1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Idées de vacances
Le blog voyage by Chapka

Que faire en Islande ? Nos 10 incontournables

Difficile de définir les 10 choses à voir absolument en Islande. C’est une île incroyable, 100 % nature, avec une multitude de paysages à découvrir et de nombreux phénomènes naturels qui vous laisseront sans voix.

Comme vous le constaterez, cette liste de 10 choses à voir en Islande ne mentionnera aucune ville (pas même Reykjavik). On se concentre ici sur la nature. Vous y découvrirez que nous vivons sur une planète extrêmement complexe et incroyablement forte, voire parfois hostile aux êtres humains.

En Islande, vous passez de la glace au feu en un clin d’œil et du soleil au vent glacial en quelques minutes. L’Islande vous prendra au dépourvu, c’est pourquoi toutes les informations recueillies avant le départ vous seront utiles.

Un voyage en Islande est une expérience. Il est vraiment dommage de limiter l’itinéraire aux « choses à voir ». Ce que vous devez vraiment apprécier, c’est votre propre voyage : le paysage changeant au fur et à mesure que vous voyagez, l’incroyable façon dont les Islandais s’adaptent au climat et, avec un peu de chance, le phénomène magique des aurores boréales. Malgré cela, il est bon d’avoir un itinéraire largement établi. L’une d’entre elles peut être la fameuse Ring Road, un cercle parfait de l’île. En suivant cet itinéraire dans le sens des aiguilles d’une montre, il sera possible de visiter les 10 spots suivants :

La cascade de Kirkjufellsfoss et la montagne Kirkjufell

Voici l’une des cartes postales les plus typiques de l’Islande : la magnifique cascade de Kirkjufellsfoss avec, derrière, la montagne caractéristique de Kirkjufell. Photographier cette vue est très facile car un parking se trouve à quelques mètres de la cascade. Nous sommes ici sur l’intéressante péninsule de Snæfellsnes, à quelques heures de route de Reykjavik sur la Ring Road.

Les alentours du lac Myvatn

C’est certainement la zone qui m’a le plus impressionné en Islande. Ici, dans le nord de l’île, on trouve moins de touristes et des paysages époustouflants. En automne ou en hiver, vous pourrez vraiment apprécier le fameux « pays de glace et de feu ». Au milieu d’étendues glacées, d’où n’émergent que quelques roches volcaniques noires, vous serez surpris par des fumerolles de vapeur d’eau. Dans l’une de ces piscines où l’eau géothermique chaude entre en contact avec l’air glacé, vous pouvez même prendre un bain en admirant le paysage surréaliste.

La cascade de Dettifoss

Il s’agit de la cascade dont le débit est le plus important de toute l’Europe. Pour s’y rendre, il faut se garer à quelques kilomètres, mais dès que l’on sort du véhicule, on peut déjà sentir la majestueuse chute d’eau. Le rugissement de l’eau vous avertit que vous êtes sur le point de voir la force de la nature dans toute sa splendeur. Non loin de Dettifoss se trouve la cascade de Sellfoss, qui peut également être visitée à pied depuis le même parking.

Glacier Lagoon et Diamond Beach

Pas la peine de vous rendre au Groenland ou en Terre de Feu pour voir un immense glacier. Celui de Jökulsárlon est immense. Nous pouvons voir la lagune des glaciers parsemée d’icebergs et la façon dont ils sont transportés par le flux d’eau vers l’océan. Le long du littoral volcanique noir, on peut d’ailleurs apprécier comment certains de ces icebergs, partiellement fondus, reviennent s’encastrer sur la plage, formant une véritable plage de diamants.

La plage de Reynisfjara

Si, avant d’arriver en Islande, vous n’aviez jamais vu de plage de sable noir d’origine volcanique, vous vous habituerez vite à en voir. L’une d’entre elles est Reynisfjara, qui, en plus d’être spectaculaire et très venteuse, présente une particularité géologique : les Halsanef, ou colonnes de basalte hexagonales qui s’élèvent à même la plage de Vik.

La cascade de Seljalandsfoss

En Islande, vous pouvez visiter des cascades par centaines. L’eau abonde ici, grâce aux glaciers et aux précipitations habituelles. Parmi les nombreuses cascades, toutes merveilleuses et spéciales, Seljalandsfoss est unique. Cette chute d’eau peut être visitée à 360 degrés. Un chemin vous mènera devant et derrière la cascade sans aucun danger. Le seul « inconvénient » sera les gouttes d’eau qui mouilleront vos cheveux et l’objectif de votre appareil photo.

Les geysers Stokkur et Geysir

Quand on pense à l’Islande, on pense évidemment aux geysers. Au début, je pensais que ce phénomène était beaucoup plus fréquent sur l’île, mais ce n’est pas le cas. Heureusement, le geyser Stokkur fonctionne toujours et « explose » environ toutes les cinq minutes. Le geyser Geysir, voisin et plus grand, a quant à lui été altéré par la négligence des touristes.

Le volcan Fagradalsfjall

L’Islande compte plusieurs volcans et qui sait combien d’autres surgiront à l’avenir dans ce pays « ardent ». Il est donc important d’inclure dans l’itinéraire une visite du volcan actif Fagradalsfjall. L’activité est telle qu’il sera possible de voir et d’approcher le magma. Pour s’y rendre, le chemin est plutôt difficile, tant en raison de la météo et des montées à effectuer que de la longueur du parcours (environ 4 km).

Le Parc National de Þingvellir

Dans le Parc national de Þingvellir, nous découvrons un peu d’histoire islandaise : la plus grande truite du monde, d’autres cascades, mais surtout, la faille qui divise la plaque eurasienne de la plaque américaine, clairement visible. Saviez-vous que, géographiquement, les deux continents se rejoignent en Islande ? Eh bien, ici, vous pouvez passer de l’Europe à l’Amérique en quelques pas seulement.

Blue Lagoon

Le Blue Lagoon est la piscine géothermique la plus célèbre d’Islande. Certains penseront qu’il en est ainsi parce que c’est le plus proche de la capitale et de l’aéroport. C’est peut-être en partie vrai, mais la piscine naturelle est vraiment spatiale. Après tant de kilomètres de voyage, c’est un véritable plaisir de pouvoir se baigner dans des eaux à 38 degrés alors que dehors il fera probablement moins de zéro. L’eau est également naturellement bleue, ce qui contraste incroyablement avec les roches noires des environs.


L’article original a été rédigé en italien par Alberto du blog Andalusia Viaggio Italiano.

5/5 - (1 vote)

0 commentaire

laisser un commentaire