1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Idées de vacances
Le blog voyage by Chapka

Les 10 plus belles villes du sud de l’Espagne

Quelles sont les plus belles villes dans le sud de l’Espagne ? Voici notre top 10, par ordre alphabétique. Garanti avec beaucoup beaucoup d’Andalousie !

Alicante, ville portuaire sur la Costa Blanca

Ce n’est peut-être pas la plus belle ville d’Espagne mais c’est l’une des plus agréables pour passer des vacances. Alicante est une ville portuaire de la Costa Blanca, au sud-est de l’Espagne, à deux heures de route au sud de Valencia. Sa vieille ville, le Barrio de la Santa Cruz, se compose de ruelles étroites, de maisons colorées, de bars et de restaurants où l’on peut déguster un arroz a la alicantina, la paëlla locale. Une pente raide vous mène jusqu’au château médiéval de Santa Barbara, juché au sommet d’une colline, qui offre une vue dégagée sur le port de plaisance et la mer Méditerranée.

Si vous avez du temps libre, allez observer l’incroyable palmeraie d’Elche, à vingt kilomètres d’Alicante. Cette gigantesque étendue de palmiers en plein cœur de ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Antequera, le poumon de l’Andalousie

Malaga n’entre pas dans notre classement des dix plus belles villes d’Espagne. En revanche, on classe deux villes de sa province, Antequera et Ronda (voir plus bas).

Antequera se trouve dans les terres, à moins de 50 kilomètres de route de la côte malaguène. Située à 575m d’altitude, la ville offrait des points de vue très prisés pendant l’occupation romaine, puis musulmane.

Le centre historique de la ville est parfaitement bien conservé autour de la forteresse Alcazaba. On y retrouve des églises et des couvents bien sûr mais également une arène de corrida, des anciens thermes romains et le palais de la Nájera, bâti au XVIII° siècle et qui est le principal musée historique de la ville. 

Cadix, la belle andalouse

Cadiz en espagnol. C’est une ville unique en son genre, une cité portuaire andalouse historique située sur une étroite bande de terre entourée par la mer.

Parmi les monuments emblématiques, trois retiennent notre attention : la tour Tavira, traditionnellement utilisée pour repérer les navires. La cathédrale de Cadix. Datant du XVIIIe siècle, elle est située sur le front de mer et possède un dôme couvert d’azulejos dorés. Enfin, le château de San Sebastián, une forteresse située au bout de la plage de La Caleta sur une petite île séparée de la ville principale.

Cadix est une destination touristique de premier plan grâce à ses plages qui invitent à la baignade.

Caravaca de la Cruz, ville sainte près de Murcie

Caravaca de la Cruz est une ville sainte, au même titre que Jérusalem, Rome ou encore Saint-Jacques de Compostelle. Elle est située une heure de route au nord-ouest de Murcie.

Parmi les édifices à voir, il y a la Basilique de Vera Cruz du XVIIème siècle, situé à l’intérieur du château de Caravaca, d’origine islamique (XIème siècle) mais réformé à l’époque chrétienne. On dénombre un grand nombre d’églises et de couvents bien sûr mais également un musée d’archéologie. Il faut dire que de nombreuses fouilles ont été entreprises autour de la ville. On y a retrouvé notamment le plus grand site funéraire préhistorique de la péninsule. Vous observez aussi dans la ville beaucoup de vestiges datant de la période romaine.

Si vous êtes dans la province de Murcie, allez faire un tour du côté de Cartagena pour voir les vestiges de l’amphithéâtre romain.

Córdoba, l’influence omeyyade

« Cordoue » comme disent certains français. C’est une ville historique qui a été particulièrement influente pendant la période romaine et musulmane. La ville est surtout connue pour La Mezquita, immense mosquée datant de l’an 784, transformée en église catholique en 1236. On y observe aussi bien des mosaïques byzantines qu’une nef de style Renaissance.

Cordoue est la ville du monde la plus classée au patrimoine mondial de l’Unesco avec : son centre historique, sa mosquée-cathédrale, son quartier juif médiéval et l’Alcazar des rois chrétiens de Cordoba.

Grenade, au pied de la Sierra Nevada

Grenada en espagnol. Sa forteresse, perchée sur une colline, abrite des palais médiévaux dont le plus célèbre est l’Alhambra, datant de l’occupation mauresque.

