1. Accueil
  2. Mon tour du Monde
  3. Inspiration Tour du Monde
Le blog voyage by Chapka

10 idées de destinations pour les nouvelles aventures d’Astérix

Ce sont les héros les plus célèbres de la bande dessinée française et de formidables ambassadeurs du voyage lent, solidaire et écoresponsable. Comme ils aiment bien mettre la main à la patte (parfois ça fait mal), ils aimeraient très certainement faire du helpx et du wwoofing aux quatre coins du globe. On parle bien évidemment d’Astérix, Obélix et Idéfix.

A l’occasion de la sortie du livre « la Fille de Vercingétorix » le 24 octobre prochain, qui devrait se dérouler exclusivement autour du village gaulois, on a décidé de faire une liste des destinations exotiques où Astérix, Obélix et Idéfix ne se sont pas encore rendus.

Astérix et Obélix autour du monde : où sont-ils déjà partis ?

  • Europe : la France avec notamment un sublime tour de Gaule à pied, des balades en Bretagne, en pays Arverne (Puy de Dôme) et même une virée en Corse. L’Italie (Rome à plusieurs reprises), la Grèce (Athènes, Olympie, le Pirée), l’Angleterre (Londres, Colchester, Douvres), l’Espagne (Pays basque, Castille, Andalousie), la Belgique, la Suisse, la frontière franco-allemande, l’Ecosse, un bout de Scandinavie et potentiellement le Groenland.
  • Afrique : Egypte, Tunisie (site de Thapsus).
  • Proche et Moyen-Orient : Liban, Israël et Jordanie.
  • Asie : Inde, autour du Gange.
  • Amériques : New York version sauvage.

10 idées de voyage pour les futures aventures d’Astérix et Obélix

Astérix au Mexique

S’il y a une région du monde qui a été totalement désertée par Astérix et Obélix, c’est bien l’Amérique latine. En même temps, difficile de faire voyager des Gaulois au-delà de l’Atlantique alors qu’ils pensent que la Terre est plate comme une pizza à l’ananas.

Sur les terres mexicaines, Astérix et Obélix pourraient partir à la rencontre des peuples Maya et Teotihuacan. Ils ont comme rituel le sacrifice humain dans le but de nourrir leurs dieux. Ils sont fous ces Amérindiens !

Astérix au Pérou

Cela aurait été certainement plus vendeur de faire découvrir la civilisation inca à nos héros gaulois. Cependant, en cinquante avant notre ère, c’est la civilisation nazca qui dominait dans l’actuel Pérou. Les Nazcas avaient l’habitude de tracer dans le sol aride des Andes de gigantesques formes géométriques. Certaines représentaient des animaux : singe, condor, araignée…alors pourquoi pas un dessin d’Idéfix ?

Le site archéologique est aujourd’hui classé au patrimoine culturel de l’Unesco et se survole à bord de petits aéronefs.

Astérix sur l’île de Pâques

Des Gaulois en plein Océan Pacifique, ce serait complètement fou ! Astérix et Obélix pourraient tomber par hasard sur Rapa Nui, l’île la plus éloignée de toute terre habitée et certainement la plus mystérieuse du monde. Aujourd’hui encore, on ne comprend pas comment ont été érigés les moaïs, ces célèbres statues faisant jusqu’à dix mètres et pesant plusieurs centaines de tonnes. Certains moaïs seraient d’ailleurs enterrées. Est-ce qu’il n’y aurait pas un coup de pouce de la potion magique là-dessous ?

« chef, le ciel nous tombe sur la tête ! »

Astérix en Scandinavie

A l’Antiquité, le peuple Sami habitait dans les vastes plaines du nord de la Norvège, de la Suède et de la Finlande. Leur mode de vie plairait à nos amis gaulois. Ils aimaient la chasse en hiver et la pêche dans les fjords en été. A part cela, ils élevaient des rennes et s’en échangeaient durant les cérémonies officielles. Astérix en Scandinavie, un opus complètement givré !

Pour un renne, tu me donnes combien de sangliers ?

Astérix aux Pays-Bas

Voilà un pays voisin qui n’a pas encore reçu l’honneur d’une visite de nos héros gaulois. Les bords de l’Amstel mériteraient bien une petite halte. Et pourquoi pas dans le cadre d’un concours de brassage de cervoises ?

Astérix en Espagne, la seconde chance

Contrairement aux Britanniques qui ont adoré « Astérix chez les Bretons », Les Espagnols n’ont pas vraiment apprécié Astérix en Hispanie. Les ibères y sont représentés d’une manière très caricaturale : pieds nus, excessivement poilus, finissant chaque phrase par « olé », ils sont associés à un peuple nomade fan de corrida. Nos amis Espagnols méritent certainement un meilleur traitement. Idée de scénario : un petit village catalan qui résiste à l’envahisseur madrilène romain. Chiche ?

© Astérix en Hispanie, Albert Uderzo et René Goscinny, éditions Albert René

Astérix au Portugal

Si les Lusitaniens ont déjà été représentés dans Astérix, là encore de façon assez caricaturale (cf : le petit ouvrier dans Le Domaine des Dieux), ils n’ont pas eu l’honneur d’une aventure sur leurs terres. On aimerait donc bien voir Astérix et Obélix découvrir les bords du Tage, prendre du plaisir à déguster les vins du Douro, pêcher la sardine (oups, il se peut que je sois aussi caricatural !)

Astérix en Chine

Astérix sur la muraille de Chine, voilà une bonne idée. On pourrait aussi imaginer une aventure sur la route de la soie ou autour de l’Himalaya !

Astérix en Australie

Parce qu’on a bien envie de voir un kangourou mettre un K-O technique à Obélix, parce qu’on a envie de voir Idéfix courser un koala ou un Diable de Tasmanie, parce qu’on a envie de voir Astérix se lier d’amitié avec des aborigènes, parce qu’il y a des paysages cools à dessiner (Uluru, Grande Barrière de Corail, Kangaroo Island, l’Outback), pourquoi ne pas emmener nos héros en Australie ?

Uluru.

Le tour du monde d’Astérix

Avec la potion magique à disposition, Astérix et Obélix pourraient aisément battre le record de Phileas Fogg et son tour du monde en 80 jours. Les premiers héros dopés de leur plein gré.

Bonus : Astérix sur la Dune du Pilat

Parmi les sites membres ou demandeurs du label Grands Sites de France, Astérix et Obélix ont déjà foulé le Puy de Dôme et le Pont du Gard. On pourrait donc imaginer retrouver les Gaulois en Baie de Somme, dans le Marais Poitevin, dans les Gorges du Verdon…et pourquoi pas sur la Dune du Pilat ? Ah, le Bassin d’Arcachon, un territoire qui évoque des paysages ô combien éloignés. Obélix est un grand amateur d’huîtres (cf. Le Tour de Gaule, Astérix chez les Pictes) et Idéfix semble adorer les pins, ils ne devraient donc pas être malheureux sur le Bassin !

Si vous avez des idées de destinations, de titres et de scénarios, n’hésitez pas à les poster en commentaires !

0 commentaire

laisser un commentaire