1. Accueil
  2. Mon Expat
  3. Informations pratiques Expats
Le blog voyage by Chapka

Quel visa pour travailler en Nouvelle-Zélande ?

La Nouvelle-Zélande est une destination à la mode pour les expatriés Français. Sur les dix dernières années, plus de 75 000 visas de travail en Nouvelle-Zélande ont été délivrés auprès de ressortissants Français. Évidemment, le visa le plus populaire est le Working Holiday (ou permis vacances travail). Facile à obtenir, il offre la possibilité aux jeunes de 18 à 30 ans de résider un an sur place et de travailler légalement. Or, d’autres visas vous permettent de travailler en Nouvelle-Zélande. Nous allons voir lesquels !

Que souhaitez-vous faire en Nouvelle-Zélande ?

Retrouvez en bas de page un document présentant les solutions d’assurance santé en Nouvelle-Zélande.

Voyager et travailler pendant un an

Si vous avez entre 18 et 30 ans (jusqu’à la veille de vos trente et un), vous pouvez demander le visa Working Holiday. Il dure 1 an, vous permet de voyager et de travailler légalement. Il est à entrées multiples, ce qui veut dire que vous pouvez sortir du territoire et re-rentrer facilement. C’est le visa le plus populaire car il n’existe pas de quota pour les Français…et il n’est pas contraignant. On vous demandera juste une couverture santé et un minimum de 4 200 NZ$ (env. 2500 €) sur votre compte bancaire. Attention, vous ne pouvez pas prolonger votre visa Working Holiday.

Cliquez ici pour davantage d’informations sur le WHV NZ.

Entre juillet 2016 et juin 2017, plus de dix-mille Français ont obtenu le Working Holiday Visa Nouvelle-Zélande. Sur les dix dernières années, cela correspond à près de 60 000 visas délivrés.

faire du fruit picking en Nouvelle-Zelande avec un visa pvt

 

Faire du business en NZ

Le Business Visitor est un visa d’une durée de 3 mois maximum. Il ne vous permet pas de travailler dans une entreprise sur place mais ne vous empêche pas prospecter pour vos affaires (ex : démarchage clients). Vous devez prouver que vous avez l’intention de quitter le territoire à la fin de votre visa (un billet d’avion aller-retour suffira). Vous devez justifier que vous avez assez de ressources financières pour vivre en Nouvelle-Zélande (avec ou sans le soutien de votre employeur).

Le visa Specific Purpose or Event vous permet de travailler pour une entreprise ou une institution néo-zélandaise dans le cadre d’un événement exceptionnel. Ce sont des détachements professionnels.

travailler a Auckland en Nouvelle-Zelande

Travailler en NZ après l’obtention d’un diplôme en NZ

Si vous avez été diplômé en Nouvelle-Zélande, vous avez trois mois pour demander le visa Post Study qui vous permettra de travailler sur place (ou six mois si le diplôme est un doctorat). Ce visa est d’une durée de 12 mois. Il peut mener à une prolongation, puis à la résidence permanente.

Si vous avez une offre d’emploi une fois votre diplôme en poche (et dans le même secteur de qualifications), optez pour le visa Post Study Employer Assisted, valable deux à trois ans.

Suivre son conjoint, qui travaille ou étudie en NZ

Vous pouvez demander un visa de travail en Nouvelle-Zélande si votre conjoint travaille ou étudie dans le pays. Dans le cas où votre compagnon effectue un job de plus de 6 mois sur le territoire kiwi, vous pouvez demander le visa Partner of a Worker. Dans le cas où votre compagnon étudie dans une université néo-zélandaise, vous pouvez demander le visa Partner of a Student. Ces visas sont valables pendant le même durée que le visa de votre conjoint. Ces visas pourront être prolongés selon certaines conditions et mèneront peut-être un jour à la résidence permanente.

Avec les visas Partner of a Worker et Partner of a Student, vous pouvez étudier dans une université néo-zélandaise pendant 3 mois maximum.

Si vous êtes marié ou pacsé avec une personne ayant la nationalité néo-zélandaise, vous avez de fortes chances d’obtenir la résidence permanente avec un visa de travail. Sur du long terme, vous pourrez même acquérir la nationalité néo-zélandaise.

quel visa de travail en nouvelle-zelande ?

Obtenir la résidence permanente grâce à ses compétences

Pour obtenir le visa de résidence permanente en Nouvelle-Zélande, il faudra justifier de compétences pouvant contribuer à la croissance de l’économie néo-zélandaise.  Votre demande est plus susceptible d’être acceptée si vous avez déjà trouvé un emploi en Nouvelle-Zélande…et encore plus rapidement si le job en question se trouve dans une zone géographique où l’on manque de compétences.

Le visa de travail Skilled Migrant Resident vous permet de travailler en Nouvelle-Zélande pour une durée indéterminée. Pour l’obtenir, vous devez avoir moins de 55 ans, un bon niveau d’anglais, de solides compétences, qualifications et compétences dans votre secteur d’activité. Avec ce visa, vous pouvez venir en NZ avec votre femme et vos enfants à charge, de moins de 24 ans.

Le visa de travail Essential Skills vous permet de travailler en Nouvelle-Zélande pendant 1 an minimum et 5 ans maximum. Pour l’obtenir, vous devez avoir une promesse d’embauche pour un emploi à temps-complet. L’entreprise doit prouver qu’elle ne trouve aucun néo-zélandais avec les compétences requises définies par l’ANZSCO.

Si vous êtes hautement qualifié, que vous envisagez très sérieusement de demander la résidence permanente mais que vous souhaitez prendre du temps afin de trouver l’emploi idéal, rabattez-vous sur le visa de travail Job Search. Le visa est valable pendant 9 mois, ce qui vous laisse du temps pour trouver un job, puis de postuler à un autre visa de travail. Attention, le quota toutes nationalités confondues est de 300 places par an. En dix ans, seulement 197 Français ont eu la chance d’obtenir ce visa.

D’autres visas très spécifiques existent et mènent à la résidence permanente :

  • Long Term Skill Visa, valable 30 mois. Pour l’obtenir, vous devez avoir moins de 55 ans, une offre d’emploi d’au moins 24 mois dans un secteur d’activité où il y a une forte pénurie.
  • Talent Visa, valable 30 mois. Pour l’obtenir vous devez avoir moins de 55 ans, une offre d’emploi d’au moins 24 mois payé au moins 55 000 NZ$ l’année auprès d’un employeur accrédité.

Statistique PVT Nouvelle-Zélande : augmentation du nombre de Français et de Belges

Quel contrat d’assurance santé pour votre visa :

  • Working Holiday : Cap Working Holiday
  • Specific Purpose or Event : Cap Vital Expat
  • Business Visitor : Cap Assistance si c’est un particulier qui souscrit. Cap Mission si c’est la société qui souscrit.
  • Partner of a Worker, Partner of a Student :  Cap Vital Expat pour travailler en NZ. Cap Student pour étudier en NZ (jusqu’à 3 mois maximum), puis Cap Vital Expat par la suite.
  • Essential Skills, Skilled Migrant Resident, Long Term Skill Visa, Talent Visa, Post Study, Job Search : si vous comptez travailler plus de deux ans ou si vous souhaitez demander la résidence permanente, on vous conseille d’opter pour une assurance expatriée complète. Contactez info@chapka.fr pour obtenir un devis personnalisé.
Quel visa pour travailler en Nouvelle-Zélande ?
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire