1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Obtenir un visa
Le blog voyage by Chapka

Dès 2018, les Français seront exemptés de visa touristique au Cap-Vert

Cap sur le Cap-Vert ! L’archipel a accueilli 520 000 visiteurs internationaux en 2015. En 2018, les formalités pour l’obtention d’un visa au Cap-Vert changent pour les voyageurs de l’Union Européenne. Voici les nouveautés.

Vous arrivez en avion au Cap-Vert

À partir du 1er janvier 2018, les ressortissants de l’Union Européenne et du Royaume-Uni seront exemptés de visa touristique au Cap-Vert pour des vacances de 30 jours maximum. Vous devrez tout de même vous enregistrer au moins cinq jours avant le départ sur un site gouvernemental en fournissant les détails de votre passeport, votre numéro de vol à l’aller et au retour ainsi que les coordonnées du lieu d’hébergement durant votre séjour.

Cette exemption de visa est une super nouvelle pour les voyageurs. Avant le 1er janvier 2018, le tarif d’un visa pour le Cap-Vert est de 25 € par personne pour les Français à l’arrivée de l’un des quatre aéroports internationaux…ou 45 € s’ils font leur visa touristique en avance auprès de l’Ambassade à Paris ou auprès du Consulat à Marseille.

Pour rappel, les pays du CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo) n’ont pas besoin de visa touristique mais doivent avoir un passeport en cours de validité.

Vous arrivez en bateau au Cap-Vert

10, c’est le nombre d’îles que comprend le Cap-Vert. Ce pays insulaire et volcanique situé en plein Océan Atlantique est une escale populaire pour tous ceux qui souhaitent rallier le continent américain à la voile. À la différence des Açores, de Madère (Portugal) et des Canaries (Espagne), le Cap-Vert est un état indépendant et relié au continent africain.

Pour les marins, la situation ne change pas. Pour visiter le Cap-Vert, vous devez impérativement vous enregistrer dans l’un des trois ports suivants: Praia (île de Santiago), Porto Grande-Mindelo (île de São Vicente) et Palmeiras (île de Sal). Vous devez fournir les passeports, un acte de francisation du bateau et une liste complète de l’équipage à la DEF (Direcção de Estrangeiros e Fronteiras). Une copie de cette liste doit être disponible à bord en cas d’inspection. Ces démarches sont gratuites mais vous devez tout de même payer la taxe portuaire (quelques euros).

obtenir un visa au Cap Vert pour les sejours touristiques

Quelle assurance voyage pour le Cap-Vert ?

Pour des vacances au Cap-Vert de moins de trois mois, choisissez le contrat Cap Assistance. Vous êtes couvert pour vos frais médicaux, le rapatriement et même pour vos bagages.

Pour un voyage au Cap-Vert dans le cadre d’un tour du monde (à la voile ou pas), optez pour le contrat Cap Aventure. Avec cette formule, les frais médicaux et d’hospitalisation sont pris en charge intégralement, au premier euro et sans intervention de la Sécurité Sociale. Vous bénéficiez également de l’assistance rapatriement 7/7 et 24/24 et de nombreuses autres garanties comme la Responsabilité Civile à l’étranger.

Dès 2018, les Français seront exemptés de visa touristique au Cap-Vert
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire