1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Obtenir un visa
Le blog voyage by Chapka

L’assurance voyage devient obligatoire pour visiter l’Equateur

Les voyageurs souhaitant visiter l’Equateur doivent souscrire obligatoirement une assurance voyage. C’est une exigence du Président Lenín Moreno. Le texte de loi, signé en août dernier, entre en vigueur le 6 février 2018. Compte tenu de la difficulté des autorités à faire passer l’information à l’international, il y aura une tolérance pendant trois mois, soit jusqu’au 1er mai 2018. Même si vous partez avant : souscrivez une assurance pour l’Equateur !

Quelle assurance voyage pour l’Equateur ?

Si vous partez pour des vacances de moins de trois mois en Equateur, choisissez le Cap Assistance, une formule d’assurance voyage multirisques. Vous êtes couvert en cas d’annulation avant le départ grâce à l’option annulation « toutes causes justifiées » et sur place pour l’assistance-rapatriement, les frais médicaux, les frais d’hospitalisation. Vous bénéficiez également d’une assurance bagages pendant toute la durée du séjour.

devis-en-ligne.png

Pour obtenir davantage d’informations sur nos différents contrats d’assurance, n’hésitez pas à contacter le service client par téléphone au 01 74 85 50 50 ou par mail à info@chapka.fr.

Faut-il un visa pour l’Equateur ?

Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour touristique d’une durée égale ou inférieure à 90 jours. Si néanmoins vous prévoyez de vous rendre sur les îles protégées des Galapagos, vous devrez vous acquitter d’un droit d’entrée de 100 US$ à payer à l’arrivée. Et, avant d’enregistrer vos bagages à l’aéroport de Quito ou de Guayaquil, vous devrez payer 20 $ par personne au guichet Instituto Nacional Galapagos pour obtenir la carte de transit. Attention, les règlements ne peuvent pas s’effectuer par carte bancaire. Prévoyez donc de l’argent liquide !

Equateur : 3 jours de randonnée autour de la Laguna Quilotoa

Equateur : Découverte de l’Amazonie depuis Puerto Misahualli

 

L’assurance voyage devient obligatoire pour visiter l’Equateur
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire