1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Inspiration Vacances
Le blog voyage by Chapka

5 belles expériences à vivre au Japon

Article rédigé par Cécile du blog Passeport Japon

Les préparatifs d’un nouveau voyage au Japon sont toujours pour moi l’occasion de faire le point : qu’ai-je retenu de mes précédents séjours ? Quelles belles expériences ai-je envie de vivre ou revivre cette fois ? S’il la réponse parfaite n’existe pas, j’ai décidé aujourd’hui de vous livrer mon
top 5 personnel…

Ressentir les forces de la nature

Le Japon est une terre où les puissances de la nature sont omniprésentes. Une malédiction qui peut aussi s’avérer source d’émerveillement, puisqu’on croise là-bas quantité de sites naturels remarquables et surprenants : formations rocheuses, dunes ou grottes basaltiques, caldeira désolées ou paysages façonnés par les mouvements de la croûte terrestre… Si je ne devais citer qu’un seul lieu à découvrir pour ressentir toute ces forces naturelles en action, ce serait les Enfers de Beppu dans la préfecture d’Oita (Kyushu). Entre les fumerolles brûlants, la puissante odeur du soufre, le son des bulles de vase qui éclatent (« plop plop »), les couleurs incroyables de certains Enfers et la cuisine jigoku mushi (à la vapeur des sources chaudes), ce sont littéralement les cinq sens qui y sont sollicités.

S’imprégner de la spiritualité japonaise

Lorsque je voyage au Japon, je peux passer des heures à flâner paisiblement dans les temples bouddhistes et sanctuaires shintô. En premier lieu, parce que ces endroits sont beaux : généralement intégrés à la nature environnante, ils offrent une halte apaisante au voyageur fatigué. Mais ce qui m’attire surtout, c’est leur atmosphère. À cet égard, l’endroit le plus impressionnant que je connaisse est le cimetière de Koyasan, dans la préfecture de Wakayama (Honshu). Loin d’être austère et inquiétant, malgré ses quelques 200 000 tombes envahies par une végétation luxuriante, l’Okunoin est un lieu à l’atmosphère incroyablement mystique. N’hésitez pas à prolonger l’expérience en logeant dans l’un des temples voisins, où vous pourrez assister à la prière matinale.

Aller à la rencontre du peuple japonais…et de son histoire

Voyager au Japon offre son lot de rencontres hautes en couleur, et aussi de belles émotions. Que vous vous trouviez au coeur de la bouillonnante Tokyo ou perdu au fin fond d’une campagne reculée, nul doute que vous aurez l’occasion d’expérimenter la légendaire hospitalité japonaise !

Certains lieux invitent particulièrement communier avec ce peuple attachant, comme le très émouvant Mémorial du Parc de la Paix à Hiroshima, qui constitue à ce jour mon souvenir de voyage le plus marquant.

Vivre l’expérience d’une nuit en ryokan

À chacun de mes voyages au Japon, j’essaie toujours de prévoir un petit budget pour m’offrir une à deux nuits en demi-pension dans un ryokan, si possible doté de sources chaudes. Les ryokan sont des auberges traditionnelles, proposant généralement des chambres de style japonais confortables et dépaysantes. Rien de tel que de dormir dans un fûton tout doux, bercé par le son d’une rivière et l’odeur entêtante des tatami, ou de se baigner dans une source chaude sous la voûte étoilée. Mais les ryokan sont aussi connus pour leur cuisine raffinée : la fameuse cuisine kaiseki. Cette dernière se compose généralement d’une succession de petits plats légers offrant une grande variété de saveurs, couleurs et textures. Une véritable aventure culinaire vous attend.

Mes stations thermales favorites : Yumura et Kinosaki onsen (préfecture de Hyogo), Yufuin(préfecture d’Oita), ou encore Hakone (préfecture de Kanazawa), très prisée par les tokyoïtes.

« Mono no aware » : savourer l’éphémère beauté de la nature

Le voyage passe toujours trop vite, aussi est-il important de savoir se poser pour contempler ce qui vous entoure. « Mono no aware » est un concept à la fois esthétique et philosophique, typiquement japonais, que vous pourrez très facilement expérimenter si vous voyagez pendant la période des cerisiers en fleur (fin mars) ou durant le pic de coloration des érables rouges (en novembre). Il s’agit simplement de prendre le temps de contempler l’éphémère beauté de la nature… avant qu’elle ne s’étiole et ne disparaisse.

Les japonais aiment particulièrement se retrouver à cette occasion, pour pique-niquer sous les arbres, et profiter de la magie de l’instant. Alors pourquoi pas vous ?

0 commentaire

laisser un commentaire