1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Culture Travel
Le blog voyage by Chapka

Le tour des stades de Londres

C’est une ville qui pourrait à elle seule organiser une coupe du monde de foot ou de rugby tant elle est vaste et tant elle est formidablement bien équipée en termes d’infrastructures sportives. On parle bien évidemment de Londres. Prenez votre parapluie et votre ballon, on vous emmène à la découverte des plus grands stades de Londres

Wembley 👑 (Brent)

Capacité : 90 000 places. Usage : matchs de football de l’équipe nationale, The Three Lions, les trois lions. Des concerts également.

Clairement le stade le plus mythique de Londres. L’ancien stade, construit en 1923, a été le témoin des grands événements de l’histoire britannique, les premiers JO d’après-guerre, la finale de la coupe du monde 66 remportée par l’Angleterre, le Live Aid de 85 avec Queen, le concert hommage de Neslon Mandela en 88, etc. Fermé en 2000, démoli en 2003 et réouvert en 2007 avec la finale de FA Cup entre Chelsea et Manchester United en inauguration, Wembley reste indémodable et incontournable.

Wembley est un quartier du nord-ouest de Londres qui accueille des événements de divertissement depuis le début du XXème siècle. La Wembley Arena (12 500 places), située face au stade, est la salle où se produisent les plus grands noms de la pop. C’est la deuxième plus grande salle de concert de la capitale derrière la O2 Arena.

Le stade de Wembley comme vous ne l’avez jamais vu, photographié à la tombée de la nuit depuis le réservoir d’eau de Brent (4 kilomètres à vol d’oiseau)

Twickenham, le stade du XV de la Rose 🏉 (Richmond Upon Thames)

Capacité : 82 000 places. Usage : matchs de rugby de l’équipe nationale, le XV de la Rose.

Le stade de rugby du XV de la Rose, vainqueur de 13 Grands Chelems au tournoi des Six Nations. Le stade est situé à Twickenham dans le sud-ouest du Grand Londres. La proximité de l’aéroport international de Heathrow fait de Twickenham une zone géographique privilégiée avec de nombreux bars et restaurants. Twickenham possède notamment un studio de cinéma et de télévision.

Le stade de Twickenham est aussi entouré par des quartiers pavillonnaires

Le Stade Olympique de Londres (Newham)

Capacité : 66 000 places après les travaux de rénovation entrepris entre 2012 et 2016. Usage : matchs de football de West Ham, les Hammers (Premier League).

En 2012, Londres accueillait les Jeux Olympiques d’été les plus chers de l’histoire. 11 milliards d’euros dépensés pour quinze jours de compétitions. Pour l’événement, un quartier olympique flambant neuf est sorti de terre dans le quartier de Stratford, au nord-est de Londres, avec un centre aquatique moderne, un vélodrome et un stade de 80 000 places.

Passé les JO, les clubs de football de Tottenham et de West Ham sont livrés une bataille pour récupérer le stade. C’est finalement le club de West Ham qui y prend ses quartiers à partir de 2016 pour un bail de 99 ans en remplacement de son vétuste stade de Boleyn Ground dans le quartier de Upton Park. Pas forcément une bonne nouvelle pour les supporteurs attachés à Upton Park et qui doivent désormais se rendre 8 kilomètres plus au nord pour voir jouer leur équipe.

A Stratford, on jubile, et je ne dis pas ça seulement parce que le quartier est desservi par la ligne de métro Jubilee Line ! Autrefois, c’était un quartier industriel prospère. Or, dans les années 60, Stratford a subi une importante désindustrialisation notamment à cause de la fermeture des Dock de Londres. Les athlètes olympiques ont donc redonné vie au quartier !

Un quartier en pleine mutation.

Tottenham Hotspur Stadium (Haringey)

Capacité : 62 000 places. Usage : matchs de football de Tottenham, les Spurs (Premier League).

Au nord de Londres, à deux pas du métro White Hart Lane, se trouve le nouveau stade de Tottenham, inauguré en 2019. C’est l’un des stades les plus modernes du monde avec 180 chambres d’hôtel, un restaurant avec vue sur le terrain et le plus grand bar d’Europe, le Goal Line Bar, long de 65 mètres.

Finalement, la perte du contrat de gestion du stade Olympique au dépend de West Ham est une bonne chose pour les supporters des Spurs. Leur stade est clairement plus moderne et il est situé dans leur quartier historique de White Hart Lane.

Tottenham est un quartier multiculturel et populaire du nord de Londres. On estime que 113 ethnies et 190 langues s’y côtoient, avec des bons et des moins bons moments. Pas forcément le meilleur endroit de Londres pour une balade.

Le nouveau stade de Tottenham

Emirates Stadium, le stade d’Arsenal (Islington)

Capacité : 60 000 places. Usage : matchs de football d’Arsenal, les Gunners (Premier League).

Arsenal est l’un des premiers grands clubs anglais à avoir fait le choix de construire un nouveau stade pour coller aux exigences de la FIFA et dégager plus de revenus de la vente de tickets. C’était en 2006. Les mauvaises langues diront que les soucis sportifs du club ont commencé à cette période. En 2006, les Gunners passent donc du mythique stade Highbury (38 000 places) à un stade moderne, « brandé » Emirates Stadium du nom de la célèbre compagnie aérienne dubaïote.

Highbury était un stade populaire avec des tribunes proches du terrain. On raconte que dans les années 90, le jeune Ben Laden étaient présent en tribune aux côtés des plus fervents supporteurs. Aujourd’hui, l’Emirates est davantage un stade à « touristes » malgré quelques belles dédicaces au passé des Gunners, en témoigne notamment la statue de Thierry Henry sur le parvis du stade.

Arsenal se situe dans le quartier de Highbury, au nord de la Tamise.

cette flaque d’eau n’est pas la Tamise.

Stamford Bridge, le stade de Chelsea (Hammersmith & Fulham)

Capacité : 42 000 places. Usage : matchs de football de Chelsea, les Blues (Premier League).

En 2022, le club est dans la tourmente suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie. En effet, le propriétaire des Blues n’est autre que l’oligarque Roman Abramovitch, réputé proche de Poutine. Le club est mis en vente et le permis de conduire du nouveau stade a été refusé. A priori, cette décision n’a pas de rapport avec la mise en vente du club. Il n’empêche que Stamford Bridge devrait être rénové prochainement pour coller avec le standing du club.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le stade de Stamford Bridge n’est pas situé dans le quartier de Chelsea…mais dans celui, limitrophe, de Fulham. Stamford Bridge est d’ailleurs situé à 2,5 kilomètres de Craven Cottage, stade du Fulham FC.

Si les bords de la Tamise à Fulham abrite encore des friches industrielles, le quartier s’est embourgeoisé aux abords de Kensington et de Chelsea. Les prix de l’immobilier se sont envolés et la population y est aisée.

Lord’s Cricket Ground 🏏 (City of Westminster)

Capacité : 30 000 places. Usage : parties de cricket.

Ce stade, surnommé la « maison du cricket », est situé dans le quartier de Saint John’s Wood, à deux pas d’Abbey Road et de son célèbre passage piéton visible sur la pochette du disque des Beatles. Si le quartier n’est pas tellement touristique, il jouit d’une localisation parfaite, bordé par le Regent’s Park et le zoo de Londres. A un quart d’heure à pied en direction de Baker Street, on retrouve le musée de cire Madame Tussaud et le Sherlock Holmes Museum.

Prestigieux !

The Valley, le stade de Charlton (Greenwich)

Capacité : 27 000 places. Usage : matchs de football de Charlton, The Addicks (troisième division nationale).

Un stade britannique à l’ancienne, qui accueille un club qui fait l’ascenseur entre la deuxième et la troisième division depuis près quinze ans. Charlton avait passé tout de même sept ans en Premier League entre 2000 et 2007. Les beaux jours finiront pas revenir un jour.

Charlton est situé à l’est de Greenwich. Le bâtiment le plus emblématique n’est pas le stade mais la Charlton House, construite en 1612 et d’architecture jacobéenne.

Ceci n’est pas Charlton House !

Selhurst Park, le stade de Crystal Palace (Croydon)

Capacité : 26 000 places. Usage : matchs de football de Crystal Palace (Premier League)

Le club de foot de Crystal Palace tire son nom du Palais des expositions de Crystal Palace qui se trouvait dans la zone de 1854 jusqu’à son incendie en 1936. Le stade du club de football local est situé à Selhurst dans le district de Croydon, au sud du Grand Londres.

A part pour voir un match, il n’y a pas grand-chose à visiter dans ce coin-là.

Craven Cottage, le stade de Fulham (Hammersmith & Fulham)

Capacité : 26 000 places. Usage : matchs de football de Fulham (deuxième division nationale actuellement mais remontée en Premier League à l’issue de la saison 2022).

L’un des stades les plus iconiques de Londres, adossé à la Tamise dans le quartier de Fulham à l’ouest de l’hypercentre. Le stade, qui ne répondait pas aux normes de sécurité, a été rénové entre 2002 et 2003 par l’ancien propriétaire Mohamed Al-Fayed. Ce nom vous dit quelque chose ? Il s’agit du père de Dodi Al-Fayed, amant de Lady Diana décédé à ses côtés lors de l’accident survenu sur le Pont de l’Alma.

Comme vu précédemment, le quartier de Fulham abrite un autre grand club de football, à savoir le Chelsea FC.

On trouve à Fulham un grand nombre de pubs et de nombreuses salles accueillant des événements : le Earls Court Exhibition Centre, l’Olympia, etc.

Parfois surnommé « Little France », Fulham est le borough britannique comptant la plus forte proportion de résidents ayant la nationalité française et travaillant essentiellement dans l’industrie bancaire et financière.

Le stade en bord de Tamise

The Oval 🏏 (Lambeth)

Capacité : 23 500 places. Usage : parties de cricket.

Autre terrain de cricket prestigieux, The Oval est situé dans le quartier de Kennington, banlieue résidentielle très ouvrière.

O2 Arena 🎸 (Greenwich)

Capacité : 20 000 places. Usage : principalement des concerts mais aussi parfois des événement sportifs comme des matchs de hockey sur glace et de tennis.

Autrement appelé, le Dôme du Millénaire, l’Arena a été construite entre 2003 et 2007 sur la péninsule de Greenwich, qui borde la Tamise à l’est de Londres. L’O2 Arena fait face au quartier de Canary Wharf, célèbre pour ses buildings d’affaires.

Le chanteur pop Prince détient le record du plus grand nombre de spectacles consécutifs à guichets fermés dans la salle : 21 concerts !!

The Den, le stade de Millwall (Southwark)

Capacité : 20 000 places. Usage : matchs de football de Millwall (deuxième division nationale).

The Den accueille les matchs du club de foot de Millwall, grand rival de West Ham. Mais les deux équipes s’affrontent très rarement. En effet, cela fait plus de trois décennies que Millwall n’a pas fait partie de l’élite du football anglais.

Le stade, rénové en 1993, est situé au sud-est de Londres, à Bermondsey, en bord de Tamise. C’est un quartier chargé d’histoire puisque des archéologues y ont découvert des vestiges datant de l’âge néolithique (au moins 2022 ans avant Jésus). Bermondsey était également traversé par la route romaine reliant Canterbury à Londres. Le long de cette via romana ont été retrouvés les restes de ce qui était certainement un temple, ainsi que des poteries. Notons également que l’église anglicane Sainte-Madeleine a été construite en 1667 sur le site de l’ancienne abbaye de Bermondsey (1086)

Loftus Road, le stade de QPR (Hammersmith & Fulham)

Capacité : 18 000 places. Usage : matchs de football de Queens Park Rangers (deuxième division nationale).

Mis à part trois petites années en Premier League entre 2011 et 2015, le club de QPR est abonné à la deuxième division depuis vingt ans.

En 2019, le club cède les droits naming du stade à la Kiyan Prince Foundation, une organisation caritative créée en l’honneur de l’ancien jeune espoir du club Kiyan Prince, tué à l’âge de 15 ans par un membre de la mafia somalienne.

Griffin Park, le stade de Brentford (Hounslow)

Capacité : 17 000 places. Usage : matchs de football de Brentford (Premier League) et de rugby à XV des London Irish.

Brentford est un club de foot londonien qui s’est invité cette saison en Premier League, soixante quatorze ans après leur dernière apparition dans l’élite du football anglais. The Bees évoluent dans le stade communal de Brentford, un quartier de l’ouest de Londres en bord de Tamise. Le quartier est délimité par un autre cour d’eau, le Brent, un affluent qui rejoint la Tamise par le nord.

Brentford est le site probable d’une bataille entre les légions romaines de Jules César et les guerriers celtes de Cassivellaunos en 54 avant JC.

Centre Court de Wimbledon 🎾 (Merton)

Capacité : 15 000 places. Usage : terrain de tennis principal de Wimbledon.

Le tournoi de Wimbledon est mythique puisque c’est l’un des quatre tournois du Grand Chelem avec l’Australian Open, Roland Garros et l’US Open. Il a la particularité de se jouer sur herbe, une surface rapide qui sied parfaitement aux joueurs offensifs, aux amateurs du service-volée comme l’américain Pete Sampras, sept fois vainqueur du trophée entre 1993 et 2000. Mais Pistol Pete n’est pas le joueur le plus titré à Londres. Le Suisse Roger Federer comptabilise 8 trophées. Attention, Djoko en a 6 !

Wimbledon symbolise l’élégance et les traditions de l’aristocratie britannique. Le tournoi se joue tout de blanc vêtu et malheur aux joueurs qui osera quelques fantaisies comme par exemple le port de chaussettes de couleur !

Le quartier de Wimbledon, privilégié et verdoyant, est situé au sud-ouest de Londres. A voir autour : le parc de Wimbledon, le temple bouddhiste Buddhapadipa ou encore le moulin à vent du parc Wimbledon Common.

Le Centre Court fait 15 000 places et le Court numéro un, 11 000 places.

The Stoop, le stade des Harlequins 🏉 (Richmond Upon Thames)

Capacité : 15 000 places. Usage : matchs de rugby à XV et à XIII des Harlequins. The Stoop est situé à deux pas du stade de rugby de Twickenham.

Copthall Stadium, le stade des Saracens 🏉 (Barnet)

Capacité : 10 000 places. Usage : matchs de rugby à XV des Saracens (3 fois champion d’Europe et 5 fois champion d’Angleterre). Le stade est situé entre Hendon et Mill Hill dans le grand nord de Londres. Il fait partie d’un complexe sportif comprenant un golf, une piscine et un gymnase. A priori, si vous n’aimez pas le sport, vous n’avez pas grand-chose à faire autour.

Plough Lane, le stade de Wimbledon AFC (Merton)

Capacité : 10 000 places. Usage : matchs de football de Wimbledon AFC (troisième division nationale).

A 3 kilomètres seulement des courts de tennis de Wimbledon se trouve le stade de Plough Lane, qui accueille les matchs de football de l’AFC Wimbledon, un club qui a la particularité d’être récent. Il a été créé en 2002 sur les cendres du Wimbledon FC par des supporteurs qui ne souhaitait pas voir le mythique club de Vinnie Jones et du Crazy Gang mourir. Le Wimbledon FC avait gagné la coupe d’Angleterre en 1988. Le coup de tonnerre intervient en 2001 quand le propriétaire annonce la dislocation du club et la création d’une nouvelle équipe à Milton Keynes, une ville du Buckinghamshire située cent kilomètres au nord de Londres.

Parti des bas fonds du football anglais, l’AFC Wimbledon a réussi à se stabiliser en troisième division nationale après quinze ans d’existence et affronte régulièrement son concurrent de Milton Keynes en championnat.

Il y en a qui vont avoir une belle vue de tous les matchs !

Brisbane Road, le stade de Leyton Orient (Waltham Forest)

Capacité : 9000 places. Usage : matchs de football de Leyton Orient, club de quatrième division nationale. L’affluence moyenne est de 5 000 spectateurs.

Au nord de Stratford et du parc Olympique se trouve le district de Leyton. Entre Brisbane et Oliver Road se trouve le stade de foot de Leyton Orient, un club londonien qui n’a connu l’élite du football anglais que pendant la saison 1962-1963. Un passage express puisqu’ils ont fini dernier du championnat. Depuis, le club végète dans les divisions inférieures. Cela fait trois saisons qu’ils évoluent en quatrième division nationale après tout de même deux années en cinquième division avec un statut de club amateur. Le club maudit arrivera-t-il à remonter la pente ? Hard to say !

La proximité du parc Olympique a changé le paysage de Leyton. Autrefois quartier ouvrier fait de petites maisons mitoyennes occupées par des travailleurs issus de l’immigration, Leyton s’est gentrifié et accueille de plus en plus de jeunes actifs.

Où sont situés les stades de football à Londres ?

5/5 - (3 votes)

0 commentaire

laisser un commentaire