant le hamburger, de la viande dans du pain.

En France, Turcs et Maghrébins se sont positionnés sur l’industrie du kebab mais peinent à convaincre les plus de vingt-cinq ans. Le reproche principal (sans parler des questions d’hygiène, de traçabilité des produits et de diététique) : une production trop standardisée. Les mêmes boîtes en polystyrène jaune, des sauces industrielles et une pingrerie affichée par le célèbre slogan « salade-tomate-oignon ».

Quelques kilomètres plus au nord, le kebab belge, appelé dürüm quand il est en galette, s’accorde à merveille avec les frites belges. En Belgique, votre dürum sera composée d’une multitude de crudités en plus du fameaux trio salade-tomate-oignon. On peut y retrouver du chou rouge, des carottes râpées, du maïs…

Mon conseil pour savoir si un kebab est bon : si la sauce n’est pas faite maison, mieux vaut passer votre chemin.

A déguster aussi en Belgique : le sandwich mitraillette, la fricadelle ou encore le lobster roll, à déguster en bord de mer, notamment à Ostende.

La currywurst en Allemagne 🇩🇪

La currywurst est un plat typiquement allemand. Il s’agit d’une saucisse grillée ou cuite à l’eau (en mode knacki donc), entière ou coupée en rondelles, accompagnée d’une sauce tomate et de curry en poudre ou plus simplement d’un ketchup au curry. Ce n’est pas particulièrement beau, ce n’est pas incroyablement bon mais c’est réconfortant quand vous êtes dehors à vous geler !

C’est quand même meilleur avec les frites et la lager bier !

Le sandwich falafel et le shawarma libanais 🇱🇧

Les falafels se sont des boulettes de pois chiches, mélangés à diverses épices et frites dans l’huile. On peut les déguster simplement agrémentées d’une sauce au yaourt ou dans un sandwich avec des crudités. Un délice végétarien !

Le shawarma est quant à lui un sandwich à base de viande (bœuf, agneau ou poulet), accompagné de houmous, d’une sauce au yaourt, d’innombrables crudités et de coriandre pour relever le tout. Un régal !

Des falafels, boulettes de pois chiches, et en arrière-plan un taboulé libanais

La pizza napolitaine 🇮🇹

La pizza napolitaine traditionnelle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2017. Il faut dire que c’est tout simplement succulent ! La pizza Margherita est la plus simple. C’est une pâte préparée et étalée à la main, une cuillère à soupe de tomates, de la mozzarella écrasée avec les mains, une ou deux feuilles de basilic frais, un soupçon d’huile d’olive, au four à feu de bois pendant environ 1 minute, et à consommer rapidement. Simple et bon, on en redemande encore !

Le fish & chips anglais 🇬🇧

Qui a dit que les Britanniques ne savaient pas cuisiner ? Voilà le plat idéal pour accompagner une pinte au pub ! Il s’agit d’un poisson blanc frit dans la chapelure et servi avec des frites et parfois de la purée de petit pois. Il est parfois emballé dans du papier journal pour conserver la chaleur.

La poutine au Québec 🇨🇦

La poutine est un plat typique de la cuisine québécoise composé, dans sa forme classique, de trois éléments : des frites molles, molles car imbibées de fromage en grains (cheddar caillé qui fait le son « skouik-skouik » sous la dent) et de sauce brune (préparée à partir d’un bouillon de cube à base de bœuf ou de veau).

Le Bánh mi au Vietnam 🇻🇳

S’il faut retenir une seule chose positive de la colonisation française en Indochine, ce serait forcément le Bánh mi, ou quand les gastronomies françaises et vietnamiennes se rencontrent. C’est une baguette de pain remplie de crudités (carottes râpées, concombre, radis blanc), de viande, de coriandre, d’épices et de sauces (généralement de la sauce soja…et pourquoi pas de la mayonnaise ?!)

L’acarajé au Brésil 🇧🇷

L’acarajé est une spécialité culinaire afro-brésilienne faite à partir d’une pâte à base de farine de haricot et d’oignon. Un plat typique dans la région de Salvador de Bahia.

Gyeran-ppang en Corée du Sud 🇰🇷

Egg-Bread comme disent les Anglophones ! Un œuf entier est éclaté dans une pâte à gâteau, qui va ensuite dorer. Généralement, ils sont garnis de fromage, de persil, voire de dés de jambon.

Et vous, quels sont les meilleurs plats que vous avez mangé dans les rues du monde ?

L’assurance d’un voyage réussi !
5/5 - (2 votes)

0 commentaire

laisser un commentaire