1. Accueil
  2. Mon Expat
  3. Informations pratiques Expats
Le blog du voyage by Chapka

Conseils : comment préparer sereinement votre expatriation ?

Vous vous installez à l’étranger ? Notez qu’il faut préparer son expatriation au moins trois-quatre mois à l’avance. Si la priorité, c’est bien évidemment d’obtenir le visa, il y a d’autres démarches auxquelles on ne pense pas et qui demandent du temps et de la réflexion. Si vous avez des enfants, une expatriation se prépare encore plus tôt car il faut anticiper la scolarisation (on n’inscrit pas son enfant dans une école à l’étranger en deux minutes).

Cet article vous permet donc de préparer sereinement votre expatriation. Tous ces conseils en expatriation nous ont été communiqués pendant le Forum Expat 2017.

Qui devez-vous informer avant votre départ ?

  • Le service des impôts. Si ce n’est pas encore fait, ouvrez un compte en ligne. Cela vous permettra de déclarer vos revenus et votre patrimoine plus facilement depuis l’étranger. À noter que vous devrez effectuer chaque année votre déclaration d’impôts (sauf exception*). Si votre résidence fiscale est située en France, il faudra déclarer l’ensemble de vos revenus au Fisc (même ceux gagnés à l’étranger). Des pays ont signé des accords d’impositions avec la France. Renseignez-vous au préalable afin de ne pas être pénalisé par une double-imposition.

Si votre résidence fiscale est située à l’étranger, si vous ne percevez aucun revenu français et si vous n’avez aucun patrimoine (ex : foncier), alors vous êtes exonérés d’impôts en France. Si finalement vous percevez un revenu français ou héritez d’un bien, déclare-le via le service des non-résidents.

Vous allez ouvrir un compte bancaire à l’étranger ? Voici la déclaration d’impôts n°3916

comment déclarer ses impôts depuis l'étranger ?

  • La CPAM, caisse primaire d’assurance maladie. Informez-vous sur le système de santé de votre pays d’expatriation. Est-il satisfaisant et suffisant ? Renseignez-vous aussi sur les complémentaires santé. Si vous partez vivre à l’étranger jusqu’à 24 mois, Chapka Assurances vous propose le contrat Cap Vital Expat. Les frais médicaux et d’hospitalisation sont remboursés à 100 %, en illimité et sans franchise. Vous bénéficiez d’une garantie assistance-rapatriement, d’une assurance bagages ou encore de la responsabilité civile vie privée à l’étranger.

Si vous souhaitez conserver vos droits à la Sécurité sociale française, adhérez à la caisse des français de l’étranger.

  • Votre banque. On vous conseille de conserver un compte en France. Vous pouvez également choisir une carte de type Premium ou Gold pour augmenter le plafond de retrait à l’international (utile notamment pour des vacances). Notez que des banques françaises ont signé des accords avec des banques internationales. Renseignez-vous au préalable avant d’ouvrir un compte local et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Vous pouvez également choisir une banque digitale avec votre Smartphone : Ditto by Travelex, Revolut, Number 26, etc.

ouvrir un compte en banque sur smartphone pour payer à l'étranger

Pense-bête :

  • Faites vous faire un permis de conduire international.
  • Faites préparer des devises par votre banque si besoin est.
  • Organisez le suivi de votre courrier postal.
  • Organisez votre déménagement. Privilégiez une société internationale qui s’occupera notamment des formalités douanières.
  • Résiliez vos contrats : internet, téléphonie, assurance etc.
  • Scanner tous les documents importants : diplômes, passeport, visa, contrat de mariage, factures, etc. Conservez ces documents sur une clé USB, dans un mail ou dans un coffre-fort électronique.
  • Prévenez Pôle Emploi. Sait-on jamais…

Que faire une fois sur place ?

  • Régularisez votre permis de séjour et de travail.
  • Inscrivez-vous au registre des français de l’étranger au consulat. Cela vous permettra de faciliter vos démarches en cas de perte ou de vol de passeport. C’est également utile afin de conserver un lien administratif et social (ex : votes, rencontres, événements, etc.). On vous conseille aussi de fournir un numéro d’urgence au consulat.
  • Renseignez-vous sur les lois en vigueur dans le pays d’expatriation : mœurs, coutumes, code de la route, taux d’alcoolémie au volant, etc.

Chers lecteurs, si vous avez d’autres conseils à donner aux futurs expatriés, n’hésitez pas à les partager en commentaire. Ils seront par la suite intégrés dans le corps du texte. Merci 🙂

Conseils : comment préparer sereinement votre expatriation ?
Notez cet article

0 commentaire

laisser un commentaire