1. Accueil
  2. Allo La Planete
  3. Emissions ALP
Le blog voyage by Chapka

Allo La Planète – Jean-Pierre emmène des jeunes du 93 à l’autre bout du monde

C’est une belle histoire qu’on vous présente aujourd’hui dans Allo La Planète. Eric Lange est parti à la rencontre de Jean-Pierre Aurières, un professeur d’histoire géographie qui enseigne dans un lycée du 93, une zone dite « sensible ». Depuis dix ans, il organise chaque année un voyage exceptionnel pour ses élèves, à l’autre bout du monde. Afrique du Sud, Inde, Brésil, Gabon…des destinations chocs pour des jeunes qui n’ont pas souvent dépassé le périphérique. Jean-Pierre n’hésite pas à pousser les élèves dans leurs retranchements : séjour chez les peuples premiers, sans chichis, découverte de modes de vie et de curieuses coutumes.

Ces voyages, c’est l’occasion de montrer aux élèves qu’il y a tout un monde autour de la Seine Saint-Denis. Ils doivent sortir de leur zone de confort, accepter la différence, se respecter et respecter autrui. En découvrant le monde, les lycéens se découvrent eux-mêmes !

Ecoutez #ALP sans modération en cliquant sur le lecteur ci-dessous :

Jean-Pierre Aurières, professeur globe trotteur

Jean-Pierre Aurières est professeur d’histoire géographie au lycée Paul Eluard, à Saint-Denis dans le neuf-trois. Depuis dix ans, il organise chaque année un voyage avec sa classe de première. Attention, on ne parle pas ici d’un voyage scolaire classique (ex : visite du Mémorial de Caen ou des jardins de Versailles). On parle ici d’une immersion de deux semaines à l’autre bout du monde.

C’est en 2007 que tout a commencé. Jean-Pierre, très marqué par les émeutes dans les banlieues deux ans plus tôt, décide avec son collègue Martin Cayrel et le photographe Nicolas Urlacher d’organiser un voyage pédagogique avec comme thématique : vivre ensemble. Comme à l’époque ils n’ont pas un budget conséquent, ils décident de se rendre en Irlande du Nord, un pays qui a du se reconstruire après des violences entre catholiques et protestants à la fin du siècle dernier.

Depuis, neuf autres voyages ont été organisés et l’association Au bout de la route a été créée.

« Chaque voyage, c’est 1000 heures d’éducation civique », Jean-Pierre Aurières.

Dix ans de séjours à l’autre bout du monde

Avec l’aide d’institutions locales et de mécènes privées (Euroéquipements, Eiffage, le Lions Club de Saint Denis…), Jean-Pierre et ses complices ont réussi à organiser les voyages suivants :

  1. Irlande du Nord en 2007 sur le thème « vivre après un conflit ».
  2. Frontière américano-mexicaine en 2008 sur la thématique de l’immigration.
  3. Afrique du Sud en 2009. A un an de la coupe du monde de football, comment les communautés se remettent de la période de l’apartheid et comment fraternisent-elles ?
  4. Guatemala en 2011. A la rencontre des peuples mayas.
  5. Inde en 2012. Les élèves se sont intéressés au cas du Gange, ce fleuve sacré et pollué qui cause des problèmes sanitaires.
  6. Brésil en 2013. A un an de la coupe du monde de football, découverte d’un pays émergent où il y a encore de fortes inégalités.
  7. Madagascar en 2014. C’est l’une des îles les plus pauvres du monde. Les élèves se sont penchés sur les problèmes écologiques dont dépend pour partie le sort de l’humanité.
  8. La Nouvelle-Calédonie en 2015. Rencontre avec le peuple kanak.
  9. Le Chili en 2016. Une semaine dédiée à la mémoire de la dictature. Une deuxième semaine consacrée au peuple mapuche.
  10. Le Gabon en 2017. La découverte de la brousse.

Cette année, dix-sept jeunes de la filière technique se rendront sur les rives du Mékong au Vietnam. Ils participeront notamment à la construction d’une école. Quelques semaine plus tard, Jean-Pierre accompagnera une classe de S en Guadeloupe pour travailler sur les 170 ans de l’abolition de l’esclavage.

association au bout de la route dans le 93

Les aventures sont racontées sur des blogs

La préparation des voyages est forcément importante. Les élèves travaillent sur des thématiques sociopolitiques. Des intervenants spécialistes de la question étudiée sont invités à l’école. Des films, documentaires ou fictions, sont projetés et étudiés. Le thème du voyage est également exploité par les enseignants d’autres matières, dans la mesure du possible.

Les élèves se forment aussi aux métiers de reporter et de photographe. Ainsi, pendant le séjour, ils racontent leurs aventures sur un blog.

Des films sur les voyages à Madagascar et en Nouvelle-Calédonie

Les réalisateurs Marine Camille Rose et Juan Ignacio Davila ont pu suivre le groupe pendant deux voyages. Ils ont réalisé deux documentaires : L’Eveil Madagascar et L’Origine Nouvelle-Calédonie.

Présentation des sessions de la réussite

Depuis 2017, l’association Au bout de la route organise « les sessions de la réussite ». Ce sont des rencontres organisées entre les élèves du lycée et des cadres et chefs d’entreprise. Des sessions de travail qui permettent aux jeunes de comprendre comment fonctionne le marché du travail, quels sont les arguments à faire valoir sur un CV, etc.

Allo La Planète – Jean-Pierre emmène des jeunes du 93 à l’autre bout du monde
5 (100%) 5 votes

1 commentaire

anto
anto

1 février 2018

Super Podcast!
Bravo à J-P pour l'initiative!

Répondre

laisser un commentaire