1. Accueil
  2. Mes vacances
  3. Les Chroniques d'Adeline
Le blog voyage by Chapka

Hong Kong, une ville entre modernité et traditions

Texte et photos d’Adeline Gressin, Voyages etc…

C’est avec le nouveau guide Hong Kong l’essentiel des Éditions Nomades dans les mains que je suis partie à la découverte de celle que l’on surnomme « le port aux parfums ». Tantôt traditionnelle, gourmande, artistique et nature, Hong Kong est plus qu’une ville, c’est surtout un territoire riche et varié qui a tout pour séduire plus d’un profil de voyageurs. Je vous emmène à la découverte d’une ville surprenante, entre modernité et traditions.

Hong Kong, une ville à double personnalité

La facette moderne de Hong est certainement celle qui nous vient à l’esprit lorsque l’on pense à cette mégapole asiatique. La baie de Victoria et sa vue sur les gratte-ciels qui s’illuminent au coucher du soleil, en sont certainement le symbole. Hong Kong offre tellement plus que cette fameuse vue iconique. 

Au cœur de ces buildings, de ce centre d’affaires, se trouve une vie trépidante. De jour comme de nuit, la vie oscille constamment entre tradition et modernité. Vous pouvez aller faire du shopping dans l’un des centres commerciaux les plus modernes qui soient et déjeuner dans une petite bicoque pour quelques dollars hongkongais. Vous pouvez prendre un vieux ferry pour traverser la baie, un vieux tram en bois pour vous déplacer sur l’île de Hong Kong ou prendre le métro pour aller plus vite.

Malgré ses apparences ultra modernes, c’est très difficile de dissocier tradition et modernité à Hong Kong et c’est certainement cela qui la rend si envoutante.

La vieille ville centrale, old town central, est le quartier qui reflète le mieux sa double personnalité. C’est son âme aussi. On y trouve de vieux bâtiments hérités de la colonisation anglaise, un temple, une prison ou les anciens logements des familles de policiers transformés aujourd’hui en haut lieu du design et des talents hongkongais. On trouve aussi les restaurants fusions derniers cris, les bars à cocktails incontournables pour humer la vie nocturne trépidante hongkongaise, comme des petits commerces et restaurants de rue.

De l’autre côté de la baie Victoria, le quartier de Sham Shui Po offre une plongée en Chine. C’est ici que les fondements de la politique de logements sociaux de la ville ont vu le jour dans les années 50. A cette époque, Sham Shui Po ressemblait à un village avec des petites maisons de bois construites à flanc de colline. Et puis un feu l’a ravagé et mis des dizaines de milliers de gens à la rue. Dans l’auberge de jeunesse de Mei Ho, premier bâtiment social du genre, un petit musée très intéressant retrace cette histoire. Aujourd’hui c’est le quartier avec la plus grande densité d’habitants au monde. 

Il faut aller à Sham Shui Po le week-end pour profiter des marchés, de ses petites rues commerçantes grouillantes, et enfin de sa cuisine gourmande et traditionnelle.

Dans les rues de Sham Shui Po.

Hong Kong la gourmande

Je ne peux pas disserter sur Hong Kong sans vous parler de ses saveurs. Restons un moment à Sham Sui Po pour gouter les fameux Dim Sum chez Tim Ho Wan, l’un des restaurants étoilés les moins chers de la planète. LE bun au porc barbecue est le plat signature. Pour quelques dizaines de dollars (moins de 10 euros), on se régale.

La table de chez Tim Ho

Les influences de la cuisine à Hong Kong sont diverses : chinoises bien sûr mais aussi thaï, japonaises, brésiliennes, françaises… On trouve de tout à des prix variés et c’est cet éclectisme qui fait la richesse de la cuisine à Hong Kong. Parfois on tombe sur des petites pépites comme le Bibo, un restaurant français qui a ouvert dans l’ancien siège des tramway français et qui est aussi un musée de street art. Si vous n’avez pas les moyens de diner dans ce restaurant Relais & Châteaux, allez juste y boire un cocktail. Vous y verrez des œuvres de Banksy, Vihls ou Mr Chat et bien d’autres artistes de renommée mondiale.

Hong Kong et le street art

En parlant de street art, Hong Kong est en train de se faire une belle place sur la scène mondiale de l’art de rue grâce à son festival HKWalls. Chaque année en mars, les murs d’un quartier sont peints avec de nouvelles fresques graphiques, originales et majoritairement réalisées par des artistes locaux. 

Aller à la chasse de ces œuvres est une belle façon de découvrir des quartiers dans lesquels nous n’aurions peut-être jamais mis les pieds. Celles de Central old town sont les plus connues, parmi elles celles-ci le portrait de Jacky Chan, mais d’autres quartiers comme Wan Chai, où s’est déroulé le festival cette année, ou comme Sham Shui Po, en ont de très belles œuvres qui valent de se perdre de leurs rues et ruelles.

Hong Kong côté nature

Enfin la dernière facette de Hong Kong, celle que l’on connait le moins, c’est sa nature. Le territoire est composé à 70% d’espaces naturels et il offre de très belles opportunités de s’y plonger, en randonnée, en trail ou juste en balade du dimanche. 

Lors de mon séjour, j’ai pu monter jusqu’au Sunset Peak sur l’île de Lantau, un sentier de 300m de dénivelés positifs, un peu exigeant mais surtout à cause de la chaleur et de l’humidité. La nature à Hong Kong mérite bien plus que quelques lignes dans cet article alors je vous donne rendez-vous très vite pour vous en parler un peu plus ici.

Aimer Hong Kong

Si vous aimez l’Asie et ses grandes villes comme Bangkok, Tokyo ou Singapour, alors vous aimerez aussi Hong Kong. Elle vous séduira par sa culture et sa nature et régalera vos papilles grâce à sa cuisine. Si vous voulez en savoir plus et trouver plein de bonnes adresses à Hong Kong, je vous invite à lire mon guide pratique : Visiter Hong Kong en 5 jours

0 commentaire

laisser un commentaire