1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

L’incroyable fête des morts au Mexique

Holà chicas y chicos comme ils disent au Mexique !

Rendue célèbre et populaire dans le monde entier grâce au dessin animé « Coco » de Disney, la fête des morts au Mexique est désormais un événement incontournable, au même titre qu’Halloween aux États-Unis ! Elle est même inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO. Mais en quoi cette fête consiste-t-elle ?

Je m’appelle Caroline et je suis la fondatrice du blog voyage Tongs et Sri Lanka. Grande voyageuse dans l’âme depuis mon adolescence, j’ai découvert le Mexique en 2016 et ma toute première découverte du pays fut à travers la fête des morts ! J’y suis ensuite retournée en 2019 pour mon plus grand plaisir.

Que représente la fête des morts au Mexique ?

La fête des morts est une tradition très ancienne au Mexique. Elle remonte à l’époque des Aztèques, avant la colonisation des Espagnols. En effet, ces derniers fêtaient les défunts deux fois par an : une fois pour les adultes et une fois pour les enfants. Les vivants avaient pour habitude de les honorer en faisant des danses, des chants et des offrandes dans le but d’améliorer leur nouvelle vie. En effet, pour cette civilisation, la mort n’était qu’une étape d’un cycle naissance-mort et non la fin d’une ère. Les crânes et les squelettes étaient au cœur de ces deux fêtes, symboles (ou souvenir !) des personnes vaincues.

Lors de la colonisation par les Espagnols, ils n’ont pas pu mettre fin à cette tradition. Ils ont alors décidé de lui fixer une date raccord avec le calendrier catholique, le 1er et 2 novembre de chaque année. Ils ont également apporté leur touche chrétienne à travers la mise en place d’autels ornés de vin et de pain pour soulager les âmes.

Aujourd’hui, la mort n’est pas considérée comme quelque chose de triste et sombre au Mexique, elle est une fête et accompagne le quotidien des habitants. C’est pour cela qu’ils s’en moquent, jouent avec elle, elle n’est qu’un élément normal de la vie.

Comment fête-t-on la fête des morts ?

Tout d’abord, pendant cette période, vous pourrez voir dans les restaurants, les hôtels ou encore tout simplement dans les maisons, des autels dédiés aux défunts. Ils sont ornés de photos d’eux, d’objets personnels qui leur appartenaient, de bougies, de fleurs, d’encens pour éloigner les mauvais esprits et surtout… de nourriture (« el pan de los muertos », le pain des morts ou des crânes en sucre), de boisson (tequila, soda, etc.) et parfois de cigarettes si la personne défunte fumait ! On retrouve sur l’hôtel tout ce qui plaisait à la personne à qui on fait honneur.

Le 31 octobre et le 1er novembre, tout le monde sort dans les rues en étant déguisé, maquillé et je peux vous dire que personne n’est épargné ! Les costumes sont de qualité, les adultes et les enfants se prêtent au jeu, même si ces deux jours sont consacrés aux « angelitos », les enfants morts. Les petits bouts de chou chantent des chansons dans la rue aux adultes en espérant collecter des sucreries, des sodas ou bien de l’argent. Ainsi, au restaurant, avec ma cousine nous avons eu le droit à un véritable concert !

Dans les rues où résonne de la musique à chaque recoin, tout le monde joue à se faire peur et on se retrouve autour de grandes veillées ornées de bougies sur les grandes places. Cette fête permet aussi de soulever certaines causes comme la maltraitance des femmes à San Cristobal de las Casas quand j’y étais.

Le lendemain, le 2 novembre, ce sont les cimetières qui s’animent et je peux vous dire que l’ambiance y est très festive ! Les Mexicains se posent avec un pique-nique géant autour des tombes de ceux qu’ils chérissaient. Ainsi, on trinque et surtout on n’oublie pas d’ouvrir un bon Coca pour le défunt ! Les mariachis jouent, tout le monde est joyeux, il n’y a pas une once de tristesse à ce moment-là. Je ne vais pas vous mentir que j’ai été très surprise en voyant une telle atmosphère.

Les Mexicains se déplacent ainsi de tombe en tombe et de cimetière en cimetière avec des pétales de fleurs (cempoalxúchit) et des bougies afin de guider les âmes.

Alors certes, il n’y a pas un monde parallèle accessible pour les petits mortels curieux comme Coco (pour ceux qui ont vu le dessin animé) mais la fête des morts est un vrai moment familial où ceux qui ont disparu sont au centre pendant deux jours.

Les informations pratiques pour célébrer la fête des morts au Mexique

On peut la célébrer dans les grandes villes comme Mexico City, Aguascalientes ou encore Puebla. On y trouve de grandes fêtes, de grandes offrandes et des festivités à tout-va. Défilés, animations, vous célébrerez la fête des morts de toutes les manières possibles.

De mon côté, je l’avais célébré à San Cristobal de las Casas le 1er novembre et à San Juan de Chamula le 2 novembre dans une ambiance totalement envoûtante. La ville est à seulement 1h-1h30 de vol de Cancun.

Si vous arrivez du côté de Cancun, à Xcaret Park se passe un grand festival pour « el dia de los muertos » avec des défilés, des concerts, des spectacles, etc. Cela n’a rien de traditionnel mais c’est un moyen de faire la fête.

Enfin, voici quelques conseils pratiques si vous partez au Mexique pendant la fête des morts.

  • Se laisser maquiller et ne pas éviter à se costumer pour vous fondre dans la masse le 31 octobre et le 1er novembre.
  • Prévoir des bonbons pour les enfants ces deux mêmes soirs !
  • Évitez de prendre des photos de manière affichée près des cimetières le 2 novembre, soyez discrets car elles ne sont pas très appréciées des Mexicains.
  • Pensez à réserver vos hôtels, surtout dans les endroits touristiques car cette fête bat désormais son plein.

Si vous avez la chance d’être au Mexique pendant les vacances de la Toussaint française, c’est une expérience à vivre totalement inoubliable !

FETE_MORTS_MEXIQUE_2
FETE_MORTS_MEXIQUE_1

1 commentaire

Bertrand
Bertrand

2 septembre 2019

Bonjour
Nous envisageons de partir pour la fête des morts à mexico l'année prochaine pour les 18 ans de notre fils. Nous sommes habitués à voyager seul en road trip mais jamais au Mexique. Est ce que vous nous conseillez une formule avec un guide privé (sécurité. Facilité organisation . Bons plans ) ou plutôt une formule libre vol+hôtel

Répondre

laisser un commentaire