1. Accueil
  2. Mon PVT
  3. Working Holiday France
Le blog voyage by Chapka

La thématique de la santé pendant votre Working Holiday France

Articulo en español

*** Cet article s’adresse aux étrangers ayant obtenu un visa Working Holiday France. Il sera prochainement disponible en anglais.

Pour obtenir le visa Working Holiday en France, il vous faudra obligatoirement souscrire un contrat d’assurance couvrant au minimum les frais médicaux, d’hospitalisation et le rapatriement.

Quelle assurance santé pour votre Working Holiday France ?

Le Cap Working Holiday France répond aux critères nécessaires à l’obtention de votre visa. Il est reconnu et accepté par les consulats. Il vous couvre pour vos vacances et également pour vos activités professionnelles.

Voici les principales garanties :

  • Assistance rapatriement 24/7 aux frais réels.
  •  Remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation à 100 % dans une limite de 50 000 €. Franchise : 20 € par acte.
  • Frais dentaires d’urgence : 200 € maximum. Franchise : 20 € par acte.
  • Présence d’un proche en cas d’hospitalisation : billet aller-retour et hôtel.
  • Retour anticipé en cas d’hospitalisation ou de décès d’un proche : billet aller-retour.
  • Assurance bagages.
  • Responsabilité civile vie privée.

Vous êtes également couvert dans le monde entier et dans votre pays d’origine, en tant que touriste pendant 30 jours.

Une fois la souscription effectuée, vous recevez votre attestation d’assurance et votre contrat automatiquement par mail.

Le contrat Cap Working Holiday France peut être souscrit pour une période allant de 3 à 12 mois.

Vous voulez partir vivre 1 an en France avec un visa Working Holiday ? Nous proposons le contrat Cap Working Holiday France de Chapka assurances au prix imbattable de 630 €.

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur le contrat Cap Working Holiday France ? N’hésitez pas à contacter les conseillers par mail à info@chapka.fr ou par téléphone au +33 1 74 85 50 50 et par WhatsApp au +33 766 105 772. Ils peuvent échanger avec vous en anglais, en espagnol et en portugais.

Comment obtenir un numéro de sécurité sociale en Working Holiday France ?

Les personnes arrivant en France avec un visa Working Holiday doivent obligatoirement être en possession d’un contrat d’assurance voyage. Vous n’avez donc en théorie pas besoin d’être inscrit à la sécurité sociale française.

Cependant, si vous devez en faire la demande, notez que les démarches se font auprès de la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie) ou auprès de la MSA si vous êtes un salarié agricole.

Les documents demandés, originaux et copies, sont :

Les démarches peuvent être très longues et fastidieuses -comptez plusieurs semaines- car votre dossier sera envoyé au Service Administratif National d’Immatriculation des Assurés.

Le tarif des consultations médicales en France

Les tarifs annoncés ici sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent varier selon la durée de prise en charge, le nombre d’actes pratiqués, la zone géographique, le statut des centres de santé (public, privé), etc.

  • Consultation chez un médecin généraliste : 23 €
  • Consultation du médecin à votre domicile pour cause justifiée : à partir de 33 € en journée et à partir de 45 € la nuit ou les jours fériés.
  • Consultation chez le dentiste : 23 €.
  • Examen simple chez le dentiste : 30 €.
  • Examen chez le dentiste avec radiographies : à partir de 42 €.
  • Séance de kiné : à partir de 16 € pour trente minutes.
  • Journée d’hospitalisation : cela dépend de votre état, du type d’établissement et de la zone géographique.

Que prend en charge la sécurité sociale en France ?

  • Consultation d’un médecin généraliste : 70 % remboursés. Une participation forfaitaire de 1 € est également retenue par l’Assurance Maladie et restera à votre charge car la mutuelle ne peut pas la rembourser.
  • Chirurgien-dentiste : 70 % remboursés.
  • Kiné : 60 % remboursés (plus franchise médicale de 0.50 €)
  • Hospitalisation à l’hôpital ou à la clinique privée conventionnée : 80 % remboursés.
  • Les frais d’hospitalisation : 80 % remboursés.
  • Les médicaments : entre 0 et 100 % remboursés selon l’importance et le coût des médicaments.

Les sommes restantes peuvent être prises en charge par votre mutuelle ou votre complémentaire santé.

Beaucoup de paperasse pour se faire rembourser, d’où l’intérêt (en plus de l’obligation) d’opter pour une assurance privée.

Comment procéder quand on est malade et en incapacité de travailler ?

La première chose à faire si vous êtes malade est de prévenir votre responsable et/ou employeur par téléphone. Ensuite, vous devez consulter un médecin et demander un certificat d’arrêt maladie. Il vous suffira de remettre le document à vos employeurs dès votre retour dans l’entreprise.

Je dois me rendre aux urgences, comment faire ?

Les numéros d’urgence, gratuits et joignables 24 heures sur 24 sont :

  • 15 : le Samu, service médical d’aide d’urgence. Un service hospitalier mobile qui assure une réponse téléphonique aux problèmes médicaux, les premiers soins sur place et le transport à l’hôpital si nécessaire.
  • 17 : Police Secours, numéro à contacter en cas de violence ou d’agression.
  • 18 : les pompiers, pour signaler un accident de la route, un incendie, une situation périlleuse.
  • 112 : numéro d’appel d’urgence européen. Il fonctionne partout dans le monde.

Les urgences étant souvent saturées, il faut s’y rendre pour les bonnes raisons. Il est recommandé d’appeler les secours afin qu’ils puissent évaluer la gravité de la situation.

Quelques cas où il faut appeler les secours : malaise ou convulsions, hémorragie, douleurs à la poitrine, accident de la route, brûlure, électrocution, intoxication avec un produit dangereux, fracture, difficulté respiratoire.

Le fonctionnement des urgences :

  1. Accueil par un infirmier. Premiers soins (pansement, attelle, prise du pouls, de la température, etc.). Il attribue un degré de priorité. Le temps d’attente peut être long, selon votre état
  2. Examen par un médecin, un interne ou un externe. Un spécialiste peut être sollicité selon votre problème médical.
  3. Soit vous rentrez chez vous une fois soignée avec vos résultats médicaux, votre ordonnance et votre arrêt de travail. Soit vous êtes hospitalisé (nuit d’observation, transfert vers un service de soin, hospitalisation longue, etc.)

0 commentaire

laisser un commentaire