1. Accueil
  2. Mes études à l'étranger
  3. Conseil assurance étudiant
Le blog du voyage by Chapka

Assurez votre enfant lors de son « Summer camp » partout dans le monde

Les organisateurs de séjours linguistiques vous proposent systématiquement des assurances optionnelles lors de la réservation.

C’est un sujet qu’il ne faut pas négliger tant pour votre enfant qui part que pour l’organisateur lui-même. En effet, pour ce dernier, il est impératif de vérifier que votre enfant est bien couvert. S’il ne vérifie pas ou pire s’il oublie de proposer l’assurance et qu’il arrive un accident grave alors c’est à l’agence de payer toutes les conséquences liées aux frais médicaux dans la pays de survenance mais aussi au rapatriement jusqu’au pays de domicile. Le code du tourisme, qui gère aussi les agences de séjours linguistiques, est implacable.

Idem, si l’enfant n’est pas assuré lui-même en responsabilité civile « vie privée » et qu’il cause des dégâts matériels ou corporels graves pendant sont séjour , la responsabilité de l’organisateur peut être engagée. Les enfants bénéficient de la RC vie privée de leur parents mais en villégiature uniquement soit pour les séjours de moins de 3 mois. Ce point est à vérifier dans votre multirisque habitation. Dans tous les cas , si le séjour dure plus de 3 mois alors il convient de trouver l’assurance séjour linguistique adaptée.

L’assurance annulation est elle aussi intéressante : elle est toujours proposée en option, elle est souvent proposée en pourcentage du montant du séjour et elle est assez chère , elle évolue entre 3 et 6 % du montant du voyage soit pour une séjour à 2200 € , une prime entre 66 € et 132 € à rajouter. Vérifier que l’assurance annulation que l’on vous propose est en « toutes causes sauf » c’est plus rassurant !

Au total, les assurances en option représentent environ 5 à 7 % du montant du séjour (voir 8% chez les organismes les plus connus) , un vrai budget donc auquel il faut faire attention car les garanties sont loin d’être équivalentes d’un organisme à l’autre.

Quelques courtiers sont spécialisés dans l’assurances des séjours linguistiques. Ce qu’il faut retenir :

L’enfant doit absolument :

  1. Etre assuré en Responsabilité Civile vie privée
  2. Avoir une solide assistance-rapatriement et une assurance frais médicaux appropriée à la destination (Europe : au moins 100 000 € de plafond et USA- Canada au minimum 500 000 € et si c’est illimité c’est encore mieux 🙂 !
  3. Avoir une assurance bagage (les vols existent entre jeunes ado .. , il n’est pas rare de voir rentrer son enfant sans ses Nike ni sa doudoune achetées pour l’occasion)
  4.  L’assurance annulation « Toutes causes » attention pas plus de 3 % du montant du séjour sinon c’est abusé…)

Chez Chapka Assurances , nous avons le contrat Cap Student qui répond avec des garanties les plus solides du marché (avec Europ Assistance et l’assureur Quatrem ) pour la protection des jeunes en séjours de langues et notamment pour les séjours et les Summer camps aux USA ou au Canada. Les frais médicaux sont illimités et les frais de rapatriement sont en frais réels.
Pour l’assurance annulation on complète avec le  Cap Annulation qui vous remboursera les frais en cas d’impossibilité de partir avant le départ.

Enfin, vérifiez aussi que l’organisme de séjours dispose de tous les agréments et assurances obligatoires pour l’exercice de son métier en France . En France nous avons la chance d’avoir de bons organismes très sérieux. Bon nombre d’entre eux ont choisi les formules de Chapka Assurances pour offrir le meilleur aux jeunes assurés.

Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire