1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Conseils voyageurs
Le blog voyage by Chapka

Itinérance des données : Quel est le coût des communications téléphoniques en Europe ?

Vous avez probablement déjà entendu parler de la fin de l’itinérance en Europe. Cependant, le sujet des communications est toujours un peu confus et vous pouvez encore avoir des doutes sur ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas, ou sur les pays dans lesquels vous pouvez l’utiliser. Cet article vous aidera à comprendre ce que signifie la fin de l’itinérance dans certains pays européens.

C’est quoi l’itinérance ?

Ce concept est utilisé dans le monde des télécommunications pour désigner la possibilité de se connecter à une couverture réseau autre que la sienne (et en dehors du territoire national). Ainsi, pour que votre téléphone portable fonctionne dans le reste de l’Europe, vous deviez activer l’itinérance des données. Sinon, votre téléphone ne pouvait se connecter à aucun autre réseau que celui de votre opérateur, ce qui le rendrait inopérant.

L’itinérance en Europe

Le mois de juin 2017 a vu l’arrivée de « Roam like at home ». Cette initiative de la Commission européenne vous permet d’utiliser votre téléphone portable lorsque vous voyagez en Europe sans avoir à payer les surcoûts liés au changement de réseau. En d’autres termes, lorsque vous vous trouvez dans un autre pays de l’UE, vous payez exactement le même prix qu’en France, sans devoir activer quoi que ce soit – comme si vous n’aviez pas changé de pays ! Mieux encore, vous pourrez appeler des numéros, fixes ou mobiles, dans ce pays ou dans d’autres pays de l’UE au même prix qu’en France.

Dans quels pays européens l’itinérance n’est-elle pas disponible ?

Vous pouvez téléphoner gratuitement dans les 27 pays de l’UE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède et les pays de l’Espace économique européen : Islande, Liechtenstein et Norvège.

Par conséquent, vous ne pourrez PAS utiliser votre téléphone gratuitement dans les pays suivants : Albanie, Andorre, Belarus, Bosnie-Herzégovine, Cité du Vatican, Géorgie, Macédoine du Nord, Moldavie, Monaco, Monténégro, Royaume-Uni, Saint-Marin, Serbie, Suisse et Ukraine.

Quelques exemples d’application :

  • Réception d’appels : Pierre est parti passer quelques jours à Athènes. Là, il reçoit un appel de son cousin à Paris. Pierre peut raccrocher sans s’inquiéter, car ni lui ni son cousin ne seront facturés en supplément.
  • Passer des appels : Marie vit à Montpellier et vient d’atterrir à Amsterdam. Marie peut appeler gratuitement sa famille à Montpellier depuis Amsterdam, car elle a des appels illimités en France. Marie peut également appeler pour réserver une table dans un restaurant néerlandais comme si elle appelait un numéro français.
  • Appeler dans d’autres pays : Après Amsterdam, Marie va passer quelques jours à Berlin et, depuis les Pays-Bas, elle veut appeler son hôte Airbnb pour confirmer que tout va bien. Marie peut, sans frais supplémentaires, appeler un numéro mobile allemand avec son numéro français.
  • Utiliser les données : Antoine est en vacances à Lisbonne et ne sait pas où manger. Grâce à la fonction « roam like at home », il peut rechercher un restaurant sur internet à partir de son téléphone portable, sans frais supplémentaires.

Les limites de l’itinérance

En théorie, avec la suppression de l’itinérance, vous pouvez utiliser votre téléphone portable comme vous le feriez chez vous, mais sans en abuser. Il n’y a pas de restrictions pour les appels vocaux et les messages, mais vous pouvez avoir des limites d’utilisation des données. N’oubliez pas non plus que l’itinérance sans surtaxe est destinée aux voyageurs occasionnels. Si vous prévoyez de passer une longue période à l’étranger, vous devriez souscrire à un forfait local.

J’ai une carte prépayée

Si vous avez une carte prépayée, les choses se compliquent. Tout d’abord, vous devrez activer l’itinérance en appelant votre opérateur. Celui-ci peut appliquer des limites aux appels. En ce qui concerne les données, si vous payez à l’unité et que le prix est inférieur à 4,50 €/GB, votre opérateur ne pourra pas appliquer de limite. Cette limite doit être inférieure au volume obtenu en divisant le crédit restant sur votre carte de paiement par 4,5 euros.

Par exemple, Sarah vit à Paris et est à Séville pour rendre visite à des amis. Elle a une carte prépayée qui a coûté 20 € avec appels, SMS et données. Lorsqu’elle arrive en Espagne, il lui reste 17 euros sur sa carte. Cela signifie que, si son opérateur applique une limite de données, elle pourra utiliser au moins 3,7 Go de données sans frais supplémentaires (17 euros/4,50 euros = 3,7). En bref, votre opérateur ne peut pas appliquer une limite inférieure à 3,7 Go.

Données limitées

Si vous avez un forfait avec des données limitées en France, vous l’aurez aussi en dehors de la France. En général, si vous disposez de 3 Go en France, vous disposerez également de 3 Go dans le reste de l’Europe. Toutefois, si vous avez un tarif de données très bon marché (vous payez très peu par GO), l’opérateur peut appliquer des limites. En 2019, l’UE considère qu’un tarif est très bon marché si vous payez moins de 2,25 euros par GO. Votre opérateur doit vous informer à l’avance de cette limite et vous avertir si vous l’atteignez.

Données illimitées

Si vous avez un forfait avec des données illimitées et un tarif mensuel fixe, votre opérateur peut appliquer un plafond de données en Europe, mais doit tout de même vous offrir un grand volume de données en itinérance sans surcoût. Ce volume doit être au moins deux fois supérieur au volume obtenu en divisant le prix de votre forfait par le plafond du « prix de gros » des données en itinérance (4,50 euros en 2019).

Par exemple :

Rose paie 50 € pour un forfait tout illimité. Lors de son voyage à Rome, son opérateur doit lui offrir au moins 22,2 GB sans surcharge (2 x (50 euros / 4,50 euros) = 22,2).

Appeler un autre pays de l’UE depuis la France

N’oubliez pas que le programme « roam like home » ne s’applique pas lorsque vous êtes dans votre propre pays. En d’autres termes, vous ne pourrez pas passer gratuitement d’appels avec votre forfait vers d’autres pays européens depuis la France. Si vous le faites, ces appels seront facturés comme des appels à l’étranger (tout comme les SMS). Toutefois, dès que vous vous trouvez dans un pays de l’UE autre que le vôtre, vous pourrez appeler des numéros dans le pays où vous vous trouvez, ainsi que des numéros dans d’autres pays de l’UE.

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire