1. Accueil
  2. Dossier Spécial USA
  3. Miles & Love
Le blog du voyage by Chapka

L’automne aux USA

Il faut qu’on vous dise un truc. On aime les Etats-Unis. Vraiment.

Quelques 40 000 km parcourus sur les routes. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, à tourner et retourner, pour mieux admirer ce pays.

L’histoire qu’on veut vous raconter cette fois-ci, c’est que pour une raison qu’on ne s’explique pas vraiment, on a toujours visité les États-Unis en automne. Et de ce drôle de hasard, on ne retient qu’une chose : oubliez le printemps ou même l’été.  Attendez un petit peu et partez en automne.

Que ce soit pour la nature, évidemment, où chaque arbre semble rivaliser de couleurs, ou encore pour les fêtes et festivals. Même de façon plus pragmatique pour payer moins cher, il y a des tonnes de raisons de partir à l’époque où les feuilles commencent à se laisser tomber…

Et puis, plus que dans n’importe quel pays que l’on a pu visiter, les américains semblent adorer les saisons, et vouloir à chaque fois marquer le coup. Comme une manière de mieux rythmer la vie, d’apprécier encore plus l’hiver, et ensuite le printemps. Chaque saison a ses décorations, ses recettes, ses festivals et sa nature…

La nature en automne

Bien sûr, pas besoin d’aller de l’autre coté de l’Atlantique pour vouloir chausser ses bottes et apprécier les jolies couleurs de l’automne, non non.

Mais pourtant, partir aux États-Unis à cette saison, c’est arriver dans un pays à la nature omniprésente et donc se retrouver au coeur d’immenses paysages aux couleurs incroyables. Adieu le vert profond des forêts, bonjour aux dégradés de jaune, d’orange et de rouge.

maroon-bells

Maroon Bells © Miles and Love

D’ailleurs, il y a encore quelques semaines seulement, nous étions encore en train de crapahuter du coté du Colorado, et à cette période de l’année, les couleurs avaient quelque chose de presque irréel.

Mais il n’y a pas qu’au Colorado. Un peu partout, de septembre à novembre selon les états, sur l’immense territoire que représente les États-Unis, les arbres se parent de leurs plus beaux atours avant de perdre leurs feuilles pour l’hiver. Avant de fêter Halloween, avant que les sorcières ne viennent occuper le pays, partout le long des routes, en forêt bien sûr, et en montagne, on est enveloppé par ces couleurs chaudes qui prennent tout leur éclat sous le soleil encore bien présent à cette période de l’année.
Et comme les villes américaines sont étonnamment vertes, même dans les plus grandes villes du pays telles que Seattle ou New-York (qui compte quand même plus de 2 millions d’arbres), impossible de ne pas apprécier le décor.

Central park avec une déclinaison de couleurs automnales

Central Park avec une déclinaison de couleurs automnales. ©Miles And Love

D’ailleurs si vous faites un tour à New York un de ces quatre, faites donc quelques kilomètres plus au nord, du coté de la Nouvelle Angleterre où l’automne donne toute sa beauté aux paysages et petites villes du pays.

Et quiconque a déjà fait un peu de route aux États-Unis pourra dire que le pays s’apprécie aussi sur les routes, les belles “scenic byways”.

Bien sûr, il y a la fameuse Highway 1, que l’on a pris un jour de 2012, pour nous emmener de Los Angeles à San Francisco. Mais il y en a des dizaines d’autres à voir, et surtout en automne. Comment ne pas se souvenir des superbes routes de l’Idaho ou de l’Oregon, entre chemin de montagne, points de vue à chaque virage et foret de pins Ponderosa.

Célébrer l’automne aux États-Unis : d’Halloween à Thanksgiving

L’automne aux États-Unis c’est aussi l’occasion de profiter des nombreuses fêtes que célèbrent les américains. Il y a des tas de festivals, des trucs dédiés aux pommes et fruits de saison bien sûr, mais aussi plein d’OktoberFest. Car les américains sont bosseurs oui, mais quand il s’agit de se changer les idées et de faire la fête…

Évidemment, si on devait ne choisir qu’une fête, ce serait Halloween. Plus que dans n’importe quel endroit au monde, la veillée de la Toussaint est ici une véritable célébration, les américains préparant cette fête des semaines à l’avance.

C’est alors les rues, les magasins et la vie entière qui tournent à l’orange et au noir.

Il faut se balader dans ces rues remplie de squelettes, regarder ces jardins décorés de toiles d’araignées et de citrouilles sur les perrons, pour en quelques instants retrouver son regard d’enfant.
C’est à celui qui aura la décoration la plus terrifiante et la plus originale.

Jardin décoré pour Halloween

Jardin décoré pour Halloween. © Miles and Love

Et bien sûr, le jour J, le soir du 31 octobre, c’est un tourbillon d’enfants et de parents qui envahissent les rues pour avoir leur précieux bonbons et montrer leur beau déguisement, au son des “Trick or Treat!”.

On a vécu Halloween à la Nouvelle Orleans, mais aussi à New York. Et on se souviendra longtemps du sourire de ces gamins à Greenwich Village, au coeur de Manhattan, qui couraient de porte en porte pour récupérer leur du.  

Finalement, c’est assez magique de voir les vitrines des magasins se transformer en antre du diable. C’est même étonnant de se prendre une Pumpkin Beer dans un pub de Seattle pour célébrer l’automne. Et voir qu’à peu près tout ce qui se mange aux USA se voit affublé de parfums d’automne. De la bière, aux muffins en passant par le thé, tout, absolument tous les produits auront leur variante “Pumkin” ou “Ginger”…

Maison décorée pour la fête d'Halloween aux Etats Unis

Maison décorée pour la fête d’Halloween aux Etats Unis. © Miles and Love

La fin de la saison trouve son point d’orgue le jour de la Thanksgiving, qu’on a découvert un soir alors qu’on s’était perdu au milieu du Texas. Une célébration qui permet de se retrouver en famille et de clôturer les festivités de l’automne.

Avant de commencer les suivantes… celles de Noël bien sûr…

Et bien que rien ne nous permette aujourd’hui d’imaginer notre prochain voyage, quelque chose nous dit qu’il y a des chances qu’on croise encore quelques citrouilles et autres feuilles volantes. Au détour d’un Central Park ou d’un immense parc naturel.
Vivement l’année prochaine 🙂

 

Un article pas de nous comme vous vous en doutez ! Mais magnifiquement rédigé par Manuelle et Sebastien – aka Miles and Love – des passionnés des USA dont nous vous invitons à consulter les nombreux articles sur le blog www.milesandlove.com

 

Ces articles peuvent aussi vous intéresser : 

Voyager aux Etats-Unis : mode d’emploi
Idée Road Trip en Alaska : The Last Frontier !
Les 10 comptes instagram pour inspirer votre voyage aux Etats-Unis
Road Trip aux Etats-Unis : 5 vidéos pour vous faire rêver
À chacun son road trip aux Etats-Unis avec Lost In The USA

L’automne aux USA
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire