1. Accueil
  2. Mon Expat
  3. Les chiffres de l'expatriation
Le blog voyage by Chapka

Effet Covid : le nombre de français installés à l’étranger a baissé en 2020

La semaine dernière, on apprenait sur le blog Chapka que le nombre de touristes a chuté de 73 % dans le monde entre 2019 et 2020 à cause de la pandémie de coronavirus. Sans surprise, le nombre de français installés à l’étranger a aussi baissé, même si la chute n’est pas aussi vertigineuse. On le sait, beaucoup de français installés à l’étranger vivent du tourisme, or beaucoup ont dû cesser leur activité et rentrer en France.

Le nombre d’inscrits au registre des français établis hors de France a baissé de 5,08 % entre 2019 et 2020 et compte désormais 1 685 638 membres. Rappelons que l’inscription au registre des français de l’étranger n’est pas obligatoire. Il est donc difficile d’estimer combien de français vivent réellement à l’étranger à l’instant T, surtout que tous ne sont pas expatriés durablement. Certains sont seulement de passage comme les étudiants et les « remote workers », les travailleurs nomades. Ils sont bien évidemment invités à s’inscrire sur le registre mais peu le font vraiment, souvent car ils n’y voient pas l’intérêt.

Quel intérêt d’être inscrit au registre des français de l’étranger ?

  • Pour voter plus facilement aux élections françaises. Cela se fait depuis l’ambassade. 2022, année de l’élection présidentielle, devrait nous donner plus de visibilité sur le nombre réel de français à l’étranger.
  • Pour déclarer ses impôts plus rapidement. Il y a une aide pour les démarches.
  • Pour se constituer un réseau professionnel et social.
  • Pour être contactés rapidement en cas d’urgence

Les français de l’étranger : top 20 des pays où ils sont installés

ClassementPays20192020Evolution
1SUISSE 🇨🇭184 887176 425-4,58 %
2USA 🇺🇸158 002148 468-6,03 %
3ROYAUME-UNI 🇬🇧147 548144 084-2,35 %
4BELGIQUE 🇧🇪121 558109 885-9,6 %
5ALLEMAGNE 🇩🇪109 425101 048-7,66 %
6CANADA 🇨🇦99 28998 894-0,4 %
7ESPAGNE 🇪🇸83 61480894-3,25 %
8MAROC 🇲🇦53 82451 521-4,28 %
9ISRAEL 🇮🇱53 31749 597-6,98 %
10ITALIE 🇮🇹40 16836 646-8,77 %
11ALGERIE 🇩🇿40 17335 200-12,38 %
12LUXEMBOURG 🇱🇺35 78433 392-6,68 %
13CHINE 🇨🇳28 93427 216-5,94 %
14EAU 🇦🇪23 73623 991+1,07 %
15LIBAN 🇱🇧25 02223 534-5,95 %
16AUSTRALIE 🇦🇺24 82523 298-6,15 %
17=PAYS-BAS 🇳🇱24 40422 389-8,26 %
17=TUNISIE 🇹🇳23 23022 389-3,62 %
19SENEGAL 🇸🇳21 71222 104+1,81 %
20MEXIQUE 🇲🇽20 68721 136+2,7 %
Source : France Diplomatie

Les Français installés à l’étranger étaient donc moins nombreux l’an dernier. On recense 90 000 inscrits en moins entre 2019 et 2020. Il est peut-être encore un peu tôt pour imputer cette baisse à la seule Covid-19 et on aura à cœur d’analyser les chiffres de 2021, mais chez Chapka, nous ne nous faisons guère d’illusion. Le retour au bercail des Français est en très grande partie du à la crise économique mondiale qui découle de la pandémie de coronavirus.

Dans le top 20, seulement 3 pays ont vu une progression du nombre de français installés sur leurs sols. Sans surprise, il y a les Emirats Arabes Unies ou plutôt Dubaï ! Nombreux sont les Français partis s’installer durablement dans l’émirat, moins touché par la crise du Covid-19 et plus avantageux fiscalement que la France. Il faut aussi le dire ! Dubaï a même créé un visa pour attirer les télétravailleurs. Le Mexique attire aussi de plus en plus les Français. Il faut dire que le pays n’a jamais fermé ses frontières, n’a jamais exigé de tests PCR et n’a pas voulu mettre à l’isolement les voyageurs étrangers. C’est donc une destination toujours facile d’accès pour les voyageurs comme pour les télétravailleurs.

L’effet Brexit a-t-il eu lieu ? Avec à peine 3 500 inscrits en moins au Royaume-Uni, on ne peut que confirmer que les frogs sont toujours très attachés à l’Angleterre, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Irlande du Nord !

Le Brésil, pays dont l’insécurité a grimpé en flèche depuis les JO de Rio et qui a été très touché par le coronavirus, est de plus en plus déserté par les Français. De 21 670 inscrits en 2015, ils sont passés à 14 652 inscrits cinq ans plus tard.

Quelques infos :

  • 72,1% des Français inscrits sont depuis plus de 5 ans dans la même circonscription consulaire, des expatriations durables.
  • 32,75 % des inscrits sont binationaux (seuls les binationaux ayant la nationalité du pays de résidence sont comptabilisés dans cet indicateur).
  • 34,67% des inscrits ont moins de 25 ans quand 49,12% ont entre 25 et 60 ans et 16,21% plus de 60 ans.

Le développement du télétravail va t-il favoriser ou freiner le nombre de français installés à l’étranger ?

Cela n’aura échappé à personne, la crise du coronavirus a permis de développer le télétravail, ou travail à distance. Beaucoup en ont profité pour quitter les grandes villes afin de s’installer plus au calme à la campagne. D’autres ont même décidé de tenter l’expérience du télétravail à l’étranger.

Pour compenser le recul du nombre de touristes, de nombreux pays incitent les voyageurs européens et nord-américains à venir s’installer une année ou plus en tant que digital nomade. En anglais, on les appelle les remote workers, capables de travailler n’importe où dans le monde pourvu qu’il y ait une bonne connexion internet. Ces télétravailleurs ne peuvent pas être considérés comme expatriés car ils travaillent toujours pour leur société (dont le siège social est souvent situé dans leur pays d’origine). Or, rien n’empêche un français en télétravail à l’étranger de s’inscrire sur le registre des français de l’étranger dans le pays qu’il a choisi d’habiter. A l’avenir, verra-t-on le nombre de français installés à l’étranger augmenter grâce au télétravailleurs, en sachant que ces derniers semblent aimer changer régulièrement de destinations ? Ou à l’inverse, verra-t-on le nombre d’expatriés et de salariés détachés à l’étranger baisser dans le secteur tertiaire avec le développement du travail à distance ? Là est toute la question et il est encore trop tôt pour y répondre !

Ce que l’on remarque sur ce classement 2020, c’es que beaucoup de pays ayant créé des visas de télétravail ont vu un nombre croissant de français s’y installer : Estonie, Géorgie, Emirats Arabes Unis et Mexique.

Votre assurance en quelques clics

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire