1. Accueil
  2. Mes études à l'étranger
  3. Spécial jeunes au pair
Le blog du voyage by Chapka

Comment devenir jeune au Pair en Irlande ?

Maud, 26 ans, revient d’une expérience au pair en Irlande. La jeune Nantaise, titulaire du BAFA, est à n’en pas douter une bonne vivante. Elle aime la danse bretonne, les jeux de sociétés, le DIY (le fait-maison), la cuisine et la botanique. Et quelque chose nous dit qu’elle aime aussi les enfants. Nous l’avons rencontrée pour en savoir plus sur son aventure irish.

Pourquoi as-tu voulu devenir jeune fille au pair en Irlande ?

J’étais perdue après la fin de mes études et je rêvais de découvrir l’Irlande. Je voulais voir ses greens lands. Et puis j’adore le rugby. Le statut d’au pair me permettait d’avoir un ancrage dans le pays et d’améliorer mon niveau d’anglais. De plus, j’ai pendant longtemps été animatrice. J’adore passer du temps avec les enfants.

Maud nous explique comment devenir au pair en irlande

Maud a effectué une année de fille au pair en Irlande

Quelles sont les démarches pour être jeune fille au pair en Irlande ?

J’ai fait appel à l’association APITU. Ils m’ont aidée à monter un dossier de présentation pour trouver une famille. Ils m’ont préparée pour les premières prises de contact en anglais. Au début, je n’avais aucune confiance en moi à cause de mon niveau d’anglais.
La famille T a été la première à me contacter. L’entretien Skype a eu lieu deux semaines avant mon départ. Après l’accord de principe, nous avons signé les contrats de placement.

Peux-tu nous présenter ta famille d’accueil ?

La famille T, c’est le papa Donny, la maman, Emma, Dylan 6 ans et Luke 4 ans. En mai dernier, nous avons accueilli leur petit frère, Ben. Dans le quartier vivait aussi la sœur d’Emma et sa famille. Nous avons donc passé beaucoup de temps avec les cousins Josh, Garvin et David.

Nous vivions exactement à Cabinteely, à 40 minutes au sud du centre-ville de Dublin. C’est très facilement accessible par le bus. La mer et le port de Dun Laoghaire se trouvaient à dix minutes de voiture. J’ai passé beaucoup de temps dans ce charmant endroit.

Au Pair a Dublin

Les enfants irlandais sont dynamiques

 

Peux-tu nous raconter tes journées types  ?

  • 7.00 AM – Si Donny est en déplacement, je m’occupe de lever et d’habiller les enfants.
  • 7.30 AM – Préparation du lunch. Début du petit-déjeuner pour les garçons.
  • 8.00 AM – Les parents sont partis au travail. Brossage de dent et départ pour l’école en voiture.
  • 8.40 AM – Dépose de Dylan à l’école.
  • 9.00 AM – Dépose de Luke à l’école.
  • TEMPS LIBRE
  • 1.00 PM – Fin de l’école pour Luke.
  • 1.30 PM – Fin de l’école pour Dylan.
  • 2.00 PM – Retour à la maison et goûter.
  • 2.00 PM – 4.30 PM – Devoirs de Dylan, jeux et activités diverses : peintures, lecture, sortie au parc.
  • 4.30 PM – Préparation du dîner.
  • 5.30 PM – Dîner et retour d’Emma, la maman.
  • 6.00 PM – Fin de la journée et temps libre.

Il peut y avoir des baby-sitting le week-end. Soit le vendredi, soit le samedi. De 19h jusqu’à ce que les parents rentrent. Généralement, à 20h, les enfants étaient au lit.

Combien étais-tu rémunérée ?

Je gagnais 180 euros par semaine et j’étais parmi les au pair les mieux payées. Les autres touchaient en moyenne 120 euros. Côté avantages, j’ai été rémunérée pour les deux semaines de congés en fin d’année. J’ai eu de très beaux cadeaux de Noël et de départ. J’avais aussi l’autorisation d’utiliser la voiture sur le temps libre et d’inviter des ami(e)s à la maison lorsque la famille n’était pas là… aux vacances de Pâques par exemple.

Qu’est-ce que tu as visité durant tes temps libres ?

Dix mois, ça laisse beaucoup de temps pour visiter. A Dublin, j’ai fait toutes les institutions : le Trinity College, le WAX, Chester Library, The Little Museum, etc. J’ai fait des pubs comme le Temple Bar. J’ai particulièrement aimé découvrir les multiples coffee shop.

 

Visiter Dublin et le celebre Temple Bar

Le Temple Bar de Dublin

Ensuite avec les ami(e)s, nous avons organisé plusieurs week-ends : Killarney, Ring of Kerry, Galway, le Connemara, les Cliffs of Mohers, Giant’s Causeway, les Wicklows. Nous partions le samedi matin très tôt en train pour rejoindre le lieu. Ensuite, nous nous inscrivions aux tours proposés par les agences. Il n’y avait plus qu’à se laisser guider. Nous dormions en auberges de jeunesse et rentrions le dimanche soir.

Recommanderais-tu cette expérience ?

Bien sûr, sans aucune hésitation. J’ai eu une formidable expérience, rencontré des gens géniaux (avec lesquels je reste en contact), découverts des paysages somptueux et époustouflants. J’ai fortement progressé en anglais. Cette expérience est riche en épanouissement personnel et inoubliable.

Qu’est-ce que tu as fait depuis ton retour en France ?

Le retour est plutôt difficile et je voudrais que ce ne se soit jamais arrêté. J’envisage de repartir en tant qu’au pair ou nanny. Ayant encore quelques difficultés concernant mon orientation, je suis un travail de réorientation pour le moment, en parallèle d’un boulot alimentaire.


Qui est APITU ?

L’association APITU accompagne depuis plus de 20 ans des jeunes dans leurs projets de découverte du monde et des familles dans l’accueil d’un(e) Au Pair.

Partir au pair, c’est la possibilité d’apprendre une nouvelle langue, de travailler avec des enfants, de s’ouvrir à une nouvelle culture et de découvrir de nouveaux horizons. Vous serez considéré comme un membre à part entière de la famille où vous serez placé. Vous serez logé, nourri, blanchi et vous recevrez de l’argent de poche. Il sera également possible de suivre des cours de langue en plus de votre activité au pair.

L’équipe d’APITU assure un suivi personnalisé des dossiers. En cas de questions, une ligne téléphonique et un service de messagerie est ouvert 7j/7 et 24h24. Notez qu’un agent APITU est présent dans chaque pays pour vous aider dans vos démarches. Laissez-vous donc tenter par cette expérience unique !

logo agence au pair apitu

Plus d’informations sur l’assurance au pair ? Envie de comparer les offres de Chapka, d’AVI et de Kinousassur ? N’hésitez pas à consulter le comparatif des différents contrats d’assurance au pair.

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire