1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

5 idées de road-trip dans l’Est Canadien

Article #vanlife rédigé par Joana et Eric du blog Des Fenêtres sur le Monde.

Le tour de la Gaspésie

Classé dans le top 20 des plus belles routes du monde par Lonely Planet, c’est un incontournable ! Cette route Panoramique longe toute la côte de la péninsule. Elle traverse une multitude de magnifiques petits villages et de Parcs Nationaux. Ceux à ne pas louper sont celui de Forillon et le Parc de la Gaspésie (à l’intérieur des terres). Dans le premier vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un ours noir, dans le second vous verrez surement au moins un Orignal.

La route est aussi connue pour ces nombreux phares. La plupart se visitent et sont de bons points d’observation pour scruter l’océan à la recherche des baleines. Un autre immanquable c’est le Rocher Percé ! Et puis il ne faut pas hésiter à faire des pauses dans les nombreuses échoppes de produits locaux.

Notre conseil : faites la route entre mi-Juin et mi-Septembre (le reste de l’année, de nombreux spots sont fermés) et dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, vous roulerez ainsi coté Océan. Procurez-vous un guide gratuit auprès du premier office du tourisme que vous croiserez.

Les informations détaillées se trouvent dans cet article.

La route du fleuve et Saguenay Lac St Jean

C’est un bon road-trip à effectuer au départ de Québec. Il vous fera passer par les fameuses chutes Montmorency, l’immense Eglise de Sainte Anne des Monts, des petits villages au bord du Saint Laurent avant de vous faire arriver à Tadoussac. Très connu pour l’observation des baleines, bélugas et autres espaces marines, on peut y réserver une croisière d’une demi-journée à la recherche du grand mammifère. Ensuite la route continue vers le Nord, par le Fjord du Saguenay. Ne manquez pas de faire un arrêt à Sainte-Rose-du-Nord pour son panorama depuis le quai. Avant d’arriver à la ville de Saguenay vous pourrez randonner aux Monts Valin. A Saguenay même, la principale attraction est l’ancienne usine de papier : la Pulperie de Chicoutimi.

Si vous décidez de pousser plus loin, faites donc le tour du lac Saint Jean. Il y a de nombreuses spécialités locales à goûter : fromage, miel, chocolat…et une forte communauté issue des Premières Nations, ainsi que le village de Val Jalbert et sa magnifique cascade.

Notre avis : C’est un bon itinéraire à faire aussi en hiver. Pas pour l’observation des baleines, mais pour aller vous balader au milieu des villages éphémères de pèche sur glace et aller voir les « momies » et les « fantômes » au Parc National des Monts Valin.

La route de la Mauricie

Cette route relie le Lac Saint-Jean avec Trois-Rivières (ville à mi-chemin entre Montréal et Québec). Difficile de se perdre, il n’y a quelle pour relier les deux points. Elles serpentent dans la forêt, longe le Fleuve de la Mauricie. La plus belle partie est certainement celle entre La Tuque et Shawinigan ! Vous y apercevrez sûrement quelques animaux, attention ils ont tendances à traverser la route surtout à l’aube et au crépuscule.

Passez bien sûr par le Parc National de la Mauricie. La route panoramique à l’intérieur du Parc forme une boucle et vous fait passer par de magnifiques points de vue. Des lacs, des cascades, des rivières et des montagnes, tout ce qu’il faut pour y passer au moins une belle journée.

En arrivant du coté de Trois Rivières, allez faire un tour à Yamachiche connu pour ses maisons typiques construites en briques rouges.

Notre avis : C’est une magnifique route à faire en Automne. Les essences d’arbres sont tellement variées ici que l’on peut y voir la totalité des couleurs automnales typique du Canada, du jaune vif au rouge sang.

Le tour de l’île du Prince Edouard

Cette petite île a une diversité de paysages incroyables. Tout commence par son immense pont à traverser ! L’île est connue pour son importante production de pomme de terre. Chose amusante, il y a même un musée qui lui est dédié. Pendant la saison du homard, ne manquez pas de vous régaler avec ce met succulent. Vous pouvez d’ailleurs directement en acheter dans l’un des nombreux petits ports qui parsèment le littoral.

En faisant le tour de l’île on prend conscience de la diversité de son littoral. La couleur de la roche et du sable change du blanc à l’ocre en quelques kilomètres seulement. Dépaysement garantie, et le paysage change radicalement en fonction de la marée. Il y a de nombreuses plages où il fait bon de s’y baigner en été. Oui, bon, le Canada n’est pas connu pour ça mais c’est très agréable ici.

Faites aussi un petit arrêt dans le Capitale, la charmante ville de Charleston et prévoyez une balade avec une glace artisanale à la main.

Notre conseil : Demandez à l’office du tourisme où se trouve la plage avec « le sable qui chante » (ou plutôt qui fait « couic couic ». C’est une expérience amusante !

Le tour de la Nouvelle Ecosse

Plus grande que l’île du Prince Edouard, elle est aussi connue pour son Homard, mais ici l’immanquable, c’est le Parc National de Cap Breton tout au Nord. Les paysages sont hallucinants et les randonnées offrent des points de vue à couper le souffle. Il y en a pour tous les niveaux.

La côte est très découpée et le paysage change comparativement à l’île voisine.

Le port d’Halifax peut être une bonne étape pour y manger un délicieux fish and chips au soleil.

Pas très loin, le village de Peggy’s Cove est une étape incontournable. Son petit port, son phare, ses rochers, tout semble parfait ! La côte Sud en partant d’Halifax est une succession d’anses plus belles les unes que les autres. L’île est aussi truffée de spots de Surf et de Kitesurf, alors n’oubliez pas vos planches !

Notre avis : C’est ici que l’on peut apercevoir les plus grandes marées du monde, dans la baie de Fundy, mais pour les contempler mieux encore, rendez-vous juste en face, au Nouveau Brunswick, au parc de provincial de Hopewell Rocks.

5 idées de road-trip dans l’Est Canadien
5 (100%) 2 vote[s]

0 commentaire

laisser un commentaire