Son centre historique est divisé en quatre vieilles villes : le Centro Sagrario, qui s’étend en dessous de la cathédrale et de la chapelle royale. Ce quartier s’est développé pendant la période catholique. Albaicín de Grenade, classé à l’Unesco, avec ses maisons blanches caractéristiques. Realejo-San Matías, ancien quartier juif médiéval. Et enfin Sacromonte, l’ancien quartier gitan.

Jerez de la Frontera, la ville du Xérès

Cette ville, les Français l’appellent Xérès. C’est ici qu’est produit le vin blanc, le vinaigre de vin mais aussi l’eau-de-vie que les Britanniques connaissent sous le nom de Sherry.

Jerez de la Frontera est aussi le berceau du flamenco, avec ses voisines Cadix et Séville, distantes respectivement de trente et cent kilomètres.

Dans la vieille ville se dresse l’Alcázar de Jerez, une forteresse maure fondée au XIe siècle. On retrouve aussi non loin la Cathédrale à l’architecture gothique, renaissance et baroque.

La ville abrite aussi l’école équestre royale d’Andalousie. Les meilleurs pur-sangs du pays sont entraînés à Xérès.

La cathédrale de Jerez de la Frontera

Ronda, au bord du précipice

A la convergence entre Séville, Malaga et Cadix, voici Ronda, une ville installée au sommet d’une montagne et avec des maisons à flanc de falaises par endroit. En effet, Ronda surplombe El Tajo, une gorge profonde qui sépare la nouvelle ville, établie vers le XVe siècle, de la vieille ville, datant de l’occupation mauresque. Pour passer de l’une à l’autre facilement, empruntez le pont de pierre. Dans la nouvelle ville, on vous invite à découvrir les arènes de corrida Plaza de Toros. Dans la ville ancienne, allez observer les vestiges de l’ancienne civilisation musulmane. L’église Santa María la Mayor, construite sur les ruines de l’ancienne mosquée, a conservé le mihrab tandis qu’il subsiste encore un minaret à côté de l’église San Sebastián.

Séville, capitale de l’Andalousie

Séville est la capitale de l’Andalousie. Au lieu de vous décrire Sevilla, nous préférons vous partager notre super article de blog : 10 raisons de tomber sous le charme de Séville.

que visiter à Séville ?

Zafra, la Petite Séville

Zafra est située dans la partie sud-ouest de l’Espagne, dans la province de l’Estrémadure. C’est la plus petite ville de notre classement, quinze mille habitants à peine. Zafra fut fondée par les tribus ibériques celtisés, puis fut agrandie sur décision de Jules César himself, qui lui donna le nom de Restituta Julia.

A visiter à Zafar, l’Alcazar et le couvent de Santa Clara.

Et pour ceux qui ne veulent pas trop rouler ? 🚗

Nous avons fait le choix, dans notre classement, de n’inclure que des villes géographiquement situées dans le sud de l’Espagne. Ainsi, nous n’avons pas inclus par exemple Valencia, qui est à l’est du pays (bien qu’on peut considérer pour nous français qu’elle est déjà bien au sud…). Alors, pour nous rattraper, et parce qu’il n’y a pas besoin de descendre en Andalousie pour découvrir de magnifiques villes, voici 5 autres villes à découvrir au sud de Madrid :

  • Cáceres, une ville de l’ouest de l’Espagne, fondée par les Romains. On y retrouve des vestiges de nombreuses civilisations qui se sont succédées. Sa vieille ville est entourée de remparts mauresques et regorge de maisons, de tours et de palais à l’architecture gothique et de la Renaissance. Inscrite au patrimoine de l’Unesco.
  • Cuenca, ville fortifiée estampillée Unesco, au sud-est de Madrid. Elle est située sur un promontoire rocheux.
  • Plasencia. Non loin de Cáceres, une jolie petite ville de l’Estrémadure connue pour ses remparts et son aqueduc.
  • Tolède (Toledo), une ville fortifiée sur une colline, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et située une heure de route au sud de Madrid.
  • Valence (Valencia), troisième ville du pays derrière Madrid et Barcelone. C’est une jolie ville portuaire au bord de la Méditerranée. Elle est connue pour sa Cité des arts et des sciences, un ensemble de bâtiments futuristes incluant un planétarium, un océanarium et un musée interactif.

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire