1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Idées de vacances
Le blog voyage by Chapka

Les sites naturels incontournables à découvrir en Galice

La Galice dispose d’innombrables sites naturels. Que vous soyez plutôt mer ou montagne, on vous propose de déconnecter et de recharger vos batteries pendant vos vacances. Dans cet article, nous vous recommandons les meilleurs sites naturels de Galice, sélectionnés par l’association des blogueurs voyages de Galice !

La route de Pedras Negras

Ce chemin est situé au départ de la ville de San Vicente do Mar. Il s’agit de passerelles en bois situées le long de la côte, souvent sur les rochers eux-mêmes, en parallèle à la mer. Sur ce chemin, vous longerez une partie de la péninsule d’O Grove, en partant de la marina de San Vicente jusqu’à la plage de Con Negro.

Tout au long du parcours, vous aurez des vues impressionnantes sur la côte, la plage de La Lanzada, l’île d’Ons, différentes plages et criques cachées entourées de végétation… Vous passerez par des bosquets, des rochers, les batteries militaires de San Vicente, avec ses vieux canons pointant vers la mer. L’itinéraire se termine à la plage de Con Negro, avec des vues spectaculaires sur l’île de Sálvora et la Ría de Arousa.

Sans aucun doute, un endroit magique pour profiter de la mer et de la nature, en se promenant le long de la côte et en ressentant toute la beauté des Rías Baixas.

Les îles Cies

Si nous combinons Galice et nature, l’une des destinations les plus impressionnantes que nous pouvons trouver sont les îles Cíes. Ces îles font partie du parc naturel des Illas Atlánticas, composé d’une immense zone marine protégée et de 3 îles, dont les plus connues sont Monteagudo et Isla do Faro. Elles peuvent être visités en une journée complète. Vous pourrez ainsi profiter de ses plages paradisiaques et de ses petits sentiers de randonnée. Si vous voulez profiter au maximum de l’expérience, vous pouvez passer la nuit au camping et profiter de l’un des meilleurs ciels étoilés du monde.

L’île de Cortegada

Imaginez une forêt flottante, à l’état sauvage au milieu des eaux de l’Atlantique. Imaginez une île paradisiaque aux eaux cristallines et au sable blanc où vous pourrez étaler votre serviette. Eh bien, n’imaginez plus, vous êtes arrivés sur l’île de Cortegada. Cette petite île, qui appartient au parc national des îles atlantiques de Galice, est située dans l’estuaire d’Arousa, tout près de la côte de Carril (Vilagarcia de Arousa, Pontevedra). Elle est idéale pour passer la journée.

La Costa da Morte

On dit généralement que la Costa da Morte couvre la zone située entre Malpica et Muros, toutes deux dans la province de La Corogne.

La plus longue plage de Galice, des phares qui ont aidé ou dérouté les marins (la région a connu ds nombreux naufrages), des falaises et des villages de pêcheurs pittoresques parsèment ce coin de paradis. Pour ceux qui s’y rendent en hiver, la solitude est presque garantie.

Il est possible de rencontrer des locaux, des surfeurs ou des pêcheurs. Le froid, le vent et la croyance populaire selon laquelle « il pleut toujours en Galice » ont tendance à arrêter les hordes de touristes.

La côte d’Oleiros, à proximité de La Corogne

La municipalité d’Oleiros, très proche de La Corogne, possède tout ce que l’on peut attendre d’un paradis naturel sur la côte galicienne : des forêts luxuriantes, des parcs bien entretenus, des falaises abruptes face à la mer et, bien sûr, des étendues de sable pour tous les goûts allant des grandes plages touristiques équipées de tous les services aux petites criques pleines de charme. En ce sens, il convient de mentionner la Costa Libre de Oleiros, qui longe le littoral en passant par de grands espaces verts et offre un panorama sur La Corogne.

Cabo Home

Si vous combinez la nature, la mer, les plages, l’histoire et la mysticité des lieux en Galice, vous obtenez Cabo Home. Cet endroit situé à l’embouchure de l’estuaire de Vigo est le lieu continental le plus proche des îles Cíes, séparées par seulement trois kilomètres. Nous sommes sur la Costa da Vela, à Cangas do Morrazo, un littoral spectaculaire qui rompt avec Rías Baixas et où les falaises occupent le devant de la scène. Laissez les plages pour plus tard et montez sur le Monte Facho pour voir toute la région, fermez les yeux et respirez.

La cascade Fervenza do Toxa

Nous vous suggérons de visiter la Fervenza do Toxa à Silleda, l’une des chutes d’eau les plus impressionnantes de Galice. Ici, la rivière Toxa descend entre les falaises près de son embouchure dans la Deza, dans un paysage naturel fascinant. Si vous aimez la randonnée, vous pouvez également suivre l’itinéraire PRG-18 depuis la cascade, en passant par de petites piscines et des zones de grande diversité botanique. Et si vous avez envie de terminer par une visite culturelle, vous pouvez visiter le monastère voisin de Carboeiro. Une journée très complète qui allie nature, paysages incroyables et un peu de culture.

Les falaises de Loiba

À mi-chemin entre Ortigueira et Cabo Ortegal, les falaises constituent l’une des curiosités les plus particulières de la « Galice intacte ». Ce littoral fascinant, que l’on peut parcourir sur les hauts plateaux ou en bord de mer, est aussi féroce qu’il en a l’air. Pour atteindre certaines des plages, qui apparaissent et disparaissent au gré des vagues, il faut faire preuve de dévotion et descendre par des cordes qui traversent une végétation impossible. Mais le prix de cette « route des algues » vaut largement l’effort : la solitude de la côte galicienne la plus sauvage.

Les îles de Ons

À une demi-heure de bateau de Portonovo ou de Sanxenxo, passez une journée au moins à profiter des plages de Ons (comme Praia de Melide), d’un déjeuner avec vue sur la mer à Casa Checho et de bonnes promenades sur l’un de ses quatre sentiers de randonnée.

Si vous avez le temps, l’idéal est de passer la nuit sur l’île, en camping ou dans l’une des maisons à louer (l’île d’Ons est la seule île habitée du parc national des îles de l’Atlantique, qui comprend également Cíes, Sálvora et Cortegada).

Important ! Si vous comptez visiter l’île en été et/ou à Pâques, vous devez obtenir un permis avant d’acheter un billet de bateau (pour contrôler et limiter l’afflux et préserver ce lieu naturel).

L’île d’Arousa

Relié au continent par l’un des plus longs ponts d’Espagne (près de 2 km), ce paradis de 7 km de long au cœur des Rías Baixas est un incontournable de vos vacances en Galice.

Déclarée réserve naturelle, ses 36 km de littoral cachent des plages de rêve au sable blanc et aux eaux transparentes (ex : Area da Secada). Au sud de l’île se trouve un parc naturel de 1,2 km² (Carreirón), une zone où les oiseaux sont protégés. Vous pourrez y faire une fantastique promenade pour découvrir ses criques cachées.

C’est l’endroit idéal pour déguster un bon poisson du jour, des moules et d’autres produits de la mer. Sur les quais O Xufre, Do Campo et Cabodeiro, vous pourrez voir les pêcheurs et leurs bateaux traditionnels.

Le coucher de soleil au phare de Punta Cabalo est une autre expérience à ne pas manquer, et tout près se trouve la belle plage de Sualaxe.

Vous pouvez également louer un kayak et visiter les îles rocailleuses voisines de Rúa et l’îlot paradisiaque d’Areoso, un petit coin de sable blanc fin entouré d’eaux turquoises.

Les moulins de Folón et de Picón

Il s’agit de moulins construits en terrasse (ou en escalier), dans le bourg d’O Rosal, dans le sud de la province de Pontevedra. Ce patrimoine ethnographique est composé de soixante moulins, construits entre le XVIIIe et le XIXe siècle.

Nous vous recommandons ce parcours de 3 km, de difficulté moyenne, qui prend environ deux heures. Vous contemplerez des vues impressionnantes sur l’embouchure du Miño, la vallée d’O Rosal, le Monte de Santa Tegra et la ville de Caminha du côté portugais.

Ponte Maceira

Ponte Maceira est un village magique. Traversée par la rivière Tambre, le village est coupé en deux par un impressionnant pont roman, construit au XIIe siècle, qui est classé Bien de Interés Cultural (bien d’intérêt culturel) en Espagne.

Ponte Maceira est composé d’une poignée de vieilles maisons en pierre, parmi lesquelles se détache le Pazo de Baladrón. Les moulins à eau situés de part et d’autre du pont méritent une visite.

Comme il s’agit d’un arrêt obligatoire sur le Camino Marítimo de Santiago, nous vous recommandons de le visiter pendant la basse saison. En outre, depuis 2019, A Ponte Maceira est devenu, avec Mondoñedo et Castro Caldelas, l’un des trois villages galiciens présents dans le classement des 100 plus beaux villages d’Espagne.

La plage de cristaux à Laxe

L’humanité s’acharne à détruire la planète depuis des siècles, mais la nature réagit (parfois) en transformant les attaques en cadeaux. C’est exactement ce qui s’est passé à Laxe, un petit village galicien situé au cœur de la Costa da Morte. La mer a transformé une décharge de verre en vitrine d’orfèvrerie, et le verre brisé en petits bijoux sculptés. Cela a transformé la crique de Baleeira, comme on l’appelait autrefois, en la célèbre Praia dos Cristais (la plage des cristaux). Sur le même chemin qui mène à la plage se trouve la non moins sublime Pedra dos Namorados…

Mais aussi…

  • La route des cascades de Mizaricos.
  • Serra do Courel, un parc naturel protégé.
  • Le chemin mythologique de Monte Viso.
  • Le mirador offrant un panorama incroyable sur le canyon du Sil
  • Baiona et ses balades pédestres.
5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire